EVIL ED

Evil Ed de Anders Jacobson - 1995 / Horreur

Titre : Evil Ed

Genre : Horreur

Titre Original : Evil Ed

Année : 1995

Réalisateur : Anders Jacobson

Acteurs : Olof Rhodin, Camela Leierth, Per Lofberg, Johan Rudebeck, Michael Kallaanvaara, Christer Fant, Memory Garp, Anders Ek...

Durée : 1h33

 

Synopsis :

Edward Svensson est monteur dans une société spécialisée dans les films d'auteur. Un jour, le producteur Sam Campbell l'engage afin d'effectuer des coupes dans une série de films d'horreur. A force de contempler des demoiselles peu farouches tronçonnées, le calme Edward commence à délirer au cœur de sa solitude forcée...

En 1995 est né en Suède une comédie gore réalisée par un amoureux d’Evil Dead 2 et des films de ce genre : Anders Jacobsson.

 

Le film est baptisé Evil Ed et ce titre n’évoque pas que la folie de son personnage principal puisque c’est un énorme  hommage que va rendre le réalisateur à Evil Dead 2, d’ailleurs vous verrez que dans quasi chaque pièce où se déroule l‘action, vous y trouverez accroché au mur un poster du film de Sam Raimi. 

Cependant, il ne rend pas qu’hommage au film culte de Sam Raimi, il rend hommage à un genre en particulier : le film d’horreur et notamment la comédie gore. De Braindead en passant par La Nuit Des Morts-Vivants, Le Retour Des Morts-Vivants, Ré-Animator, La Mouche…. Plein de films cultes vont avoir droit à un clin d’œil de la part du réalisateur. Un point apprécié chez les amateurs de ce cinéma de genre qui fait qu’Evil Ed, même si il est loin d’être un film parfait, à une place particulière.

Evil Ed (1995)

Pour l’histoire, sur le papier, elle est fun : Edward, un homme ordinaire et plutôt réservé va être muté chez un producteur de film d’horreur. Il doit vérifier si le contenu des films est bien dans la norme, ça doit être sanglant et sexe mais dans la limite requise. Cependant, à force de voir des scènes cruelles et gores, l’homme va peu à peu entrer dans la folie… Le gentil Edward va bientôt devenir Evil Ed…

 

Sur le papier c’est intriguant, cependant à force de vouloir rendre hommage à tous les films qu’il aime, notre bon vieux Anders Jacobsson va se perdre et le film fini par avoir un sérieux gout de fourre tout.

Evil Ed (1995)

Pourtant le climat qui règne dans le film est plutôt réussi. L’ambiance va aller crescendo dans la folie et on y ressent bien le côté ténèbre et dark. Nous sommes bien dans un film d’horreur mais il vacille un peu trop avec la comédie. Notamment à cause de la musique du film qui ne colle pas du tout avec l’ambiance pesante et noire qui règne dans la demeure où travail Ed.

D’ailleurs, il y a une scène où s’est carrément E-Type (oui le chanteur d’euro-dance suédois) qui a composé la musique. J’ai reconnu immédiatement le timbre de sa voix, sur le coup ça m’a fait rire.

 

Aussi, il faut vraiment faire abstraction du jeu d’acteurs qui est assez catastrophique dans l’ensemble. Après, il ne faut pas oublier que nous sommes dans un film indépendant à micro budget et qu’il est clair que c’est compliqué d’avoir une interprétation top niveau.  Toutefois, l’acteur principal Johan Rudebeck s’en sort pas si mal que ça et va bien faire morfler les personnages qui vont entrer dans sa demeure.

Evil Ed (1995)

Toutefois, comme je le disais, le scénario part un peu trop dans tous les sens et par moment, le réalisateur nous perd. Les séquences s’enchainent trop rapidement et surtout, par moment, ça n’a ni queue ni tête … Par conséquent,  nous sommes légèrement déboussolés.

 

Cependant,  j’aime beaucoup les effets-spéciaux du film qui sont réussis et rappelle énormément des films tels House de Steve Miner (pour la bestiole dans le frigo) ou Braindead (pour les effets bien gores). Les maquillages aussi sont vraiment pas mal du tout, notamment sur le personnage que va rencontrer Ed lors du début de sa folie. Dommage que celui-ci n’est pas été un peu plus exploité.

Evil Ed (1995)

La scène finale bien brutale et méga gore est vraiment exquise et clos le film de manière bien radicale et sans concession.  Quoique toute la partie finale qui se passe dans l’hôpital est vraiment réussie.

 

De plus, la phrase de conclusion du film est de l’humour bien noire assez rigolote et complètement en opposition avec ce que nous avons à l’écran (le monde des Bisounours, lol), j’étais pété de rire.

Evil Ed (1995)

En conclusion, loin, très loin d’être parfait, Evil Ed n’en demeure pas moins un joli hommage à la comédie gore et rien que pour cela, ce film mérite d’être vu. L’ambiance qui se dégage est vraiment pas mal du tout et les effets spéciaux sont tops.

Dommage que le réalisateur ait voulut top en faire car on a l’impression d’être devant un énorme fourre tout. La musique aussi n’est vraiment pas adaptée au film et c’est dommage.

Toutefois niveau créativité, dans les années 80 et 90 c’était quand même d’une autre trempe qu’aujourd’hui ! On avait peur de rien et ça c’est terminé et c‘est bien dommage.

Un film à ne surtout pas regarder au premier degré ! et au passage quelle splendide affiche que possède cet Evil Ed !

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.