THE CHILDREN

Titre : The Children

Genre : Horreur

Titre original : The Children

Année : 2009

Réalisateur : Tom Shankland

Acteurs : Eva Birthistle, Stephen Campbell Moore, Jeremy Sheffield, Rachel Shelley, Hannah Tointon, Raffiella Brooks, Jake Hathaway, William Howes, Eva Sayer...

 

Synopsis :

Deux familles se réunissent dans une maison de campagne pour célébrer les fêtes de Noël. Un havre de repos pour les parents, un parfait terrain de jeu pour les enfants. Très vite pourtant, ce moment privilégié prend une tournure qu'aucun des adultes n'aurait pu envisager : leurs propres enfants, sous l'effet d'un mal mystérieux, se retournent contre eux avec une cruauté et une ingéniosité implacables.

J’en ai vu une armada de films mettant en scène des enfants tueurs, du époustouflant Les Révoltés De L’An 2000, au culte Les Démons Du Maïs en passant par Attention Enfants ou encore Ils ou Esther… Mais je n’avais pas encore vu The Children de Tom Shankland. Ayant fait un mini buzz en remportant le prix du jury lors du festival européen du film fantastique de Strasbourg, je n’ai pas hésité à ouvrir ma platine dvd et a passer ma soirée devant le film.

 

Le synopsis est tout ce qu’il y a de plus banal dans ce genre de film, 2 familles se réunissent dans leur maison de campagne afin de célébrer Noël mais les enfants vont être atteint d’une maladie qui vont les rendre psychopathes et vont alors vouloir décimer toute la famille…

Difficile de toute façons de faire un film original sur les enfants tueurs vu le nombre de films déjà existant mais honnêtement, The Children a au moins le mérite de ne pas nous faire patienter les ¾ du film avant de débuter le massacre des pauvres adultes... C’est vraiment un des points positifs du film, on ne s’ennuie pas ! L’histoire se met rapidement en place et les gamins ne tardent pas à faire leur première victime.

Autre point positif, c’est que le réalisateur ne plaisante pas au niveau de l’ambiance, plus le film avance, plus l’atmosphère qui se dégage va devenir glaçante. De plus les meurtres sont imaginatifs et certains passages sont vraiment déstabilisants, notamment le passage dans la tente des enfants et la fin du film complètement démente et qui risque de choquer plus d’une maman !

Car le réalisateur n’est pas tendre pour les adultes mais les enfants en prennent pour leurs grades aussi… Et on se met à leurs places en se disant : "si on serait à leurs places, que ferions-nous ?" Difficile de savoir quelle réaction on aurait si on aurait en face de nous notre enfant de 5 ans qui essaierait de nous tuer !

Autre point positif c’est que les enfants s’en sortent à merveille dans le film, notamment la gamine blonde qui au fur et à mesure du film, va devenir de plus en plus angoissante ! Dommage que les acteurs adultes soient, eux, beaucoup moins crédible ! Notamment Stephen Campbell Moore qui joue le rôle du beau-père Jonah, qui voit les gens de sa famille se faire tuer autour de lui mais qui à l’air de s’en tamponner royalement… De plus il joue vraiment très mal….

 

Niveau effets spécieux, les meurtres sont assez originaux et très bien réalisés lorsqu’ils ne sont pas hors champs de la caméra…

Pour conclure, The Children est un film très sympathique qui au fur et à mesure que le temps passe, va faire monter notre adrénaline. Les gamins sont franchement angoissants et les meurtres réussis et originaux. Le petit regret c’est qu’on n’a pas assez d’explications sur l’origine de leur maladie ! On reste un peu frustré et encore plus quand arrive la scène finale… Une fin décapante et glauque mais qui termine un peu trop brutalement! On se pose alors beaucoup de questions qui malheureusement resteront sans réponses…


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.