URBAN LEGEND

Urban Legend (1998)

Titre : Urban Legend

Genre : Slasher

Titre Original : Urban Legend

Année : 1998

Réalisateur : Jamie Blanks

Acteurs : Alicia Witt, Jared Leto, Rebecca Gayheart, Loretta Devine, Tara Reid, Joshua Jackson, Michael Rosenbaum, Natasha Gregson Wagner, Danielle Harris, John Neville...

Durée : 1h39

 

Synopsis :

A l'Université de Pendleton, il existe un cours très suivi des étudiants : celui qui vise à décrypter les "légendes urbaines", ces histoires terrifiantes et apparemment sans fondement. Jusqu'au jour où, s'inspirant de ces légendes mais les rendant bien réelles, un maniaque commence à décimer le campus à coups de hache...

Après le carton mondial de Scream, un bon nombre de productions se sont lancées dans ce type de film et à la fin des années 90, nous en avons mangé un sacret paquet… Du bon, du moins bon et du très mauvais, le slasher movie a été revisité à toutes les sauces.

 

En 1998, le futur réalisateur de Mortelle Saint-Valentin, Jamie Blanks, réalisait son premier long-métrage horrifique. Basé sur des légendes urbaines et possédant un casting trois étoiles, en effet le réalisateur a réuni un tas d’acteurs et actrices en devenir : Jared Leto, Rebecca Gayheart, Tara Reid, Joshua Jackson entre autres ainsi que d’autres confirmés dans ce genre : le mythique Robert Englund (Freddy Krueger) ainsi que Danielle Harris (saga Halloween), son film s’intitule Urban Legend.

Urban Legend (1998)

Assez décrié à sa sortie, mea-culpa car j’en faisais partie. Notamment à cause de son casting qui cible trop les adolescents et également parce qu’il a été réalisé dans la période post-Scream... Urban Legend a finalement bien vieilli et je m’auto-flagelle d’avoir été si critique envers ce slasher lors de sa sortie.

 

Comme dirait le dicton, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis !

Urban Legend (1998)

Je ne sais pas pourquoi mais hier, j’avais envie de me replonger dans ce film. A l’instar de Détour Mortel qui lui aussi m’avait guère convaincu à sa sortie mais qui, avec le recule et le temps, s’est bonifié ; Urban Legend peut finalement lui aussi se targuer d’être un bon slasher des années 90.

 

Tout d’abord le scénario est vraiment sympathique. Féru de légendes urbaines, je trouve que de reprendre ces histoires plus effrayantes et mystérieuses les unes que les autres pour les adapter à l’écran vraiment fun.

 

De plus les acteurs sont finalement attachants, oui de nos jours ce ne sont plus les big stars en devenir qu’on voyait partout et avec le recul, ils n’étaient pas mauvais du tout. Rebecca Gayheart en tête qui nous sort une prestation vraiment solide et puis à cette époque Tara Reid n’était pas encore refaite de haut en bas…. Et puis voire Danielle Harris en nympho gothique, c’est juste énorme.

Urban Legend (1998)

Pour un slasher, il est plutôt orignal et les meurtres tous repris de légendes urbaines sont assez drôles dû à leurs originalités. Néanmoins, le film manque cruellement de scènes sanglantes mais nous sommes tout de même ici dans une production qui visait le public adolescent. Il y a donc un seuil niveau violence que le réalisateur se devait de ne pas dépasser.

 

L’intrigue nous tient en haleine jusqu’au dénouement final. Bon oui, si vous avez vu Scream, vous comprendrez assez rapidement les ficèles d’Urban Legend mais sérieusement, c’est tout de même très plaisant à suivre surtout que la mise en scène est dynamique. Le film ne possède aucun temps morts et les différents meurtres s’enchainent de manière efficace.

Urban Legend (1998)

Le réalisateur essaye de brouiller les cartes en fournissant les indices au compte goutte, en multipliant les fausses pistes et en jouant sans cesse sur les rebondissements scénaristiques.

Aussi, malgré quelques incohérences, dans l’ensemble ça tient plutôt bien la route, c’est bien ficelé et on se prend littéralement au jeu.

Par ailleurs, je trouve le final assez crispant avec une ambiance assez morbide et une Rebbeca Gayhart au sommet de son art, quelle composition parfaite ! 

Les effets sonores sont classiques mais efficaces et puis ça fait du bien de retrouver une bande d’ados des années 90 dans un campus, ça manquait un peu (ah nostalgie, que j’aimerai remonter dans le temps, c’était vraiment cool les années 90).

 

Comme tout slasher qui se respecte, la séquence de fin annonce un second opus. Ici je l’aime bien cette séquence, elle atteint son but car nous avons qu’une hâte, c’est de voir la suite…

Urban Legend (1998)

En conclusion, Urban Legend a été injustement décrié à sa sortie car finalement, il s’agit d’un bon slasher des années 90.

Le film est doté d’un casting haut de gamme, notamment Rebecca Gayheart qui est juste parfaite, ainsi que d’une intrigue solide : le réalisateur arrive à jouer avec nos nerfs et nous scotche jusqu’au dénouement final.

Nous pouvons regretter le manque de scènes sanglantes toutefois niveau capital sympathie, Urban Legend atteint facilement un 4 étoiles.

Reprendre les légendes urbaines pour commettre les crimes c’est vraiment une très bonne idée et ça donne un très bon divertissement. A revoir car finalement avec le recul, il s’agit bien là de l’un des slashers cultes des années 90.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.