SCREAM 3

Titre : Scream 3

Genre : Slasher

Titre original : Stab 3

Année : 2000

Réalisateur : Wes Craven

Acteurs : Neve Campbell, David Arquette, Courteney Cox, Patrick Dempsey, Parker Posey, Scott Foley, Deon Richmond, Emily Mortimer, Lance Henriksen, Jenny McCarthy...

 

Synopsis :

Hollywood. Rescapé des massacres commis dans la petite ville de Woodsboro et à l'université de Windsor, Cotton Weary et sa petite amie sont sauvagement assassinés par un tueur masqué. L'affaire met en émoi l'équipe du film "Stab 3, retour à Woodsboro", troisième épisode de la série inspirée des tueries et où Cotton tenait un petit rôle. Peu après, une autre actrice du film est à son tour victime du tueur, à la recherche de Sidney Prescott, elle aussi survivante des précédents carnages, qui se terre dans une maison isolée. De son côté, la journaliste Gale Weathers vient fouiner sur le plateau de "Stab 3", où elle retrouve Dewey Riley, ex-policier à Woodsboro et conseiller sur le tournage...

-  Règle no 1: Dans le troisième épisode, il n'y a plus de règles.

-  Règle no 2: Tout le monde peut mourir, y compris l'héroïne.

- Règle no 3: Le tueur est invincible et ne peut pas mourir aussi facilement.

 

 

C’est reparti pour un tour. Le trio charismatique du cinéma d’horreur est de retour, pour un nouvel opus, considéré comme le final d’une trilogie.

Après que Craven nous ai exposé ses théories sur le cinéma d’horreur et sur les suites de film, il va nous montrer les règles et principes du final d’une trilogie. En effet, dans ce genre de film, et même dans tous les genres, le troisième et dernier opus d’une trilogie est toujours celui où se trouve le “coup de grâce”. En d’autres termes, les règles changent et tout est possible.

 

Le fil conducteur est le même que les deux premiers films : l’affaire Maureen Prescott morte assassinée et de sa relation extraconjugale avec le père du ghostface du premier film. Selon Randy Meeks, qui, après s’être fait tuer dans le deuxième film, nous explique les règles importantes du final d’une trilogie. Les règles se transforment, tout est confus, ce que l’on croyait être, n’est pas, ou du moins n’est plus.

C’est le troisième opus de la saga Scream, mais aussi le troisième de la saga Stab. En effet, le film Stab continue de tracer sa route. Le trio se retrouve pour le plus grand plaisir des fans de la saga. Sydney, qui s’est éloignée de tout, revient sur le devant de la scène pour mettre une bonne raclée à Ghostface. Ce dernier, comme le cite Randy, est un peu comme Superman.

 

Comme beaucoup de Slashers (je vous laisse choisir), ils peuvent se déplacer à une vitesse presque inhumaine. Vous aurez beau courir, ils seront toujours à côté de vous, même si ils marchent. Ghostface fait partie de ces tueurs. Cependant, dans ce film, il est comme Michael Myers, ou encore Jason Voorhees, il ne peut pas mourir. Contrairement aux deux premier films, ce tueur est bien plus coriace (se référer à la règle n°3).

Du coté des acteurs, Live Schreiber fait un petit retour, mais on ne le verra pas longtemps. On peut aussi remarquer un caméo de la princesse Leïa, Carrie Fisher (faisant croire que la vrai princesse Leïa a eu des rapports avec Georges Lucas pour avoir son rôle). Enfin, Patrick Dempsey fait son apparition sous le joug du vaillant flic. Le casting n’est pas aussi charismatique que les précédents. Les personnages (en dehors du trio principal) sont en cartons, un peu ridicules, notamment la jeune femme interprétant Gale dans le film Stab.

En conclusion, comparé aux deux autres opus, celui-ci est le moins génial. Une nouvelle fois, Wes Craven revient avec sa réflexion sur les films d’horreur, le trio Campbell, Cox et Arquette revient tout de même en force, et donne comme son charme au film. Le suspense est un peu le même, mais l’intrigue suit le fil conducteur de la saga et n’est donc pas dénué de sens. C’est un film bourré d’idées, mais peu attrayant.

Scream 3 est le troisième plus gros succès de la saga, et mérite tout de même sa place dans le cinéma d’horreur. C’est aussi un grand retour pour Ghostface, devenu icône du cinéma et d’une franchise.


Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.