SHARK 3D

Titre : Shark 3D

Genre : Horreur

Titre original : Shark Night 3D

Année : 2011

Réalisateur : David R. Ellis

Acteurs : Sara Paxton, Dustin Milligan, Chris Carmack, Katharine McPhee, Chris Zylka, Alyssa Diaz, Joel David Moore, Sinqua Walls, Donal Logue, Joshua Leonard...

 

Synopsis :

Au soleil de l'été, Sara et ses amis sont bien décidés à passer un week-end de pur fun sur une petite île privée d'un immense lac salé de Louisiane. Pourtant, lorsque Malik, le jeune footballeur vedette, sort d'une séance de ski nautique inconscient avec un bras en moins, l'ambiance n'est plus à la fête.
Convaincue qu'il s'agit d'un accident, la petite bande embarque sur un speedboat afin de conduire le blessé à l'hôpital de toute urgence, mais les jeunes gens vont vite s'apercevoir que le lac est infesté de requins ultra agressifs. Pour Sara et les siens, face à des prédateurs prêts à tout pour qu'aucune proie ne leur échappe, c'est le début du cauchemar. Assiégés, piégés, dévorés, terrifiés, très peu reverront la terre ferme…

Le réalisateur David R. Ellis restera un grand mystère pour moi ! Après nous avoir pondu Destination Finale 2, qui reste avec le premier opus, le meilleur de la saga, voila qu’il enchaine déception sur déception depuis… Même si Des Serpents Dans l’Avion est drôle, ensuite Destination Finale 4 déçoit franchement et l’apothéose arrive en 2011 avec Shark 3D ! D’ailleurs depuis silence radio… On peut comprendre pourquoi…

 

 

Depuis Les Dents De La Mer, mythique film qui a traumatisé des millions de téléspectateurs… (J’en fais partie et je suis terrifié dès que j’ai plus pied dans la mer)… Une multitude de nanars mettant en scène des requins a vu le jour… Et alors depuis la collaboration de Syfy avec les studios Asylum, c’est la fiesta loca loca… Paye tes requins à trois têtes, tes requins à tentacules et j’en passe… Bref le genre survival animalier mettant en scène des requins et usé jusqu’à la corde depuis la fin des années 80 et rare sont les films qu’ont peut qualifier de bons… De mémoire y’a eu Peur Bleue de potable dans les années 90, Open Water dans les années 2000 et The Reef récemment… Ça fait maigre non ?

En mode 3D depuis son Destination Finale 4, David R. Ellis c’est donc lancé à son tour dans une histoire de requins bouffeurs d’hommes… en 3D bien entendu !


Faisant quasi 40 degré hier, oui il n’a pas fait aussi chaud depuis 1948 en région parisienne, j’avais besoin de m'évader en regardant un film estivale où il y avait la mer ! A moitié décédé, la peau collant sur le cuir du canapé, j’ai eu la fatale idée de mettre la galette du film Shark 3D dans mon lecteur… Bon au final, j’ai bien rigolé tant c’était nanardesque !


Honnêtement comment un réalisateur qui avait si bien débuté dans le milieu peut, avec le temps, se casser la gueule comme ça ! En plus Shark 3D disposait d’un budget confortable de 20 millions de dollars… Au final l’histoire est à dormir debout et les effets spéciaux foirés ! Cerise sur le gâteau, la quasi-totalité des scènes d’attaques de requins finissent en hors champs de caméras… du coup on ne peut même pas jubiler sur les différents morts des jeunes débiles qu’on va supporter tout au long du film…

Oui car Shark 3D vise clairement le public ado ! Des effets spéciaux en synthèses foirés mais qui passent grand spectacle dans les salles de cinéma vu que s’est tourné de façon 3D…

Des personnages stéréotypés, rappelant les plus mauvais slasher des années 2000 : La girl chelou qui va emmener ses potes dans un coin chelou, l’intello qui en fait est beau gosse, le black et sa copine rebelle latino qui comme d’hab vont être les premières victimes des requins vu qu’ils ne sont pas blancs… Le geek débile et insupportable, le bad boy hyper vénère car dans son passé il a eu des trucs de fous donc c’est devenu un warrior sanguinaire… Voila pour le splendide casting…


En prime, bon c’est rigolo mais trop de scènes sont totalement improbables… #SPOIL # Un type se fait bouffer le bras par un requin au milieu du lac… Son pote va réussir à le secourir et attention !!! plonger dans le lac et réussir l’exploit de retrouver son bras et le mettre dans une glacière !!!! Même Superman j’suis pas sûr qu’il y arrive ! J Bref une scène débile parmi tant d’autres…

Vous allez me dire des requins dans un lac ?!? What The Fuck ?


Oui car l’histoire c’est qu’en fait il y a des méchants qui vont mettre des espèces de requins (les plus dangereux, genre requins tigres, marteaux, bulldog, blanc…)… dans le lac car oui c’est un lac salin pardi ! donc ils peuvent vivre !!! … auxquels ils ont installés des caméras sur leurs ailerons… Afin qu’ils bouffent les gentils pour après vendre les vidéos sur le net aux amateurs de sensations fortes…

On avait eu ce genre d’histoires mais façons Torture-Porn post Hostel… et bien cette fois-ci c’est la même mais façon squale ! Vous l’aurez compris une histoire totalement improbable, à dormir debout… Je me demande bien comment les acteurs ont pu garder leurs sérieux jusqu’à la fin… Finalement malgré leurs rôles caricaturaux, c’est eux qui s’en sortent le mieux et font qu’on reste devant le film jusqu’à la fin !

Comme je vous l’ai dis plus haut, même niveau gore on est déçu car la quasi-totalité des attaques de requins finissent hors champs de caméra ! Vraiment décevant quand on voit le budget car au final on se demande dans quoi est passé tout le fric ?! La 3D est rare elle aussi, doit y avoir que trois scènes à tout casser…


Au final, heureusement que les lieux sont sympa et qu’en période de grande chaleur, ça permet de s’évader l’esprit et de se  rafraîchir car y’a pas grand-chose à se mettre sous la dent (pourtant on en voit de la dent de squales au long du film lol).


Le final est prévisible à 15 km, en même temps dès l’introduction, des plus classique, on sait comment le film va se dérouler et comment il se terminera… Tous les clichés du film mettant en scène le vilain requin tueur d’hommes sont réunis…

Pour conclure, Shark 3D montre le déclin du réalisateur David R. Ellis ! Une série B à budget aisé mais qui se contente du minimum requis : distraire les ados… Histoire à dormir debout, personnages débiles, effets spéciaux foirés mais qui satisferont le grand public cherchant une ou deux scènes à grand spectacle… Ça passe le temps mais rien de bien plaisant, une production opportuniste de plus qui essaie de pomper du fric sur le dos des Dents de La Mer sans rien apporter de nouveau dans le genre. Un film raté sur quasi tous les points… 1/5 car quelques scènes sont tellement débiles et improbables que c’est drôle…


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    KingWlo (lundi, 13 juillet 2015 19:50)

    Vu la critique faut que je le regarde, mdr barre de rire garantie vu le nanar^^

  • #2

    Xavi (jeudi, 16 juillet 2015 10:14)

    excellente critique, j'ai bien ris en lisant ça, du coup je veux le voir aussi ce film :)


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.