PEUR BLEUE

Peur Bleue de Daniel Attias (1985/Horreur)

Titre : Peur Bleue

Genre : Horreur

Titre Original : Silver Bullet

Année : 1985

Réalisateur : Daniel Attias

Acteurs : Gary Busey, Everett McGill, Corey Haim, Megan Follows, Robin Groves, Leon Russom, Terry O'Quinn, Bill Smitrovich, Joe Wright, Kent Broadhurst, Heather Simmons...

Durée : 1h35

 

Synopsis :

Tarker's Mills, une petite ville comme une autre, peuplée de gens très ordinaires... Pourtant, c'est dans cet endroit paisible que vont survenir d'abominables évènements. La première fois, c'était en mai ; et depuis, cela recommence à chaque fois !

A ne pas confondre avec son homonyme  mettant  scène des requins tueurs, Peur Bleue de 1985 évoque lui le thème de la lycanthropie.

 

En effet, le titre original du film est SILVER BULLET, alors au départ je pensais que le titre était en réalité lié à la balle en argent : élément indispensable pour tuer un Loup-Garou. Finalement non, Silver Bullet est en réalité un engin à moteur construit par l’oncle de Marty.

 

Oui car l’histoire tourne autour du jeune garçon interprété par Corey Haim dans l’un de ses tous premiers rôles. Le jeune Marty est handicapé et ne peut pas marcher, du coup son oncle lui a fabriqué un engin un peu spécial qui roule à tout allure et qui lui permet de pouvoir se balader à sa guise.

Toutefois dans la petite ville de Tarker’s Miles, il s’y déroule des meurtres abominables depuis peu… La rumeur qui circule dirait que ces atrocités seraient l’acte d’un monstre : un loup-garou…

Peur Bleue (1985)

L’histoire est tirée de la nouvelle de Stephen King et comme assez souvent, ce sont des jeunes personnages qui sont au centre de l’histoire.

 

Comme la quasi-totalité des films du milieu des années 80 qui reprennent l’univers du King,  Peur Bleue dispose de cette ambiance nostalgique de l’enfance et de l’insouciance. A chaque fois, ça nous rappelle nos peurs d’enfants et le loup-garou m’a personnellement vraiment effrayé quand j’étais gosse. Le film Hurlements en est le grand responsable^^

 

Ici, l’histoire est plutôt bien construite et le casting attachant. Le trio Gary Busey, Corey Haim et Megan Follows fonctionne bien.

Peur Bleue (1985)

Le film est divisé en deux parties. La première est surtout accès sur le suspense, on va chercher à savoir en même temps que les deux gamins, qui est donc le fameux loup-garou. Le réalisateur va brouiller les cartes pour que nous ne puissions pas deviner de suite l’identité du lycanthrope.

 

Par conséquent, plusieurs personnages sur qui nous aurions pu avoir des doutes vont mourir. Le loup-garou n’ayant aucune pitié puisque une femme enceinte et même un jeune garçon seront des victimes du monstre.

 

Néanmoins la scène du meurtre du jeune garçon n’a pas été montrée, tout était dans la suggestion pour ne pas choquer le public. A l’époque, c’était compliqué, même dans les films d’horreur de montrer des enfants se faire assassiner, surtout aux États-Unis,  où une bonne partie de la population était très puritaine…

Peur Bleue (1985)

Cependant, nous allons tout de même assez vitre comprendre qui est l’auteur des meurtres. Celui-ci va d’ailleurs nous gratifier de quelques scènes sanglantes. Bon les effets spéciaux font un peu datés mais ça a gardé son charme notamment la scène d’introduction avec l’alcoolique qui est assez drôle.

 

Le loup-garou est, néanmoins, pas très bien fait si nous le comparons à celui d’Hurlements ou du Loup Garou De Londres. Mais il reste typiquement le genre de loup-garou que nous avions l’habitude de voir dans les productions de l’époque (Creepshow, Contes de la Crypte et cie).

 

L’ambiance du film est agréable dans l’ensemble. C’est plutôt bon enfant mais on s’amuse bien devant. Le film est rythmé et ne laisse jamais place à l’ennui. Les séquences s’enchainent en montrant constamment de nouveaux éléments qui permettent à l’énigme de se dévoiler au fur et à mesure.

 

La scène dans l’église avec la transformation des paroissiens en lycanthropes est vraiment fun.

Aussi, je trouve que pour un film ayant plus de trente ans dorénavant, les images ne semblent pas avoir vieillies. Il y a des productions de la même année qui font bien plus vieillottes.

 

La seconde partie, lorsque le loup-garou est démasqué est un peu plus conventionnelle. En effet, le lycanthrope va donc se mettre en chasse du gamin qui l’a démasqué. Nous savons à peu près comment le film va se boucler puisque Peur Bleue est un film d’horreur pour teenagers.

Peur Bleue (1985)

Cependant, vous verrez que l’atmosphère tout le long du film est agréable. Les effets de brumes en caméras subjectives sont sympathiques et apportent une réelle plus-value au film. J’aime beaucoup aussi l’esprit fraternel qui ressort de ce film.

 

Sans être le long-métrage du siècle, Peur Bleue est un bon divertissement et vu le nombre incalculable de nanars que nous pouvons déceler dans le sous genre « Lycanthrope », ce Silver Bullet a nettement sa place aux côtés des pièces maitresses (Hurlements, Le Loup-Garou de Londres et Ginger Snaps entre autres).

En conclusion, un petit film sympathique de loup-garou écrit par le maitre Stephen King. L’ambiance est fun, les acteurs empathiques et ça sent bon les années 80 comme nous les aimons.

Une petite production à voir au moins une fois, pas indispensable mais tout à fait honorable et divertissante.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.