DARKSIDE - LES CONTES DE LA NUIT NOIRE

Darkside - Les Contes De La Nuit Noire de John Harrison - 1990 / Horreur - Epouvante

Titre : Darkside - Les Contes De La Nuit Noire

Genre : Horreur

Titre Original : Tales From The Darkside : The Movie

Année : 1990

Réalisateur : John Harrison

Acteurs : Deborah Harry, Christian Slater, Matthew Lawrence, Julianne Moore, David Forrester, Robert Sedgwick, David Johansen, Michael Deak...

Durée : 1h33

 

Synopsis :

Betty revient du supermarché afin de préparer le dîner. Un petit garçon nommé Timmy ne se joindra pas aux invités pour ce dîner car il est le dîner. Pour retarder l'heure de son trépas, il lit alors trois histoires fantastiques à cette cuisinière cannibale...

 

Très prisées dans les années 80 & 90, les séries horrifiques à sketchs  ont fait frémir tous les adolescents de ces décennies. Bien entendu la série phare à cette époque c’était Les Contes De La Crypte, largement diffusée sur M6 et qui  d’ailleurs eu le droit aussi à une série animée. Cependant, il y avait aussi la série Histoires de l’Autre Monde, plus connue sous son titre original Tales From The Darkside qui a  bien cartonné  de l’autre côté de l’Atlantique au milieu des années 80. En France, malheureusement, seule la saison 1 a été diffusée sur Antenne 2 en 1986.

 

L’un des réalisateurs de la série, en l’occurrence John Harrison (aux commandes de 8 épisodes) a décidé en 1990 de se lancer dans le projet d’un long-métrage de cette fameuse série. Le titre orignal est éponyme à la série et sera rebaptisé en français Darkside -  Les Contes de La Nuit Noire.

Darkside - Les Contes De La Nuit Noire (1990)

Primé lors du regretté festival d’Avoriaz, le film a néanmoins connu un succès mitigé en France lors de sa sortie au cinéma. Toutefois, en 1990, les vidéoclubs donnaient souvent un second souffle aux films d’horreur et Les Contes De la Nuit Noire a répandu sa réputation par ce biais. Notamment grâce à une affiche tape à l’œil tant elle majestueuse avec cette énorme gargouille terrifiante au milieu de la couverture.

 

Mais que vaut vraiment le métrage de John Harrison ? Il est fidèle à l’esprit de la série et même sans atteindre la folie et l’humour noir décapant des Contes de La Crypte, on passe un très bon moment devant.

Darkside - Les Contes De La Nuit Noire (1990)

Comme tous les films à sketchs de cette période, Darkside - Les Contes De La Nuit Noire a pour fil conducteur un personnage qui va nous narrait des histoires, ici elles sont au nombre de 3.

 

On va donc suivre le pauvre Timmy qui a été capturé par une femme au penchant cannibale. Il est retenu prisonnier dans une pièce adjacente à la cuisine et a pour seul loisir : un livre que lui a prêté son bourreau.

Il s’intitule Les Contes de La Nuit Noire et c’est le livre préféré de cette dame. Pour retarder son échéance et tenter de ne pas finir dans le four, l’enfant va lui conter les trois histoires qu’il estime être les plus atroces.

 

Une entrée en scène plutôt sympathique avec des décors soignés et une cuisinière atypique  incarnée par Debbie Harry, la chanteuse du groupe Blondie ! Timmy lui est interprété par Matthew Lawrence (le gamin dans le film Mrs. Doubtfire). Par ailleurs, à l’instar des Contes De La Cryptes, une pléiade de stars en devenir feront leurs apparitions dans les trois histoires que va nous narrer le gamin.

Darkside - Les Contes De La Nuit Noire (1990)

Le premier segment s’intitule Lot 249. On y retrouve l’acteur Steve Buscemi qui va dénicher un sarcophage contenant une véritable momie. En disséquant celle-ci avec un ami (interprété par Christian Slatter), il va y trouver un parchemin contenant une formule. Une fois déchiffrée, il se rend compte qu’elle a pour but de ressusciter la momie…  Il va l’utiliser afin de se venger…

 

Ce premier segment n’est pas mauvais dans l’ensemble malgré quelques incohérences et un scénario ultra classique. Il n’en demeure pas moins fort sympathique car la distribution est excellente (Steve Buscmei, Juliane Moore, Christian Slatter en autres… pas mal non ?).  De plus, les effets spéciaux et maquillages sont réussis notamment sur la momie.  Toutefois, c’est le sketch le moins sanglants des trois et celui qui vise le plus les adolescents.

Darkside - Les Contes De La Nuit Noire (1990)

Le second segment se nomme Cat From Hell. Dans cette histoire, un riche homme d’affaires qui a fait fortune dans le milieu pharmaceutique va engager un tueur à gage pour tuer un chat noir ! Oui oui ! depuis que ce chat a élu domicile dans le manoir, tous les membres de la famille meurent les uns après les autres dans des conditions extrêmement violentes.

Tout porte à croire que ce chat noir est à l’origine des meurtres… Au départ, confiant et pensant que l’histoire serait réglée en 2 minutes chrono, le tueur à gages va finalement passer une nuit d’enfer…

 

Cette deuxième histoire comporte une atmosphère bien différente du premier segment. Ici c’est bien plus sombre et la folie ambiante qui va s’immerger au fil du temps est vraiment réussie. Le pauvre homme va passer un mauvais moment et nous allons obtenir une séquence vraiment gore et réussie.

 

La fin macabre est dans la lignée des épisodes haut de gamme des Contes De la Crypte. Nous avons un petit rictus sur le coin de la bouche donc c’est signe que le métrage est réussi. Par ailleurs le message que dénonce le réalisateur sur ce segment est malheureusement toujours d’actualité… Oui les animaux sont toujours utilisés comme cobayes pour les tests de produits pharmaceutiques… Et avec le décret que vient de passer Macron, ça risque d’être encore pire…  Lui, il nous plonge vraiment dans un monde de plus en plus infernal… Allez Anto, mets ton masque en papier sur la tronche et ferme ta g…. Lol je dérive…

Darkside - Les Contes De La Nuit Noire (1990)

Le dernier segment c’est de loin mon préféré et la superbe couverture avec la gargouille fait donc référence à cette troisième histoire.

Elle se nomme Lover’s Vow. C’est l’histoire d’un homme qui en sortant d’un bar, va voir une énorme gargouille décapiter sous ses yeux le tenancier du lieu… La Gargouille lui promet de lui épargner une mort certaine à condition qu’il ne dévoile à personne ce qu’il a vu…. Il acquiesce et la gargouille disparait…

Quelques heures plus tard, il va faire la connaissance d’une jeune femme et ça va être le coup de foudre instantané. Dix ans plus tard, ils sont mariés et ont deux enfants, seulement l’homme va décider de dévoiler son secret à sa conjointe… Il va vite le regretter…

 

Alors honnêtement, ce dernier segment est juste une petite merveille de l’époque. Histoire top, scènes bien sanglantes et disposant d’un final monstrueusement gore et cruel, le réalisateur a vraiment bien géré en le casant en troisième segment. De toute façon dans ce genre de films, c’est souvent la dernière histoire qui est en quelque sorte le bouquet final du feu d’artifices. Dans Darkside – Les Contes de La NuIT Noire c’est donc aussi le cas et bravo tant elle est succulente cette histoire secrète entre l’homme et la gargouille.

Darkside - Les Contes De La Nuit Noire (1990)

S’en suite donc la clôture du métrage Tommy a terminé sa lecture et le préchauffage du four de la cuistot cannibale est terminé. Va-t’il être rôti à point ? ça vous le découvrirez en regardant ce petit film culte des années 90 ! :)

Darkside - Les Contes De La Nuit Noire (1990)

En conclusion, John Harrison fait son  taf : on s’amuse ! un casting de qualité, les deux premières histoires sont un peu inférieures à la troisième mais dans l’ensemble c’est bien. Quelques séquences sont bien gores et dans la majorité, les maquillages et effets-spéciaux n’ont pas trop vieillit. A redécouvrir sans hésiter, Darskide – les Contes De La Nuit Noire nous replonge aisément dans l’adolescence.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

 


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.