MORT DE PEUR

Titre : Mort De Peur

Genre : Horreur

Titre original : Campfire Tales

Année : 1997

Réalisateur : Matt Cooper, Martin Kuner

Acteurs : Jay R Ferguson, Christine Taylor, Jennifer Mcdonald, Amy Smart, Ron Livingston, Jacinada Barrett, Christopher Masterson, Kim Murphy

 

Synopsis :

Un groupe d'adolescents erre dans la forêt à la suite d'un accident et ils s'encouragent les uns les autres en racontant de classiques histoires d'horreur. Il s'ensuit une série de contes fantastiques incluant des monstres, des psychopathes et des fantômes qui nous rappellent tous qu'ils ne sont pas toujours tels qu'ils le paraissent...

Critique d'Anto :

 

 

Mort De Peur est un film dans la lignée des Contes De La Crypte, il y a un segment principal qui nous montre 4 jeunes qui à la suite d’un accident de voiture, se réfugient dans une église abandonnée et se racontent des légendes urbaines en attendant les secours…


Il y a 4 légendes urbaines en tout.

La première s’intitule « Le Crochet », segment en noir et blanc où l’on suit un jeune couple entrain de roucouler dans une voiture jusqu’au moment où la jeune femme aperçoit un mec et demande à partir du bois… Son mec excédé cède et lorsqu’il arrive au fast-food remarque qu’un crochet était planté dans la carrosserie de la voiture… Bref c’est le segment le plus court mais aussi le moins bon. Il y a peu d’angoisse et les acteurs sont pas géniaux, dommage car c’est celui qui sert de scène d’intro au film…

Le second s’intitule « Lune De Miel », et là le film débute vraiment !, une bonne histoire sur le thème de la lycanthropie, un huit clos assez angoissant et des effets spéciaux réussis. D’ailleurs la fin du métrage est très gore et y’a pas de happy-end… Vraiment bon !

Le troisième s’intitule « Les Gens Lèche Aussi » et c’est pour moi le meilleur segment ! C’est l’histoire d’une fillette qui dialogue avec un psychopathe pédophile qui se fait passé pour une fille de son âge… Ce segment joue sur nos peurs enfantines, lorsque l’on se retrouve seul à 8 ans le soir dans une grande maison… Il y a énormément de suspense dans ce segment, l’ambiance est glauque, la tension va n crescendo au fil des minutes et la fin est vraiment choquante… Chapeau !

Le quatrième segment se nomme « Le Médaillon », un huit-clos dans une maison hantée assez originale et bien gore (décapitation, sang à la pelle sur les murs de la maison…), des passages assez flippant surtout quand l’horloge sonne et que le fantôme du père de la jeune femme apparaît en hurlant, de plus on a droit à une belle fin sans happy end…

Une fois les 4 histoires passées, on retrouve nos 4 jeunes dans l’église et la, énorme rebondissement, franchement c’est ce que j’appelle un sacré twist final… Je n’aurais vraiment pas deviné ! Une fin bien tragique et bouleversante… Bref Matt Cooper nous sort une fin sans happy end, bien noire et vraiment originale !
Un très bon film doté d’un casting sympa et d’un scénario qui sort des sentiers battus !

Note d'Anto


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.