LE MASSACRE DES MORTS-VIVANTS

Le Massacre Des Morts-Vivants de Jorge Grau - 1974 / Horreur

Titre : Le Massacre Des Morts-Vivants

Genre : Horreur

Titre Original : Non Si Deve Profanar Il Sonno Dei Morti

Année : 1974

Réalisateur : Jorge Grau

Acteurs : Cristina Galbo, Ray Lovelock, Arthur Kennedy, Aldo Massasso, Giorgio Trestini, Roberto Posse, José Lifante, Jeannine Mestre...

Durée : 1h33

 

Synopsis :

A la suite d'un accident lui ayant coûté sa moto, George sympathise avec Edna, qui lui propose de l'emmener à Manchester. Alors qu'Edna se fait agresser par un vagabond, George découvre une étrange machine agricole destinée à éradiquer les insectes nuisibles. Ils se rendent compte que cette machine, en émettant des radiations, fait se réveiller les morts, comme le mystérieux agresseur. Bientôt, toute la campagne anglaise va être envahie de morts-vivants, de plus en plus nombreux, et de plus en plus affamés.

Après le carton du film culte de Romero : La Nuit Des Morts-Vivants, la décennie 70 a vu naître un paquet de films mettant en scène des macchabées sortant de terre pour venir consommer de la chair humaine.

 

En 1974, Jorge Grau, qui venait de boucler son premier film d’horreur : Cérémonie Sanglante, s’essayait à son tour à la réalisation d’un film ayant pour thème « le mort-vivant » avec Le Massacre des Morts-Vivants.

Autant vous dire de suite que ce film est injustement peu reconnu ! Pourtant, c’est un excellent film !

Le Massacre Des Morts-Vivants (1974)

Le synopsis  est le suivant : La jeune Edna percute la moto de George dans une station service. La moto de ce dernier est hors d’usage, il demande donc à la jeune femme de le transporter jusqu’à son domicile.

Cependant, la jeune femme doit se rendre rapidement chez son beau-frère car sa sœur, toxicomane,  va être transférée dans un hôpital car elle n’arrive pas à sortir de sa dépendance à l’héroïne.

George n’ayant d’autre moyen, va donc acquiescer et la suivre dans la campagne anglaise… Toutefois, perdus à quelques mètres de la maison de la sœur d’Edna, ils vont s’arrêter pour demander de l’aide à des agriculteurs qui utilisent une étrange machine agricole pour éliminer les insectes à des kilomètres à la ronde.

Et quelques minutes plus tard, un homme qui semble tout droit revenu d’entre les morts va prendre pour cible Edna…

Le Massacre Des Morts-Vivants (1974)

Même si il n’a pas le même impact que La Nuit Des Morts-Vivants, ce Massacre des Morts-Vivants est lui aussi assez percutant sur le plan satirique !

Le fait que le film a été réalisé dans la décennie 70 y est surement pour beaucoup. Contexte social oblige, à cette époque, les gens commençaient à prendre conscience des dangers des radiations et autres produits chimiques.

Le peuple était divisé en deux entre les jeunes hippies qui voulaient révolutionner le monde pour préserver l’écologie et qui n’avaient aucune confiance en l’état et l’autorité des forces de l’ordre... et de l'autre côté, les anciens qui ne comprenaient pas les idéaux des jeunes et qui avaient comme image des hippies que de vulgaires junkies ayant le cerveau calciné par l’héroïne.

 

Ici, c’est le contexte du film : les radiations que vont émettre les agriculteurs vont réveiller les morts et on aura deux clans : d’une part les jeunes qui vont vite se rendre compte que c’est l’étrange machine agricole qui est la grande responsable du chaos qui est en train de se mettre en place dans cette campagne britannique. D’autres part, les anciens dont le chef de la police qui va vite soupçonner Edna et Georges d’être responsables des meurtres sordides qui ont lieu…

Le Massacre Des Morts-Vivants (1974)

Au final, le réalisateur arrive à nous emporter dans son film à double énigme. On aura d’un côté la vision des jeunes qui s’avère être la bonne version et ça on le sait dès le départ (donc pas de spoil^^). Elle sera opposée à la vision du chef de la police qui, de son coté, nous embarquera dans son enquête policière.

 

Le mélange donne un excellent scénario avec une très bonne intrigue. Même si le jeu d’acteurs est parfois moyen, avec des réactions un peu stéréotypées.

 

De plus, nous retrouvons le fameux Giannetto De Rossi, l’un des maîtres des effets spéciaux de l’époque, il a notamment beaucoup travaillé avec le maitre du macabre Lucio Fulci. Par conséquent, nous avons droit à des séquences bien gore et ici ce que j’aime c’est que le mort-vivant est un véritable zombie. Il est le roi du film et il fait peur ! J’en ai tellement marre de voir des vieux films comico-horrifique égratigner les zombies que quand je revois un vrai bon film d’horreur bien dark et bien SHIT ! QUE ÇA FAIT DU BIEN !!!!

Le Massacre Des Morts-Vivants (1974)

En outre, les décors du film sont tout simplement splendides. On a des plans de toute beauté sur la campagne anglaise et pour un film de 1974, les couleurs et la photographie sont splendides.

Le réalisateur arrive également à instaurer un climat qui au fil du temps va sombrer dans le gothique et le macabre. Tout cela rend le film totalement immersif et on ne voit pas le temps passer.

 

Pour en revenir aux effets spéciaux de De Rossi, ils sont comme dans les films de Fulci, c’est à dire bien gore et tape à l’œil. Arrachage de seins, éviscération, énucléation… En résumé, typique de ce qui se faisait dans les meilleurs films des années 70, dont ce GRAND Massacre Des Morts-Vivants fait bien évidemment parti !

Aussi, les maquillages sur les zombies sont assez simplistes mais ce sont des morts-vivants comme on aime : ils sont lents, raides, le regard vide et poussant des gémissements à faire frémir. Ils sont crédibles quoi et c’est également un gros point positif de ce film.

Le Massacre Des Morts-Vivants (1974)

Jorge Grau, à l’instar de notre regretté Fulci, va lui aussi nous instaurer  sa vision très pessimiste de l’être humain en nous envoyant une fin brute de décoffrage et sans aucune concession.

Un final parfait, très violent et qui tire le rideau avec un clap de fin réjouissant  de noirceur et également totalement dans l’esprit très satirique que l’on connait à un autre virtuose regretté du monde des zombies : notre bon vieux George A. Romero !

Le Massacre Des Morts-Vivants (1974)

Pour conclure, que ça fait plaisir de voir qu’il fut un temps, les films de zombies étaient de véritables perles horrifiques qui savaient mettre mal à l’aise et où le Mort-Vivant était vraiment une créature qui faisait peur !

Purée y’a pas à dire mais entre les films des années 70 -80 et ceux post 2010, c’est vraiment le jour et la nuit… pour rester poli…

Ce Massacre des Morts-Vivants, comme je l’ai dit en introduction est injustement trop peu reconnu dans le milieu horrifique… Pourtant je vous assure que c’est un très grand film qui fait bien fier allure à côté des films tels Zombie, L’Enfer Des Zombies et consort. 

C’est un film qui mélange à merveille l’ambiance gothique, la violence et la satire sociale. De surcroit, c’est surtout une perle qui me rappelle pourquoi j’aime autant les films d’horreur.  Une Masterpiece à (re)découvrir d’urgence !!!

 

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.