L'HISTOIRE SANS FIN

L'Histoire Sans Fin de Wolfgang Petersen - 1984

Titre : L'Histoire Sans Fin

Genre : Fantastique

Titre Original : Die Unendliche Geschichte

Année : 1984

Réalisateur : Wolfgang Petersen

Acteurs : Barret Oliver, Noah Hathaway, Tami Stronach, Patricia Hayes, Moses Gunn, Sydney Bromley, Thomas Hill, Gerald McRaney...

Durée : 1h34

 

Synopsis :

Bastien, dix ans, est un passionné de romans d'aventures. Un jour, il dérobe un ouvrage merveilleux peuplé d'extraordinaires créatures. Il s'enfonce fébrilement dans l'univers fantastique de ce livre qui le fascine.

Je suis né dans les années 80 et comme tous les gamins de cette génération, j’ai été  bercé par les films fantastiques de cette période. Ces films devenus tous cultes et qui confirme avec le temps que la décennie 80 était tout bonnement la meilleure pour les cinéphiles fans de fantastique : Dark Crystal, Labyrinthe, Retour vers Le Futur, Gremlins, The Gate, Les Ewoks, E-T l’Extra-terrestre… Je vais m’arrêter tant la liste est longue ! Mais il est clair qu’à cette époque, les producteurs et réalisateurs ne se foutaient pas de la gueule des jeunes téléspectateurs ! 

 

Parmi cette multitude de film aux univers incroyables s’y trouvait également l’Histoire Sans Fin de Wolfgang Petersen.

L'Histoire Sans Fin (1984)

Ce film est un peu spécial à mes yeux puisque c’est le premier film qui m’a traumatisé étant gosse !

Alors oui, il y avait eu quelques années plus tôt la mort du singe "Joli Cœur" dans le dessin animé Rémi Sans Famille qui m’avait bien perturbé mais dans l’Histoire Sans fin, la mort d’Artax, le cheval du jeune guerrier Atreyu, dans le marais de la mélancolie m’avait littéralement bouleversé.

Aussi, je ne pense pas être le seul^^

L'Histoire Sans Fin (1984)

Pour ceux qui ne connaissent pas l’Histoire Sans Fin, veuillez m’excuser à l’avance de vous avoir spoiler le décès du cheval d’Atreyu !

Et pour ce qui est de l’histoire, nous suivons le jeune Bastien. Celui-ci est le souffre douleur de ses camarades de classe et suite à une énième altercation, il arrive en retard à l’école.  Dans son escale, il avait trouvé refuge dans une librairie où il avait remarqué un livre un peu spécial qui s’intitule l’Histoire Sans fin. Happé par la curiosité et malgré l’interdiction du libraire, le jeune garçon a pris le livre avec lui… Il va se réfugier dans le grenier de l’école et va donc commencer la lecture du bouquin. Il va vite comprendre que ce livre n’est vraiment pas comme les autres…

L'Histoire Sans Fin (1984)

Il y avait fort longtemps que je n’avais pas revu ce film et de temps à autres j’aime me replonger dans les films de mon enfance.

C’est avec un plaisir énorme que j’ai donc ressorti mon vieux DVD et que j’ai de nouveau suivi les péripéties du guerrier Atreyu à la recherche d’une solution pour vaincre le néant. Oui, le néant englouti petit à petit tout sur son passage et le royaume de Fantasia est en phase d’extinction.

 

Avec mes yeux d’adultes, j’avoue avoir été bluffé par la qualité du script. Ils avaient tout de même de sacrés histoires originales dans cette décennie 80 ! Ça change de notre époque actuelle où y’a tellement peu d’inspirations que les trois quart des films qui sortent au cinéma sont des remakes…

Alors certes, les effets-spéciaux ont pris un coup de vieux et il est clair que nous ressentons vraiment que le film a bientôt 40 ans… Mais quel film captivant et rempli de messages !

 

Le message principal est radical : si le néant absorbe Fantasia c’est parce que les jeunes ne lisent plus de livres. Sans lecture, il n’y a plus d’imagination et sans celle-ci Fantasia n’existe plus !

L'Histoire Sans Fin (1984)

Déjà à l’époque, avec l’émergence des consoles de jeux-vidéo, les réalisateurs étaient alarmistes sur le fait que les enfants ne lisaient plus assez… On voit le résultat maintenant…  Beaucoup ne savent pas écrire. L’écriture SMS vient camoufler la faiblesse de l’orthographe… Personnellement j’ai des amis qui n’ont même jamais lu un livre de leur vie mis à part ceux imposés à l’école… C’est tout de même grave…Et après on s’étonne que les mômes deviennent débiles et finissent sous tutelles….

 

J’aime beaucoup les différents thèmes abordés dans ce film qui fait tout de même une belle leçon sur l’amitié et le courage. Aussi, le réalisateur nous montre la solitude et les répercussions qu’entraine la perte d’un parent. Ici, le fait de se réfugier dans un monde imaginaire par le biais d’un livre.

 

Le film allie à la perfection l’aventure et le fantastique tout en insérant de temps à autres des touches poétiques et horrifiques.

Lorsque j’étais petit, je me souviens que j’avais une peur bleue du loup "Gmork" et que le vénérable "Morla" m’avait impressionné. Pour l’époque, les effets spéciaux étaient saisissants et la rencontre entre Morla et Atreyu assez incroyables.

 

Les différents personnages qui peuplent Fantasia sont tous incroyables et haut en couleur. J’adore ce genre de films peuplés de monstres en tout genre. La créativité est juste énorme. Il y a juste à voir la scène du palais où des dizaines de monstres sont réunis pour élire celui qui devra affronter le Néant. On contemple le génie du réalisateur tant c’est coloré et original.

L'Histoire Sans Fin (1984)

La musique du film est-elle aussi exceptionnelle. J’vais encore revenir à la scène du marécage de la mélancolie mais déjà que la scène est vraiment cruelle, alors en plus vous verrez que la musique qui accompagne la mort du cheval ajoute de la noirceur. Une musique lancinante et en même d’une profonde tristesse. Je le redis mais cette scène est atroce pour les gamins, j’en ai versé des larmes à cause de ce satané marécage !

 

Il faut également souligner que le créateur de Games Of Thrones a quand même bien pompé sur l’Histoire Sans Fin ! Oui oui Daenerys qui grimpe sur le dos de son dragon ce n’est pas copié sur Atreyu et Falkor peut-être ?  Qu’est-ce que j’enviais Atreyu et rêvais d’avoir un dragon comme Falkore pour parcourir le monde et découvrir les beautés de notre Terre.

 

Non y’a pas à dire, L’Histoire Sans Fin recèle de paysages à couper le souffle. Chaque endroit où Atriyu va atterrir nous émerveille J’ai un petit coup de cœur pour le passage dans l’Oracle Sudérien et ces gardiens énigmatiques. Passage intense et visuellement somptueux. Ça me rappelle aussi le jeu Wonderboy In Monster Land avec le Sphinx ! Oui si vous avez eu la Master System de Sega, vous connaissez forcément^^

L'Histoire Sans Fin (1984)

La fin du film est vraiment touchante. « On dirait de bonnes grosses mains pleine de vigueur n’est-ce pas ? » Mon dieu cette séquence avec l’homme de pierre est également bouleversante. Il faut dire que le chaos ambiant qui règne et la musique pesante contribuent au désespoir. Sérieusement, pour les enfants, ce film est tout de même assez éprouvant au niveau émotionnel.

 

Je vous rassure, le film termine bien, heureusement car c’est tout de même un film  qui à la base est produit pour le jeune public. 

L'Histoire Sans Fin (1984)

En conclusion, l’Histoire Sans Fin est l’un des plus beaux films fantastique qui existe ! Un film au rythme effréné rempli de créatures et personnages incroyables. Des décors magnifiques qui permettent de nous immerger totalement dans ce fabuleux monde de Fantasia. Les acteurs sont attachants et même avec nos yeux d’adultes, la magie du film fait toujours le même effet. Que ça fait du bien du replonger dans l’innocence de l’enfance l’espace d’une heure trente.

L’Histoire Sans Fin comporte des scènes sombres et bouleversantes mais nous réserve aussi sa part de magie et de féerie. Un film somptueux où l’imaginaire rejoint la réalité. Cultissime !

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.