LA MOUCHE

Titre : La Mouche

Genre : Science-Fiction

Titre original : The Fly

Année : 1986

Réalisateur : David Cronenberg

Acteurs : Geena Davis, Jeff Goldblum, Joy Boushel, John Getz

 

Synopsis :

Seth Brundle, un brillant biologiste, a construit deux caissons qui lui permettent de téléporter la matière par désintégration et réintégration. Testant l'expérience sur lui-même, il se retrouve enfermé avec une mouche et lors du transfert, son métabolisme et celui de l'insecte sont mélangés.

Après avoir passé en revue les trois opus de la saga originale de La mouche, réalisés dans les années 50 et 60, il est temps de passer aux remakes qui eux, ont étaient réalisés dans les années 80.

 

Commençons par le premier, intitulé sobrement La Mouche (The Fly), réalisé en 1986 par David Cronenberg, un réalisateur très côté dans le milieu horrifique et qui avait fait largement ses preuves avant de se lancer dans son projet de revisiter La Mouche Noire. Il avait réalisé au préalable des films tels Videodrome, Scanners, Dead Zone, Chromosome 3, Rage et Frissons entre autres ! Bref que du bon !

 

Pour La Mouche, Cronenberg va donc reprendre essentiellement La Mouche Noire mais tout en y ajoutant des idées du Retour De La Mouche et du troisième opus La Malédiction De La Mouche. Il va en quelques sortes nous faire un melting-pot des trois films mais en y gardant essentiellement que les meilleurs idées.

Dans ce remake, on va donc suivre le destin d’un scientifique qui va mettre au point une machine capable de télétransporter au départ des objets… A force de persévérance et après quelques malheureuses mésaventures avec des primates, il réussira enfin a en téléporter un sans conséquences et va décider d’attendre un peu avant d’essayer sa machine avec un véritable homme. Mais un soir alors que sa petite amie le plante pour retrouver son ex, afin de s’expliquer avec lui ;  le scientifique, sous l’emprise de l’alcool va décider de tenter l’expérience sur lui-même… Manque de bol, une mouche s’est au même moment introduite dans la machine… Du coup leurs gènes et cellules vont s’associer…

Lentement, Seth va se transformer inévitablement en mouche, que ce soit sur le plan physique comme sur le plan mental…

La grosse différence entre les films de la saga originale et ce remake de Cronenberg, c’est qu’ici, le réalisateur va vraiment mettre en avant la lente transformation du scientifique.

On va le voir petit à petit se transformer sur tous les plans. Que ce soit bien entendu physiquement, avec des scènes qui vont être de plus plus hard et dégueulasse au fur et à mesure de sa transformation. Mais le plus par rapport aux films originaux c’est qu’ici on va aussi avoir le ressenti du scientifique au fur et à mesure de sa transformation. Au départ étonné et enthousiaste sur ses nouvelles facultés, il va rapidement changer brutalement de comportement et j’ai vraiment adoré la façon dont Cronenberg va nous développer son personnage principal.

 

Surtout qu’en prime les comédiens sont vraiment excellents ! On retrouve dans le rôle du scientifique un Jeff Golblum épatant, effrayant et attachant à la fois. Malgré le nombre incalculable de rôle qu’il a eu, notamment dans Jurassic Park, ce rôle de Seth Brundle est et restera certainement le meilleur rôle qu’il a eu.

J’ai totalement adhéré également au personnage de la journaliste amoureuse mais totalement dépassée par ce qui arrive à Seth. L’actrice Geena Davis (qui a joué par la suite dans d’autres films culte tel Beetlejuice ou Thelma et Louise) joue elle aussi parfaitement son rôle. On s’attache rapidement à elle et on se demande tout au long du film comment sa liaison avec l’homme mouche va-t-elle aboutir ?

Au niveau des effets spéciaux, comme dans la quasi-totalité des films de Cronenberg, on va avoir droit à des effets spéciaux très réussis et bien craspec. D’ailleurs certains passages sont méchamment hardcore et sont devenus totalement culte, notamment le passage des ongles et celui où il régurgite de l’acide.

 

On notera aussi les différents stades de transformations de Seth en mouche, tous incroyablement répugnants et totalement réussis, notamment pour l’époque où a été réalisé le film… Quasi 30 ans après, les effets spéciaux font toujours le même effet !

Autre point positif c’est qu’on ne voit pas le temps passer ! Le scénario est vraiment réussi et le déroulement de l’histoire si passionnant qu’on arrive rapidement à la macabre et spectaculaire scène finale.  Une scène réellement poignante avec une Genna Davis qui donne limite la larme à l’œil.

Pour conclure, c’est rare mais ça existe, parfois les remakes dépassent les films originaux et cette version de La Mouche réalisé par David Cronenberg en est l’exemple même !

Un film vraiment prenant, déstabilisant et bouleversant en même temps, avec des acteurs tout simplement parfait et des effets spéciaux vraiment extraordinaires pour l’époque où le film a été réalisé. Le film fut à l’époque  un succès au box office et il y a de quoi et on peut le crier haut et fort : Oui La Mouche est bel et bien un FILM CULTE !

A posséder obligatoirement en DVD aux côtés des Evil Dead, Massacre à La Tronçonneuse, La Nuit Des Masques, Carrie et cie…


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.