PUPPET MASTER 2

Puppet Master 2 de Dave Allen (1990)

Titre : Puppet Master 2

Genre : Horreur

Titre Original : Puppet Master 2 

Année : 1990

Réalisateur : Dave Allen

Acteurs : Elizabeth Maclellan, Collin Bernsen, Steve Welles, Gregory Webb, Jeff Celentano, Charlie Spradling, Nita Talbot, Sage Allen...

Durée : 1h28

 

Synopsis :

Orphelines sans leur diabolique créateur, André Toulon, les marionnettes "Puppet Master" le déterrent. Désormais mort-vivant, Toulon recrée la plus incroyable bande de tueurs. Dirigées par le dernier-né des monstres, Torch, les marionnettes ont une nouvelle soif de vie... Et de mort pour les hommes qu'elles rencontrent : du cerveau humain, elles tirent leur énergie sanguinaire...

Reines des vidéos clubs fin des années 80 et  au début des années 90, les "Puppet Master" revenaient un an après le premier opus avec à la réalisation un roi des effets spéciaux : Dave Allen.

Il s’est notamment occupé des effets-spéciaux sur les films Willow, Dolls ou encore Ghoulies 2. Par conséquent, dans le domaine des marionnettes et autres poupées, il était déjà bien chevronné.

 

Toujours produit par les studios Full Moon, ce second opus reprend là où le premier opus s’est arrêté. Cependant, le scénario est vraiment d’un autre acabit et ce Puppet Master 2 est vraiment de bien meilleur qualité que son ainé.

Puppet Master 2 (1990)

Je regrettais beaucoup que dans le premier opus, les poupées soit finalement reléguées au deuxième rang et que le film se concentrait d’avantage sur les personnages creux et pas vraiment intéressants. Je regrettais également le manque de détails sur les motivations de faire renaitre les marionnettes.

 

Ce second opus est vraiment mieux travaillé et apporte le lot de réponses qui n’avaient pas été dévoilées, par manque de travail dans le scenario.

De surcroit, ce second opus s’avère être bien plus passionnant puisque nous y retrouvons notre fameux fabriquant André Toulon.

Puppet Master 2 (1990)

En effet, le synopsis de ce second métrage se concentre sur ce fameux personnage. Et ce sont nos fameuses marionnettes tueuses qui vont faire renaitre André Toulon. Celui-ci va se camoufler le visage tel un grand brûlé afin que personne ne puisse voir son visage putride de zombie.

A la base André Toulon et ses marionnettes ne sont pas des méchants. Cependant, pour pouvoir se régénérer et que ses marionnettes puissent vivre, Toulon doit fabriquer une potion à base de cerveaux humains…

Les poupées vont donc se mettre à l’action. En prime, notre cher fabricant nous a concocté une nouvelle marionnette du nom de Torch, celle-ci va s’avérer encore plus puissante que ses consœurs...

 

A la lecture du synopsis, vous comprenez que ce second opus abandonne le côté un peu trop fantastique de l’opus original pour se décliner dans le domaine horrifique.

Et le résultat est assez surprenant tant il y a un écart flagrant de qualité entre les deux films.

Puppet Master 2 (1990)

Pourtant, les lieux sont exactement les mêmes puisque nous sommes à nouveau dans la villa d’André Toulon. Les marionnettes sont également les mêmes, à une exception près, l’arrivée de Torch.

Par ailleurs, David Allen a eu la bonne idée de conserver l’excellente bande son du premier opus. Comme ici, nous sommes plus dans le film d’horreur, la musique colle encore plus et l’ambiance qui en sort est par moment exquise.

 

La grosse qualité ici, c’est clairement le personnage d’André Toulon. Mystérieux, affublé d’une bande lui recouvrant l’intégralité du visage et d’un impair noir de haut en bas, le personnage en impose. 

De plus, les marionnettes vont vraiment être des éléments essentiels à ce second opus puisque c’est elles qui ont pour missions de partir en chasse pour rapporter des morceaux de cerveaux à leur cher maitre zombifié.

Cela va apporter quelques scènes bien sanglantes. Dont encore une de la part de notre chère marionnette Pinhead qui s’avèrera une nouvelle fois être la séquence la plus gore.

Puppet Master 2 (1990)

Surtout que dans ce second opus, elle ne se contente pas de rester que dans la villa de Toulon pour tuer mais vont également aller s’aventurer dans les contrées adjacentes.

D’ailleurs la scène chez les culs-terreux est entre autres vraiment très drôle. Celle avec le môme est plutôt exquise elle aussi.

 

En outre, à l’inverse du premier opus, Dave Allen a décidé de rendre ses poupées vulnérables. Et finalement ça rend le film plus crédibles puisque en effet, ce ne sont que des jouets, elles ne mesurent pas plus de 30 centimètres donc forcément contre un homme d’1m80, elles ne peuvent pas tous avoir le dessus.

Aussi, comme je l’avais déjà indiqué dans ma chronique du premier film, ici également, le rythme est plutôt effréné, du coup nous ne voyons pas le temps passé. De surcroit, les acteurs sont ici plus doués que dans le précédent film.

Puppet Master 2 (1990)

Par ailleurs, j’ai vraiment beaucoup aimé les flashbacks sur le passé d’André Toulon. Cela permet d’enfin comprendre pourquoi il a fabriqué ses fameuses poupées et surtout comment il a obtenu la formule secrète.

 

Au niveau effets spéciaux c’est du similaire à l’opus précédente toutefois ici, niveau montage c’est bien plus abouti. Ah oui, le premier opus on les voit les rafistolages du montage, l’opus 2 fait vraiment moins amateur.

 

La fin de ce deuxième volume de la saga Puppet Master est également vraiment surprenante. Je m’y attendais pas vraiment et j’aime beaucoup les effets-spéciaux et les différents maquillages.

Ce final donne vraiment envie de voir l’opus 3, c’est signe que le film est vraiment bon.

 Puppet Master 2 (1990)

En conclusion, Puppet Master 2 est un très bon film qui garde le meilleur du premier opus en y ajoutant un ton bien plus horrifique.

Le scénario est moins faiblard et les marionnettes sont plus en vue. De plus, le développement autour du personnage phare de la saga : André Toulon, est vraiment bien et dans ce second opus, il est vraiment charismatique.

Quelques scènes bien sanglantes sont également de la partie et l’ambiance est bien plus saisissante que dans l’opus original. C’est la seule réalisation de Dave Allen et pourtant c’est l’un des meilleurs opus de toute la saga. Ma note est de 3,5/5 donc j'arrondis à 4.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.