"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"


STOKER

Titre : Stoker

Genre : Thriller

Titre original : Stoker

Année : 2013

Réalisateur : Park Chan-Wook

Acteurs : Nicole Kidman, Dermot Mulroney, Mia Wasikowska, Matthew Goode, Lucas Till...

 

Synopsis :
Après la mort de son père dans un étrange accident de voiture, India, une adolescente, voit un oncle dont elle ignorait l’existence, venir s’installer avec elle et sa mère. Rapidement, la jeune fille se met à soupçonner l’homme d’avoir d’autres motivations que celle de les aider. La méfiance s’installe, mais l’attirance aussi…

Critique de Dadoo :

 

 

« Stoker ? Bram Stoker ? Encore un film sur le Mythe de Dracula et son créateur ? »

C’est ce que vous êtes en train de vous dire à l’instant même ! (si, si je vous entends d’ici, ne le niez pas ;)).

 

Je vous arrête tout de suite, bien que le film et son titre y fassent vaguement référence, il y a plus de clin d’œil aux travaux d’Hitchcock  qu’au Suceur... De sang.

 

 

L’action met longtemps à démarrer, du même style qu’un bon roman de suspense, le décor se pose lentement ainsi que la psychologie des personnages et leurs enveloppes corporelles.

Les sous entendues sont par milliers visuellement mais aussi psychologiquement parlant.

 

Une photographie digne d’un très beau coucher de soleil.

Les personnages ainsi que leurs lieux d’habitats et d’actions sont digne d’un roman noir.

Certes il y à pas mal de scènes assez déroutante, mais l’histoire et l’action sont bien loin.

 

C’est très rare quand même, chez les américains, de voir un film basé sur les psychologies des personnages, comme pour les films d’horreurs japonais (ils ont tout compris).

 

Je ne vous dévoilerai pas plus du point de vue que je me suis fait du film en allant le voir en V.O ! Ça gâcherait la surprise.

Alors voilà, les FANS de :

* films ou les personnages sont bien approfondie physiquement et mentalement parlant.

* films de suspense.

* du réalisateur Hitchcock.

* de thriller psychologique

* de l'actrice Nicole Kidman


Courez vite dans vos salles obscures, ça vaut une place de ciné.

Secret de Tournage sur Stoker :

 

 

Le titre, Stoker, qui est le nom de la famille à laquelle s'intéresse le film, est aussi une référence directe à Bram Stoker, l'écrivain à qui l'on doit le roman Dracula. Déjà, cet ouvrage traitait de l'influence et de l'emprise d'un homme sur des gens plus faibles, ce qui constitue l'un des sujets principaux du film.

 

 

Depuis la fin de Prison Break, Wentworth Miller, ex-Michael Scofield, s'est fait discret avec seulement une apparition dans New York Unité Spéciale et, au cinéma, un rôle dans Resident Evil : Afterlife 3D et Resident Evil: Retribution. Mais c'était sans doute pour mieux rebondir, puisqu'il signe son premier scénario avec Stoker. A noter qu'il aurait écrit deux scénarios, le second étant Uncle Charlie, prequel de Stoker.

 

Wentworth Miller craignait que l'on ne prenne pas son scénario au sérieux compte tenu de son identité. Aussi l'a-t-il fait soumettre au producteur Michael Costigan par son agent sous le pseudonyme de Ted Foulke - Foulke étant le nom de son chien.


 

En raison du bouche à oreilles, le scénario de Wentworth Miller faisait partie, en 2010, de la Liste Noire d'Hollywood - qui désigne les meilleurs scénarios ne demandant qu'à être produits. Le projet a intrigué plusieurs réalisateurs de renom, mais c'est vers le cinéaste sud-coréen Park Chan-wook que s'est tournée la production. Bien qu'ayant toujours écrit lui-même les scénarios de ses longs métrages, il a rapidement accepté.

Parmi les nombreuses influences admises par le réalisateur Park Chan-wook, on peut citer Brian De Palma, David Cronenberg, David Lynch, ainsi que des écrivains comme Edgar Allan Poe ou Wilkie Collins. Pour Stoker, le Sud-Coréen s'est aussi imprégné de l'univers oppressant et claustrophobique du chef d’œuvre d'Alfred Hitchcock, Sueurs froides.

 

 

Park Chan-wook était habitué à travailler avec les mêmes acteurs coréens depuis de nombreuses années. Pour Stoker, qui est son premier film américain, il a réuni autour de lui une nouvelle troupe, composée notamment des trois acteurs principaux que sont Nicole Kidman, Mia Wasikowska et Matthew Goode. Par ailleurs, le metteur en scène a été rebaptisé "Maître Park" par son équipe. Lors du tournage, il communiquait avec les comédiens à l'aide d'un traducteur.

Dans Stoker, Park Chan-wook a travaillé pour la sixième fois de sa carrière avec le directeur de la photographie Chung-hoon Chung, après notamment Old Boy, Lady vengeance ou encore Thirst, ceci est mon sang. Pour cette sixième collaboration, ils se sont attachés à créer un univers emprunt d'onirisme et d'érotisme : "Nous commençons à travailler ensemble dès la préproduction pour élaborer une vision commune du film. Tout en affinant le scénario, nous parlons de tableaux, de photos ou d’images provenant d’autres films. (...) Plus le storyboard est précis, plus le résultat final sera facile à imaginer", précise le metteur en scène sud-coréen.

 

 

En novembre 2010, le Los Angeles Times a confirmé la présence de Park Chan-wook aux commandes de Stoker, qui est ainsi devenu le premier film américain pour le réalisateur sud-coréen. Du reste, le réalisateur d'Old Boy a beaucoup fait parler de lui ces dernières années à Hollywood, tant sa "trilogie de la vengeance" a tapé dans l’œil de l’industrie US - et du reste du monde, plus largement.

 

 

Jodie Foster et Carey Mulligan furent au début du projet associées aux deux rôles féminins; celui de Evelyne "Evie" Stoker et India Stoker. Elles furent finalement remplacées par Nicole Kidman et Mia Wasikowska. A noter aussi qu'un rôle fut proposé à Guillaume Canet, mais ce dernier a refusé car trop occupé à tourner le Remake anglophone des Liens du sang, co-écrit avec James Gray.

Note de Dadoo

La Bande-Annonce :

D'autres images du film :


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.