"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"

Notre page Facebook

Notre chaîne Youtube


LEGENDES URBAINES - PART. 4

CHAPITRE 19 : Les Chiens de l'Au-Delà.

Légendes Urbaines - Part. 4 - Mythes & Légendes Urbaines

Une  jeune femme d'une trentaine d'années venait de perdre son mari. Attristée par cette terrible perte qui venait de la frapper, elle ne pouvait supporter cette situation et alla au cimetière où la tombe du malheureux défunt se trouvait en début d'après-midi.


Arrivée au cimetière, qui était vide compte tenu de la chaleur mortelle, elle se dirigea vers la tombe de son mari.
La douleur de cette perte était telle qu'elle craqua elle se mit à pleurer toutes les larmes de son corps à genoux sur la tombe, elle ne se calmait plus… Dans un dernier sanglot, elle commença à se relever elle sentit une présence derrière elle.


Elle se retourna...et vit deux gros chiens noirs qui la fixaient comme une proie... .Ils allaient lui bondir dessus.
Apeurée, elle prit ses jambes à son coup et courut le plus rapidement vers la sortie du cimetière.
Les chiens la prirent en chasse, elle les entendait grogner et se rapprocher de plus en plus, elle pouvait sentir le souffle chaud des molosses sur ses mollets.


Une fois sorti du cimetière, dans un dernier espoir elle se retourna dans l'espérance de voir que ces deux gros chiens ne la suivaient plus.
Mais bizarrement les chiens avaient disparu, ils n'étaient plus à sa poursuite. Ils avaient disparu.


Quelques jours plus tard, elle retourna au cimetière mais cette fois-ci, en fin de journée quand il y avait du monde. En allant vers la tombe de son mari, elle vit le gardien de cette nécropole. Elle alla lui raconter son histoire avec les chiens.
Mais là, le gardien, qui devait avoir vécu de nombreuses histoires vu son âge élevé, devint livide. Il bafouilla puis reprit son calme et lui expliqua qu'il n'y avait jamais eu de chiens dans ce cimetière.
Mais surtout, il lui expliqua cette légende qui dit : après la perte d'un proche cher, si tu pleures toutes les larmes de ton corps sur la tombe, le mort reviendra ou enverra quelqu'un ou quelque chose pour te tuer ! Ce qui te permettra de le rejoindre dans les ténèbres !
Le gardien du cimetière en était persuadé la légende avait parlée.

Chapitre 20 : La Vieille Dame Et Son Chien.

Légendes Urbaines - Part. 4 - Mythes & Légendes Urbaines

Une très vieille dame restant seule dans une grande maison écarter de la ville, attend son garçon qui doit lui rendre visite et qui n'est toujours pas arrivé. Elle est assise dans une chaise berçante, elle lit un livre toute en flattant son chien.

Après quelque instant, elle entend un bruit venant de la cuisine, c'est le robinet de la cuisine qui coule, goutte par goutte. Elle se lève, puis va le fermer.

Elle revient ensuite, s'installe à nouveau, reprend son livre, et recommence à flatter son chien.

Soudain, le bruit recommence, mais cette fois-ci il ne provient pas de la cuisine, mais de la salle de bain du premier étage. Elle se relève donc, se rend jusqu'à la salle de bain, puis ferme le robinet qui coulait à un rythme plus rapide que la première fois. Encore une fois, elle retourne s'asseoir puis continue à lire son livre toute en flattant son chien.

Mais quelques instants plus tard, elle entend le bruit de l'eau qui coule à un rythme endiablé. Elle passe donc devant la cuisine, rien le robinet ne coule pas, les toilettes du premier étage, toujours rien, elle monte donc au second étage, puis se rend à la salle de bain, le robinet coule, elle le ferme donc, mais constate que le bruit persiste et il qu'il est tout proche. Elle remarque que le rideau de douche est tiré! Elle s'approche, et tire d'un coup sec le rideau! À sa grande surprise, elle aperçoit son chien égorgé qui saigne goutte par goutte dans le bain!

La question persiste toujours: Qu'est-ce qu'elle pouvait bien flatter ?!?

 

Chapitre 21 : Un Bon Chien.

Légendes Urbaines - Part. 4 - Mythes & Légendes Urbaines

Une femme rentre chez elle. Elle retrouve au pas de sa porte son doberman en train d'étouffer. Soucieuse de son état, elle l'emmène directement chez son vétérinaire. Celui-ci, étant débordé, il lui promet de s'occuper de son chien un peu plus tard.

De retour chez elle, après être passée chez son coiffeur, elle entendit sonner le téléphone alors qu'elle ouvrait sa porte. Elle décrocha. C'était le vétérinaire. D'une voix autoritaire, il lui ordonna d'aller immédiatement chez son voisin et de le rappeler ensuite. Il ajouta que la police était en route.

Surprise, elle s'exécuta aussitôt pour connaître les explications du vétérinaire. Celui-ci lui avoua qu'en examinant son animal, il avait remarqué que quelque chose était bloquée dans sa gorge. Il s'agissait en fait de trois doigts humains. Il comprit aussitôt que le chien s'était battu avec un homme qui s'était introduit dans la maison. Peut-être se trouvait-il encore à l'intérieur, ce qui était le cas. La police avait, en effet, surpris le voleur dans un placard, la main ensanglantée.

 

Chapitre 22 : Le Chien Dans Le Micro-Ondes.

Légendes Urbaines - Part. 4 - Mythes & Légendes Urbaines

C'est l'histoire d'une femme qui possédait un petit caniche, elle en prenait grand soin, elle le baignait souvent afin que son poil soit toujours propre et parfumé.

Un jour, en faisant une promenade à son animal, il se salit plus que d'ordinaire, vite au bain! Mais la femme est pressée et ne veut pas que son chien reste trempé.

Alors elle a une idée lumineuse: elle met le chien dans son tout nouveau four à micro-ondes, certaine qu'en peut de temps le toutou sera parfaitement sec ! Mais lorsqu'elle ouvre la porte, le chien n'est pas seulement sec… il a explosé.

 

Chapitre 23 : A La Vie, A La Mort et Au-Delà.

Légendes Urbaines - Part. 4 - Mythes & Légendes Urbaines

Un chien a perdu la vie suite à une maladie cardiaque. Avant de partir de la clinique, son maitre avait l'espoir que le vétérinaire sauve son ami à quatre pattes malgré le regard d'adieu que lui avait lancé son compagnon. Un regard d'une tristesse absolu mais qui lui faisant comprendre que ce n'était pas terminé, que ce n'était qu'un au revoir.

Le lendemain matin, le vétérinaire appela l'homme en lui indiquant que son petit chien s'était battu mais que son cœur avait fini par arrêter de battre...

Effondré, l'homme pu contenir ses larmes. Il alla à la clinique dire au revoir et décida de le faire incinérer. Le vétérinaire lui demanda si il souhaitait conserver les cendres... C'était une évidence pour le maitre.

Quelques jours plus tard, l'homme commença à tomber dans une dépression. A force de pleurer, ses paupières devenaient violettes, asséchées et brulantes. C'est alors qu'il commença à faire des rêves bizarres, souvent identiques. Des rêves où il apercevait son chien dans un grand espace vert, très lumineux.

Pensant au départ que ce n'était que de simples rêves, il ne chercha pas plus loin.

Des jours passèrent et ce fut alors de plus en plus intense... Entres les crises de larmes et ces rêves incessants et troublants, l'homme décida de faire quelques recherches sur internet. Il tomba alors sur un site qui parlait de communication animale. L'homme y plongea alors corps et âme. C'est alors qu'il apprit que son chien venait lui rendre visite dans ses rêves afin d'essayer de lui remonter le moral. Que les espaces verts lumineux qu'il voyait dans les rêves n'étaient autres que le grand parc où il promenait son chien de son vivant. Et que le petit être l'attendait dans l'autre monde et qu'il ne fallait pas qu'il s'en fasse, qu'il serait patient même s'il il s'ennuyer de son maitre lui aussi.

Dépressif, l'homme se serait alors rendu dans cet espace vert et malgré les beaux messages reçu de son chien, il y décida de mettre fin à sa vie et de rejoindre son petit ange.

 

A l'endroit où le corps de l'homme a été retrouvé, la légende dit qu'un joli banc de pensée y a poussé et qu'on y ressent une sensation de grande joie et de bien être. Une petite fille âgée de 5 ans aurait même dit à sa mère :

-"Regarde Maman ! là-bas le beau petit chien noir avec ses grandes oreilles, il a de la chance le monsieur, je voudrais avoir le même".

La mère se retourna stupéfaite

-"Mais il y a personne ma chérie !"

-"Ils sont partis quand tu t'es retourné maman!"

 

 

Il s'avère que le chien de l'homme suicidé était un chihuahua de couleur noir et feu et que les chihuahuas ont effectivement de grandes oreilles !

L'homme et son chien se serait donc retrouvé pour l’éternité, de l'autre côté. Leur lien fusionnel était plus fort que tout.

REAGIR A L’ARTICLE :

 


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.