GHOSTLAND

Ghostland de Pascal Laugier - 2018 / Epouvante - Horreur

Titre : Ghostland

Genre : Épouvante

Titre Original : Ghostland

Année : 2018

Réalisateur : Pascal Laugier

Acteurs : Crystal Reed, Anastasia Phillips, Mylène Farmer, Emilia Jones, Taylor Hickson, Rob Archer, Adam Hurtig, Alicia Johnston...

Durée : 1h31

 

Synopsis :

Suite au décès de sa tante, Pauline et ses deux filles héritent d’une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des jeunes filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque. Tandis que Beth devient une auteur renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera s’enlise dans une paranoïa destructrice. Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Pauline n’ont jamais quittée. Des évènements étranges vont alors commencer à se produire…

Six ans après la réalisation de The Secret, Pascal Laugier revenait enfin avec une nouvelle réalisation dans les salles de cinéma : Ghostland.

"Enfin", car c’est un réalisateur que j'affectionne et ses précédents métrages notamment Martyrs et The Secret, je les aimes beaucoup.

 

A sa sortie, Ghostland a fait parlé car dans son casting on y retrouve l’une des plus grandes stars de la musique française : Mylène Farmer. Un choix audacieux car tout le monde sait que Mylène Farmer est fan de Lovecraft et Ghostland va rendre hommage à ce grand écrivain. De surcroit, grâce à la présence de cette icône de la musique, Ghostland a plutôt bien marché au box office.

Ghostland (2018)

Pour l’histoire,  deux sœurs et leur mère vont se rendre dans la maison qu’elles ont héritées de leur tante. Arrivées sur place, deux individus vont entrer dans la maison et vont agresser les trois femmes. Par chance, elles vont réussir à s’en sortir…

16 ans plus tard, en grande fan de lovecraft, Beth est devenue écrivain de roman horrifique à succès. Néanmoins sa sœur Vera est devenue incontrôlable et totalement perturbée par ce qu’il s’est passé le soir de l’agression. 

Réunie de nouveau dans la maison, des choses étranges vont avoir lieu. Vera est persuadée que les fantômes de ses agresseurs l’a persécutent…

Ghostland (2018)

Avec un script soigné et des actrices concernées, Pascal Laugier va nous servir un film avec une ambiance saisissante et malsaine.

 

Au départ, nous pensons assister à un simple "home invasion" comme nous en voyons à la pelle dernièrement. Mais c’est pour mieux nous piéger car finalement le film est vraiment original est va nous prendre totalement à contre pied. La surprise est vraiment de taille car nous ne la voyons vraiment pas venir. Le scénario est vraiment divisé en 3 parties.

 

Première partie : "Home Invasion". Assez classique dans l’ensemble mais comportant son lot de séquences violentes. D’ailleurs, les deux psychopathes ressemblant à un ogre et à une sorcière font sensation. Ce n'est pas du niveau psychologique d’un Haute Tension mais c’est tout de même pas mal.

Ghostland (2018)

S’en suit une seconde partie plus accès sur le fantastique et l’épouvante. Vera est-elle totalement folle comme le prétend sa mère ou est-elle réellement attaquée par les fantômes  de l’ogre et de la sorcière ?

Ça ne semble pas faire de doute lorsque Beth est témoin d’une scène époustouflante où Vera se fait attaquer par une force invisible.

 

Une deuxième partie où nous pensons vraiment que le réalisateur a décidé de clôturer son film sur une histoire de maison hantée. De plus, les lieux, notamment  les poupées plus glauques les unes que les autres qui garnissent les pièces de la demeure et l’ambiance morbide qui se dégage du métrage sont en adéquation. Surtout qu'en prime les plans sont sont soignés et la photographie est magnifiquement sombre. Nous sommes immergés dans ce cauchemar sans nom.

Ghostland (2018)

Mais finalement le film va prendre une dernière tournure pour entrer dans du "survival" pur et dur et là, le réalisateur nous colle une bonne baffe dans la figure car on ne s’y attend vraiment pas du tout.

 

En conséquence, un tas de détails qui semblaient incompréhensibles prennent tout leur sens. C’est osé mais ça fonctionne à merveille. C’est véritablement bien écrit et j’ai aimé la perception que nous envoi le réalisateur sur le déni total du passé et le choc que peut entrainer un décès brutal.

La séquence où Beth réalise ce qu’il se passe vraiment est assez forte en émotion. Il est clair que cela ne nous laisse pas de marbre et franchement Pascal Laugier a réussi son pari : il a complètement bluffé les spectateurs.

De surcroit, vous verrez que certaines séquences sont vraiment terribles pour nos chères sœurs. Les déguisements en poupées notamment.

Ghostland (2018)

Vers la fin, j’ai senti également un petit hommage à Massacre à La Tronçonneuse lorsqu’elles trouvent une patrouille de policier. Le camion à glace lui ressemblant étrangement à la fourgonnette du tueur de Haute Tension ou à la Beatngnu du Creepers.

 

Dommage que la fin soit un peu trop vite expédiée car sur le moment on se dit : "mais non ça ne peux pas se terminer comme ça, il va forcément y avoir un dernier rebondissement tant Laugier joue avec nos nerfs depuis le début!". Mais non le générique de fin s’installe. Il n’empêche que nos nerfs eux, ont bien morflés tout au long du film et qu’un peu de répit est mérité :)

Ghostland (2018)

En conclusion, Ghostland est un bon film avec un scénario audacieux et orignal. Pascal Laugier joue réellement avec nos nerfs et ça marche à merveille. Un film inclassable tant le nombre de sous genres sont représentés : Home Invasion, Fantastique, Horreur, Survival, Épouvante...

C’est vraiment bien écrit, le film passe très vite car il n’y a aucun temps mort.  De plus, les acteurs sont concernés et jouent bien.

La cerise sur le gâteau reste la demeure qui fait sont petit effet et qui prône une ambiance gothique à souhait. A découvrir si ce n’est pas déjà fait.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.