SCREAM

Titre : Scream  

Genre : Slasher

Titre original : Stab

Année : 1996

Réalisateur : Wes Craven

Acteurs : Neve Campbell, Skeet Ulrich, Courteney Cox, David Arquette, Rose McGowan, Matthew Lillard, Jamie Kennedy, W. Earl Brown, Drew Barrymore, Joseph Whipp...

 

 

Synopsis :

La découverte des corps atrocement mutilés de deux adolescents, victimes d'un tueur psychopathe, plonge une petite ville des Etats-Unis en état de choc. Et tandis que la presse, toujours avide de faits divers sanglants, investit les lieux, le shérif Burke et son adjoint, Dewey, interrogent les camarades de classe de l'une des victimes. Parmi eux, Sidney, dont la mère a été assassinée un an plus tôt. Le soir même, son père étant en voyage d'affaires, cette dernière se retrouve une fois encore seule chez elle. Une proie rêvée pour le tueur...

 - Règle no 1: Ne pas avoir de rapports sexuels.

 - Règle no 2: Ne consommer ni alcool ni drogues.

 - Règle no 3: Ne jamais dire « Je reviens tout de suite », parce que vous ne reviendrez jamais.

 

Wes Craven, un maître du film d’horreur nous offre une étude anthologique sur le cinéma d’horreur, tout en présentant un simple film.

Après La dernière maison sur la gauche, La Coline a des yeux, et Les griffes de la nuit, Craven nous est revenu en 1996 pour un tout nouveau film. Certes, peu inspirant puisqu’il s’agit d’un slasher movie. Eh oui, l’idée est au départ peu alléchante car ce genre de film d’horreur est un peu trop vu et revu à cette époque.

Pourtant, sous ce simple film qui met en scène un tueur zigouillant des ados un peu paumés, ce réalisateur de talent nous en fait découvrir un peu plus le monde du cinéma horrifique, de ses règles et de ses principes.

 

La scène du début, donc la conversation téléphonique, annonce l‘une des plus grandes citations du monde cinématographique : “Quel est ton film d’horreur préféré ?”. Puis elle cite quelques grands films et slasher movies des années 80 et 90. On peut d’ailleurs noter que Craven se venge des autres films de la franchise Freddy Krueger qu’il considère comme moyens (“J’ai adoré le premier, les autres étaient pas terribles”). Après deux énigmes sur les films d’horreur, la jeune femme, aux cris très intenses se fait assassiner, ainsi que son petit copain.

Ainsi le film démarre et les jeunes, notamment Randy Meeks, essaye de résoudre l’enquête et savoir qui se cache sous le masque du tueur. Pour le savoir, il va se fier à sa connaissance des films d’horreur, dont le tueur semble s’inspirer. Wes Craven nous présente donc, non pas un simple film d’horreur, mais une réflexion sur le sujet. Une quadrilogie qu’il faut voir si l’on aime ce genre de film. Essayer de comprendre la peur des gens est difficile à déterminer. Mais comprendre comment on peut leur faire peur est plus simple.

 

Scream continu donc sa route avec des drames familiaux, des histoires de vengeance, quelques scènes assez sanglantes, d’autres bien maintenues par un suspense très bien maîtrisé. Le film ne devient pas une comédie vulgaire, et reste dans son principe même qui est de découvrir qui se cache sous le masque. Ce dernier, est d’ailleurs inspiré de la très célèbre œuvre de l’expressionniste allemand Edvard Munch, Le cri.

Les 3 règles citées ci-dessus sont très importantes pour survivre dans un film d’horreur. Au départ, ça peut paraître ironique voire idiot, pourtant, quand on regarde les films d’horreur ayant précédés celui-ci d’assez prêt, Craven dit vrai. Voilà comment procède ainsi son analyse. Comparer les plus grands films, leur manière de fonctionner, et les différentes sources d’inspiration. Scream est devenu célèbre par la finesse des personnages, le masque devenu icône du cinéma d’horreur, et ses analyses de ce genre cinématographique nous donne un peu plus de précision sur la démarche de Craven en créant cette quadrilogie.

 

Au final, on en retire de ce film une assez bonne claque. Scream peut paraître assez niais, sans aucune surprise, pourtant, malgré des cris saisissant de la part de la gente féminine (comprenant Courteney Cox, Neve Campbell, Rose McGowan et Drew Barrymore), le film est assez basique. Mais il se révèle tout de même très informatif.

La franchise Scream démarre alors. Trois suites sont déjà sorties, toutes ont eu du succès, mais moins d’acclamations que le premier opus, qui est un peu la clef de voûte de la série. Le second opus nous parle un peu du thème de la suite d’un film d’horreur. Le troisième opus se centre sur les règles d’une trilogie au cinéma. Enfin, le quatre parle d’un genre cinématographique devenu répandu aujourd’hui, le remake.


Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2018 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.