THE MANGLER - LA PRESSEUSE DIABOLIQUE

The Mangler - La Presseuse Diabolique de Tobe Hooper - 1995 / Horreur

Titre : The Mangler - La Presseuse Diabolique

Genre : Horreur

Titre Original : The Mangler

Année : 1995

Réalisateur : Tobe Hooper

Acteurs : Robert Englund, Ted Levine, Daniel Matmor, Jeremy Crutchley, Vanessa Pike, Lisa Morris, Vera Blacker, Ted Le Plat...

Durée : 1h46

 

Synopsis :
Après une série d'accidents terribles, un policier est persuadé que la presse à vapeur de la blanchisserie Blue Ribbon est possédée par un esprit démoniaque et assoiffé de sang. Engagé dans une course contre la montre pour sauvé la vie d'une jeune fille, il doit détruire la créature avant qu'il ne soit trop tard.

Parfois, Stephen King nous a écrit des histoires horrifiques un peu farfelues et une fois retranscrites à l’écran, ce n’est pas vraiment ça. Je pense notamment à Maximum Overdrive ou encore l’un des segments du film Cat’s Eye qui  sont devenus d’un kitsch…

 

The Mangler en fait lui aussi parti car son histoire, quand on y pense, c’est tout de même sacrément série B !

 

Si vous ne connaissez pas ce film, The Mangler c’est l’histoire d’une presseuse diabolique qui est possédée par un esprit démoniaque, avide de sang ! Dans ce contexte, un policier va tenter de comprendre ce qu’il se passe et pourquoi tant d’accident mortel se produise dans la blanchisserie du Blue Ribbon !

The Mangler (1995)

Oui à la lecture, on a du mal à croire que l’histoire provient d’une nouvelle du King mais si ! Fort heureusement, The Mangler est réalisé par l’ami Tobe Hooper ! En conséquence, malgré une histoire à dormir debout, le réalisateur va réussir à nous sortir un film d’horreur avec une ambiance réussie et qui finalement est agréable à suivre.

 

Je pense que si le script serait tombé dans les mains d’un réalisateur comme Jim Wynorski , on aurait certainement eu là, vu l’histoire, à l’un des plus grand nanar de l’histoire du film d’horreur…

 

Heureusement, c’est le regretté et talentueux Tobe qui était aux commandes… et le papa de Leatherface a réussi à sublimer au mieux un scénario qui était véritablement casse gueule !

The Mangler (1995)

En effet, comme dis plus haut, le scénario c’est juste du grand n’importe quoi… Une presseuse qui est possédée par un esprit maléfique et qui essaye d’avaler les pauvres employés qui tentent de gagner leur vie dans cette abominable et glauquissime blanchisserie…

 

Vous vous imaginez comment ça a dû être compliqué pour garder le sérieux des acteurs ! Y’a quand même, vers la fin du métrage une scène où nos protagonistes cherchent à exorciser la presse ! Sérieusement quand on y pense, on se dit, non mais comment ils ont réussi à boucler cette scène en restant crédibles ! Le plus hallucinant, c’est qu’ils ont réussis tant Hooper à réussi à concerner et à diriger d’une main de maitre sa troupe d’acteurs !

 

En même temps, il a  plutôt réussi son casting, on y retrouve des acteurs rodés de ce genre de film. Nous y retrouvons l’infatigable Robert Englund qui une nouvelle fois est affublé d’un costume à la hauteur de son statut de star de la série B  ! Il incarne ici encore un personnage ignoble dans tous les sens du terme. Il est inquiétant et intriguant tout le long du film et la scène finale est mémorable tant le pauvre va encore en prendre plein la gueule ! Faut dire il est habitué avec les scènes finales des Freddy. Une fois de plus, il va bien morfler le pauvre !

Tobe Hooper n’hésitant pas à utiliser des effets-spéciaux impressionnant ! Oui ça tape à l’œil et le sang gicle dans tous les sens !

The Mangler (1995)

Finalement, la presseuse va pas faire tant de victimes que ça mais alors ceux qui vont y passer vont vraiment avoir mal, très très mal même ! Et je vous promets que les effets spéciaux sont géniaux et que les scènes sont vraiment très gores ! Du grand Tobe sur ce coup !

 

Par ailleurs, comme dans la plupart de ses films, Tobe Hooper a une nouvelle fois bien travaillé l’ambiance du film ! On reconnait vraiment cette atmosphère poisseuse et glauque qu’il affectionne tant !

 

La blanchisserie est dégueulasse à souhait et comme dans Massacre à La Tronçonneuse, on pourrait même presque, à travers l’écran, y sentir l’odeur qui en ressort !

The Mangler (1995)

J’ai beaucoup aimé le revirement de situation à la fin du métrage car on pense que le film est terminé et que le flic a eu le dessus sur l’ignoble esprit maléfique mais finalement non. De surcroit, on va comprendre comment se passe le prix du succès et du pouvoir dans cette petite ville bien étrange.

 

Sorte de conspiration maléfique où les habitants aux dents longues sont obligés de pactiser pour arriver à avoir une vie facile et de l’argent plein les fouilles. La rançon de la gloire en quelques sortes. J’ai trouvé ça drôle et ça va ravir les fanatiques  qui cherche des complots à tout va ! Dans The Mangler, ils seront servis^^

The Mangler (1995)

Le film avait été descendu à sa sortie, je trouve ça vraiment dommage car honnêtement, vu l’histoire, je trouve que Tobe à fait du sacré bon boulot ! Il partait de très loin et je peux vous dire que peu de réalisateur aurait pu faire ce qu’a réussi à en tirer notre bon vieux Tobe !

 

Certains diront que je ne suis pas objectif car Tobe Hooper est un réalisateur et une personne que j’appréciais (et que j’apprécie toujours d’ailleurs) fortement…  A ces détracteurs je leur réponds non, je suis juste un amoureux de films d’horreur et notre cher réalisateur a réussi son pari.

The Mangler (1995)

Pour conclure, The Mangler possède une ambiance travaillée à la perfection et qui sublime une histoire totalement improbable écrite par Stephen King. La blanchisserie est anxiogène à souhait et les acteurs sont irréprochables ! Chapeau car le scénario est tellement con qu’il fallait avoir un talent certain pour réussir à rester sérieux et ne pas tomber dans le grand guignol !

 

De surcroit, la presseuse en impose et va nous en mettre plein les yeux lorsqu’elle va passer à l’action ! Les effets spéciaux sont réussis et certaines scènes sont très gores ! Mention spéciale pour la scène où notre bon vieux Robert England y passe, elle est morbide et gore à souhait cette séquence ! C’est un bon divertissement qui mérite qu’on s’y attarde et que le redécouvre. Y’a pas à dire, Tobe Hooper était tout de même un sacré réalisateur ! Un bon 3/5 bien mérité car l’histoire c’est tout de même un sacré n’importe quoi^^

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.