MANIAC COP

Maniac Cop (1988)

Titre : Maniac Cop

Genre : Slasher

Titre Original : Maniac Cop

Année : 1988

Réalisateur : William Lustig

Acteurs : Tom Atkins, Richard Roundtree, Bruce Campbell, Laurene Landon, William Smith, Robert Z'Dar, Sheree North, Nina Arvesen...

Durée : 1h25

 

Synopsis :

Une série de meurtres horribles déclenche la panique dans les rues de New York. Une confusion qui atteint son paroxysme lorsque la presse révèle que tout laisse à penser que ce tueur maniaque est un policier...

Lorsque le réalisateur du cultissime Maniac : William Lustig,  s’associe avec le réalisateur Du Monstre Est Vivant : Larry Cohen afin d’écrire l’histoire d’un flic psychopathe et bien ça donne naissance à Matt Cordell alias le Maniac Cop !

 

Devenu depuis une trilogie, nous allons tout d’abord revenir aux origines avec le premier chapitre réalisé en 1988.

 

Pour le synopsis, nous allons découvrir qu’à New-York un serial-killer sème la panique. Il aurait déjà abattu plusieurs personnes et selon les rumeurs, il porterait une tenue de flic de la ville de New-York.

Le commissaire Frank McCrae va tout faire pour élucider le mystère et trouver qui est ce fameux flic maniaque. Toutes les preuves qu’il va récolter laisse à croire qu’il s’agirait de Jack Forrest…

Maniac Cop (1988)

Ce que j’aime tout particulièrement dans ce film c’est que le rythme est vraiment intensif et par conséquent, nous ne voyons pas le temps passer. Je crois qu’en à peine 15 minutes, notre fameux Maniac Cop en était déjà à 4 victimes.

 

De plus, le réalisateur va nous cacher jusqu’aux dernières minutes le visage du tueur pour que nous ayons la surprise vraiment qu’au terme du métrage. Cependant à contrario, le nom et le passé du tueur vont être assez rapidement divulgués.

 

Le film est dans l’ensemble très sympathique à suivre et pour un slasher, le casting est vraiment réussi. Nous y retrouvons l’excellent Tom Atkins dans le rôle de l’enquêteur qui cherche désespérément à trouver l’identité du flic fou. Il va longtemps soupçonner Jack Forrest, interprété par le cultissime Bruce Campbell. On y trouve également Lauren Landon, actrice très appréciée de Larry Cohen puisqu’elle joue dans quasi tous ses films.

Maniac Cop (1988)

L’esprit de psychose qui hante la ville de New-York est bien retranscrite et va donner droit à une excellente scène bien gore où une mamie en panique va tuer un flic en pensant qu’il s’agit du maniaque.

 Par ailleurs, on sent que le film est réalisé par William Lustig car les scènes de meurtres sont assez trash et sanglantes dans l’ensemble.

 

Néanmoins à contrario de Maniac, Maniac Cop ne dispose pas d’une ambiance vraiment morbide. C’est tout de même bien plus soft, c’est dommage que le flic n’ait pas sévit dans des quartiers glauques, surtout qu’à New-York, il y en a un paquet de coin mal famés.

Maniac Cop (1988)

Toutefois, le script est bien écrit et dans la narration, il n’y a aucune erreur ou incohérence. Nous suivons cette intrigue policière avec intérêt et c’est agréable à suivre.

J’aime bien l’histoire du flic maniaque et son apparence mystérieuse est fun. On sent qu’il n’est pas tout à fait normal et semble aussi increvable qu’un Jason Voorhees. Nous comprendrons pourquoi grâce à l’enquête de McCrae.

Maniac Cop (1988)

Les effets spéciaux sont dans l’ensemble assez réussis même si avec les années, on sent que le film à quelque peu vieillit. Notamment lorsque nous allons découvrir le visage de cette saloperie de Cordell. A l’époque ça faisait son effet, de nos jours c’est plus drôle qu’effrayant.

 

Le film se termine comme dans la quasi-totalité des slashers des années 80 : après avoir fait un massacre comme il se doit, le fameux tueur est démasqué et semble avoir été neutralisé... Mais c'est pour mieux avoir une bonne séquence finale où nous apercevons que non. Bien entendu une suite est au rendez-vous.

 

Ici la fin du film est tout de même assez moyenne je trouve. En effet, après la tuerie dans le commissariat, nous étions en droit d’attendre une scène de fin grandiose… mais non. Elle est en deçà de ce que Lustig nous avait proposé tout le long de son film est déçoit quelque peu.

Maniac Cop (1988)

En conclusion, Maniac Cop est un slasher hautement sympathique à suivre avec une histoire agréable, qui tient la route. Le casting est génial et le rythme effréné des meurtres fait que nous ne voyons pas le temps passer. 

Faire le choix d’un film d’horreur mettant en scène un policier maniaque c’est une très bonne idée, notamment par rapport à la date de sa production.

Maniac Cop est une honnête série B à redécouvrir.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.