LES CREEPYPASTA - TOME 2

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une Creepypasta ?


Le terme Creepypasta désigne une histoire étrange et souvent inquiétante diffusée sur Internet, pouvant se décliner sous plusieurs formats. Ce type d'histoire se rapproche dans son principe de la légende urbaine, dont elle ne diffère que par l'utilisation de contenu multimédia.


Ci-dessous, une troisième histoire :

Chapitre 3 : LIFEISOBVIOUS.GIF

Pourtant d'habitude ce n’est pas mon genre d'avoir peur pour des histoires de fantômes et autres extra-terrestres à la con... Mais putain depuis quatre jours je me chie dessus comme un porc et je n'arrive pas à rationaliser !

 

Y'a quatre jours donc, je reçois un mail d'un pote avec un fichier joint. C'était un fichier nommé, je cite: "lifeisobvious.gif" Un fichier gif donc. L'envoyeur m'avait écrit qu'il fallait que je le regarde au plus vite et que ça m'intéresserait beaucoup. Et il a fini en disant que je ferais mieux de garder ça pour moi. Malgré le format et le fait que ce soit un fichier joint, je m'attendais à un screamer, j'ai donc ouvert le truc avec son coupé et pas mal d'appréhension. Et en fait non, ce n'était pas un screamer du tout.

 

En fait c'était un gif assez étrange qui mettait du temps à démarrer. Une sorte de défilement d'image avec des mots ou des phrases en chinois ou japonais je ne sais pas. Et surtout ça m'a mis HYPER mal à l'aise. Après l'avoir vu j'ai directement senti que je n'aurais pas dû voir ça, je ne sais pas comment vous expliquer. C'était comme instinctif, j'ai su que là j'avais merdé...

Du coup je n'ai même pas revu le gif, qui pourtant n'était pas spécialement effrayant. Je n'ai pas pris le soin d'analysé ce qu'il montrait, j'ai juste eu peur. Par contre j'ai retenu une chose. C'était un putain de visage difforme. Le genre ultra malsain. Je ne sais pas comment vous décrire le truc.

 

Bon, quoi qu'il en soit, très vite j'ai eu des sensations bizarres. Dans la journée je me suis senti comme constamment observé. J'étais mal à l'aise et je me sentais mal. Je suis allé à mes cours de l'après-midi, et même accompagné d'autres personnes je me sentais toujours aussi mal et épié.

 

Moi qui croyais qu'être entouré changerait les choses, absolument pas, c'était devenu de pire en pire au fil de la journée. Et c'était en amphi que tout à commencer à s'accélérer. En fait j'ai cru apercevoir cet étrange visage du coin de l'œil à la place du visage d'une de mes amies. J'ai sursauté et en me tournant vers elle, il n'y avait bien entendu rien du tout. Juste sa vieille face de trolleuse professionnelle (enfin elle est archi belle, mais c'est un vrai troll).

 

Puis ça a commencé à me le faire avec d'autres personnes au fil de la journée. Toujours du coin de l'oeil, toujours rien en me retournant. Ça pouvait être à la fac comme dans le métro ou dans la rue en rentrant chez moi. Je ne sais pas si vous imaginez ce que ça fait de ne pas se sentir en sécurité quand il y a du monde, alors que la foule est supposée nous protéger dans ce genre de situation...

Le soir, angoissé comme pas possible, j'ai eu peur toute la soirée. Mais rien de spécial ne s'est passé. J'ai réussi à m'endormir en me disant que je divaguais et que j'étais fatigué. Mais la nuit j'ai été réveillé par des bruits sourds qui venaient du plafond. Comme si quelqu'un mettait des coups de tête dans le sol chez les voisins du dessus. Un bruit sourd et répété quoi. Au début je me suis chié dessus, j'étais à moitié endormi. Et puis ça a fini par me réveiller bien comme il fallait, et là j'ai plus eu les nerfs qu'autre chose.

 

Je suis monté à l'étage du dessus et j'ai sonné chez mon charmant voisin, un jeune étudiant comme moi, qui donne l'impression d'être très mou et qui n'a pas franchement l'air de glander grand-chose... enfin bref ! Il était plus de 3 heures du matin et il a mis du temps à ouvrir la porte. Je lui ai demandé d'où venait ce bruit, et il m'a affirmé que rien ne venait de chez lui, sinon il l'aurait entendu. Il a eu du mal à me convaincre, mais j'ai fini par le croire et je suis rentré chez moi. Arrivé chez moi, les bruits étaient encore audibles. Mais effectivement devant chez lui je n'entendais rien du tout. Je suis remonté, j'ai sonné à nouveau, il a gueulé derrière sa porte et j'avoue que je me suis un peu énervé.

De fil en aiguille, je lui ai dit de venir à ma porte écouter le bruit, pour qu'il voie que ça ne pouvait venir que de chez lui. Il est donc venu et effectivement, lui aussi a entendu ce putain de bruit. Il est même entré chez moi et on a cherché ensemble d'où ça pouvait venir. Il avait peur que ce soit l'une de ses canalisations qui soit en train de péter ou un truc du genre. Et là GROS moment de flippe. Du coin de l'oeil j'ai encore une fois cru voir ce putain de visage à la place du sien... J'ai poussé un vieux cri...

 

Finalement il était crevé et il est remonté chez lui. Moi je suis retourné me coucher avec ces putains de bruits sourds. J'ai dû prendre un somnifère pour m'endormir, c'est dire...

 

Du coup je me suis réveillé à la bourre le lendemain. Journée de cours, j'ai encore de temps en temps l'impression de voir ce visage sur les gens. Je suis stressé pendant une journée entière, encore une fois... Le soir arrive, et encore une fois assez tard dans la nuit, ces bruits recommencent.

J'essaye de dormir, j'y arrive à peu près. Mais putain cette nuit-là j'ai été réveillé parce que j'ai eu l'impression qu'on me chuchotait à l'oreille ! J'ai vraiment ULTRA flippé ! J'étais dans un stress total, j'avais ressenti le souffle dans mon oreille et c'était comme une putain de voix grave, profonde, comme distante et étouffée par une paroi épaisse. Je n'ai rien entendu de distinct sur le coup, j'ai cru que c'était un rêve semi-éveillé. Donc, somnifère et dodo comme la veille...

 

Le jour suivant, la journée a été encore pire. J'étais épuisé et j'avais encore plus souvent l'impression de voir ce visage à la con. Même dans mon propre reflet quoi...

 

Le soir, encore les bruits. Cette fois je suis retourné chez le voisin. Il a ouvert très vite et à peine la porte de chez lui ouverte j'ai tout de suite entendu les mêmes bruits que chez moi. Il avait l'air inquiet et il m'a demandé d'entrer chez lui. Le truc étonnant, c'est que les bruits chez lui venaient aussi du plafond, et non du sol qui donne sur mon propre plafond. On est descendu chez moi, le bruit était là aussi, au plafond. On n’a pas compris comment ça pouvait "fonctionner"...  On s'est mis à parler et je lui ai dit depuis quand ça avait commencé. Je lui ai aussi dit que j'étais mal ces derniers jours et que j'avais comme des hallucinations. Là il s'est figé. Puis il a continué et m'a dit que lui aussi. Il m'a demandé quoi, et quand je lui ai expliqué pour le visage, il a eu l'air encore plus effrayé. Il m'a décrit grosso modo la même chose. Bien entendu j'ai été hyper surpris, et je lui ai demandé s'il avait reçu un gif étrange, et s'il l'avait vu. Il a été catégorique, il m'a dit que non. Apparemment pour lui ça a commencé le jour qui a suivi la première fois où j'ai été sonné à sa porte et où il est venu chez moi. Mais il n'a vraiment aucune idée de ce que peut être ce gif. Il n'en a jamais entendu parler.

 

Bref, il on est sorti devant l'immeuble pour discuter longuement mais on n’a abouti à rien du tout. Lui il pense qu'on devient fou pour une raison ou pour une autre, mais moi je pense que y'a un truc plus concret derrière tout ça. Mais peu importe. On a fini par rentrer chez nous et par dormir. La nuit a été horrible. J’ai été réveillé plusieurs fois par cette voix et par ce souffle dans l'oreille. Sans parler des bruits de coups du plafond.

On en arrive enfin à hier. J'ai envoyé tôt le matin un SMS au pote qui m'avait envoyé ça. Mais aucune réponse pendant toute la journée. Je n'ai pas eu envie de voir du monde, donc je suis resté chez moi à faire des recherches sur ce que ce gif pouvait être. Mais personne ne semblait en avoir entendu parler.

 

Hier soir, j'ai enfin reçu une réponse de mon pote. Tout ce qu'il a trouvé à dire: "lol". Oui oui c'est tout... Du coup je lui ai répondu et j'ai insisté pour qu'il m'explique ce que c'était et où il avait trouvé ça, mais plus aucune nouvelles depuis. J'ai même demandé à d'autres potes s'il répondait à leurs messages, et ils m'ont tous dit qu'il avait répondu "lol" à leurs derniers messages, puis qu'il n'avait plus répondu. Je ne sais pas ce qu'il trame, mais c'est une enflure... D'autant plus que je suis le seul à avoir reçu son petit cadeau... Je m'en souviendrai en tout cas.

 

Bien sûr la nuit dernière a été tout aussi affreuse que les autres. Je suis allé sonner chez le voisin parce que j'avais peur de dormir et que ces putains de bruits étaient de plus en plus insupportables.

Malheureusement il n'a pas répondu. Je pense qu'il n'était pas chez lui, il doit avoir peur de son appartement maintenant. Je le comprends.

 

Enfin voilà, j'en suis là... Je vais encore passer une nuit de merde. Je ne suis pas sorti donc je n'ai vu aucun visage glauque, mais je suis quand même super mal et j'ai encore cette sensation d'être épié. J'ai l'impression de devenir fou et je ne trouve grosso modo rien du tout qui m'aide sur le net.

Je ne sais pas d'où vient ce gif que m'a envoyé mon "pote", mais je suis absolument certain que c'est à cause de ce truc. Je ne sais pas comment ça marche, mais c'est du à ça, c'est clair et net. À vrai dire je ne crois toujours pas aux fantômes ou aux démons, même avec tout ça. Mais je ne comprends pas comment un gif peut amener à ça et surtout comment ça a pu se transmettre au voisin qui n'a jamais vu ce gif.

 

Du coup je fais un tas de TALC pour essayer de m'occuper l'esprit... Quelqu'un sait ce que c'est ? Ou alors quelqu'un en aurait simplement entendu parler ? Une rumeur ou un truc comme ça ?

Je suis assez perdu là, très franchement... J'ai beau taper "lifeisobvious.gif", ou "life is obvious", ce genre de choses, je ne trouve rien. J'ai pourtant cherché en plusieurs langues... D'ailleurs j'ai effacé le gif de mon bureau, mais j'ai encore le mail.

 

La nuit dernière a été particulièrement merdique...

Enfin il ne s'est rien passé de pire que les nuits précédentes, mais j'ai eu une petite visite. Après avoir posté le topic sur les deux forums et être resté un peu dessus, j'ai regardé des films pour me détendre. Parce que c'était bien sympa de pouvoir parler de tout ça avec des gens, mais ça ne m'aide pas franchement à me sortir tout ça de la tête. Je me suis ensuite couché, et comme d'habitude les bruits ont recommencés. J'appréhendai déjà de m'endormir parce que je savais que j'allais encore entendre une voix étouffée et sentir un souffle sur mon oreille qui me réveillerait… Coup de "chance", ce sont des coups sur ma porte d'entrée qui m'ont réveillés en pleine nuit !

Pendant deux secondes j'ai eu peur parce que je pensais que c'était la source des bruits du plafond qui s'était déplacée jusqu'à ma porte. Bon j'ai vite repris mes esprits et je suis allé voir ce que c'était.

Il était plus de 2 heures du matin donc j'étais quand même méfiant et j'ai vérifié par le judas qui tapait à ma porte. J'ai juste vu une fille mais je n'arrivais pas à distinguer qui c'était. J'ai ouvert la porte : la voisine du dessous ! Une jeune fille qui ne doit pas avoir plus de 24/25 ans je pense.

J'avais la tête dans le cul et je ne comprenais pas bien ce qu'elle foutait là à une heure pareille.

J'allais lui demander ce qu'elle voulait mais je n'ai pas eu le temps d'ouvrir la bouche qu'elle me dit limite en gueulant "Vous allez arrêter votre boucan ?!". Toujours autant la tête dans le fion, j'ai baragouiné un truc du genre "Co... comment...?", je ne me souviens plus exactement. Elle m'a dit en gros qu'il fallait que j'arrête de frapper sur le sol parce que ça faisait un bruit insupportable chez elle depuis des heures. Là j'ai eu un petit rictus je l’admets. J'étais fier de savoir d'office ce que c'était...

On est fier de ce qu'on peut hein...

 

Je n'ai pas trop su comment entamer mon explication, parce que ça paraissait étrange tout ça.

Je lui ai d'abord dis de tendre l'oreille. Elle a entendu le bruit chez moi. Elle m'a demandé d'où ça venait, forcément et je lui ai expliqué que ça venait de mon plafond, que ce n'était pas moi qui cognait le sol ou un truc du genre. À ce moment-là elle a tiré une tronche étrange, genre gros bug.

Je l'ai même faite entrer elle aussi pour qu'elle constate d'elle-même. Elle ne comprenait bien entendu pas d'où ça pouvait venir. Puis je l'ai mise au parfum en lui expliquant que le voisin du dessus avait le même problème et que ça venait aussi de son plafond. Perplexité totale chez la jeune demoiselle Bien sûr j'ai essayé d'approfondir le truc, et je lui ai demandé quand est-ce que ça avait commencé. Elle m'a répondu que c'était la première fois que ça faisait ça chez elle. MAIS...! Mais il y a un mais...! Mais ça n'était pas la première fois qu'elle l'entendait !

 

En fait samedi soir elle est rentrée très tard chez elle, et elle est passée comme toujours devant ma porte pour descendre jusqu'à son étage (j'habite au rez-de-chaussée, elle au

Rez-de-jardin). En passant devant ma porte et comme l'immeuble était vide à cette heure-là, elle a entendu le bruit à travers ma porte. Elle m'a même dit s'être arrêtée très rapidement pour écouter à la porte. Je ne sais pas pourquoi, en tout cas elle l'a fait. Puis elle est apparemment descendue chez elle et tout s'est bien passé. Ce n'est que la nuit d'après, la nuit dernière quoi, quelle a commencé à entendre les bruits chez elle. Après m'avoir expliqué tout ça, on a blablaté sur des choses de merde. J'en ai profité pour lui demander si elle n'avait pas reçu un mail avec un gif étrange y'a pas longtemps, ou si elle ne l'avait pas vu ailleurs. Et la réponse est non, elle n'a rien vu. Je me suis ensuite excusé de ne rien pouvoir faire pour son problème, puis elle est redescendu chez elle.

Reste de ma nuit ? Réveillé par la sensation de souffle sur l'oreille et par la voix grave et étouffée, comme prévu. Gros gros stress, du mal à me rendormir.

 

Aujourd'hui en cours, toujours l'impression du coin de l'oeil de voir cette face affreuse à la place de celle des gens. Rien n'a changé. J'ai bombardé de SMS le type qui m'a envoyé ça, mais aucune réponse. J'ai même demandé à un autre pote qui habite vers chez lui s'il pouvait passer le voir.

Mais il m'a dit d'aller me faire foutre et qu'il n'avait pas que ça à faire... Génial...  Bon, alors en dehors de ma peur constante, je retiens quoi des dernières 24 heures ? Que la voisine du dessous commence à entendre les mêmes bruits sans avoir vu le gif et sans avoir mis les pieds chez moi.

Le seul lien qu'elle a eu avec tout ça, c'est qu'elle a entendu les bruits à travers ma porte. Elle n'a donc pu recevoir aucun message subliminal venant d'un gif, ni aucun venant de moi ou du voisin du dessus. Le seul est unique lien, c'est le bruit. J'en déduis que ce bruit n'est pas juste dans ma tête, et que le branleur d'au-dessus ne s'est pas mis à l'entendre juste parce qu'il m'a rencontré et que je lui aurais transmis un truc subliminal involontairement par mon comportement. Une personne sans rapport avec tout ça a pu l'entendre à travers ma porte, et depuis ça a commencé chez elle.

Là j'avoue que je patine encore plus, je ne sais vraiment pas vers quoi le diriger pour faire des recherches

 

Oh ! J'oubliais. Je n'ai moi-même pas abordé le sujet, mais elle ne m'a pas parlé de visage qu'elle verrait du coin de l'oeil. Peut-être qu'elle ne voit encore rien. Ou peut-être qu'elle voit des trucs mais qu'elle n'a pas fait le lien et qu'elle n'a pas jugé nécessaire d'en parler. Je ne sais pas trop quoi penser de ça non plus. Elle avait l'air très fatiguée mais pas apeurée. Donc bon... Ca s'arrête là.

 

Si jamais le courage vous en dit, vous pouvez trouver le gif ci-dessous :


http://www.hapshack.com/images/4ni9u.gif

REAGIR A L’ARTICLE :

Anciens Commentaires :

Commentaires: 10 (Discussion fermée)
  • #1

    Noemie (dimanche, 28 décembre 2014 12:06)

    Es que tout tes voisin on sa ? Ta ca observer sa de plus près puis ensuite faire un rapport enfin rassembler tes information puits faire une théorie ..... Je vais regarder ton fichier parce que j'adore tout les truc paranormal mais moi des foi aussi j'ai l'impression de voir des chose et quand je regarde a nouveaux sa disparaît en fin sa fit des hallucination !

  • #2

    Noemie (dimanche, 28 décembre 2014 12:32)

    J'ai regarder le fichier mon chien et entrée j'ai fait un méga bon c'est vrai sa fait flippe

  • #3

    Noemie (dimanche, 28 décembre 2014 12:34)

    Si tu veux je te passe mon email si tu a d'autre chose comme sa !
    noemie.27670@hotmail.fr

  • #4

    Dedelamoustachep (samedi, 07 février 2015 10:02)

    Punai sa fou la trouille se genre de chose jaurai jamai lcourage de regarder la video

  • #5

    tfrsthhrtert (samedi, 07 février 2015 15:31)

    c nul ya pa de video c une image de garcon aux yeux bleu

  • #6

    dawn k (jeudi, 12 mars 2015 22:28)

    il faut regarder longtemps la tête du garçon au yeux bleu , ensuite les image aparaitron , j'ai fais le teste , voila , on verra bien

  • #7

    Hiruma921 (mardi, 28 avril 2015 19:51)

    Comptend car la photo c'est est un noir au yeux bleus mais ça tête n'est pas déformée !!

  • #8

    Nana (mercredi, 06 mai 2015 10:51)

    Je viens de regarder mdr c'est flippant XD

  • #9

    Dezeeeeelazal (jeudi, 07 mai 2015 05:00)

    C'est un GIF, la première image est un garçon noir aux yeux bleus, et après d'autres images défilent . Pour les curieux qui ont peur de regarder, y'a rien qui fait vraiment peur.

  • #10

    legion59 (jeudi, 18 juin 2015 21:13)

    Bon après avoir vu "the dancing pig" ( Creepypasta tome 1 sur ce site ), on est plus à cela prés !!
    Je suis resté prés de 30 secondes à attendre après l'affichage de la maison ( tte dernière image du gif, je pensais qu'il y en avait encore !!! )
    Heu je risque quoi là "dancing pig" +" LIFEISOBVIOUS.GIF" ???????

    Allez go pour le 3eme tome !!!


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.