LE MONSTRE DU TRAIN

Titre : Le Monstre Du Train

Genre : Slasher

Titre Original : Terror Train

Année : 1980

Réalisateur : Roger Spottiswoode

Acteurs : Jamie Lee Curtis, Ben Johnson, Hart Bochner, Sandee Currie

 

Synopsis :

Demain c'est le jour de l'an et des étudiants organisent un bal costumé dans un train "spécial" : de la musique, de la danse, de l'alcool et de la magie... mais parmi les invités se cache un tueur ! Portant chaque fois le costume de sa dernière victime, il attire un à un les étudiants...

Apres le carton que fut Halloween – La Nuit Des Masques de John Carpenter à la fin des années 70, de nombreux producteurs ont donc décidé de profiter de l’effet de mode pour produire à la pelle des slashers, de plus ou moins bonne qualité, il faut l’avouer !

 

Et quoi de mieux que de dégoter la star, la « Scream Queen » du fabuleux Halloween, Jamie Lee Curtis, de la faire devenir l’héroïne de son film pour assurer un succès au box office !

 

C’est la bonne idée qu’a eu le réalisateur Roger Spottiswoode, deux après la sortie d’Halloween, en réalisant le slasher Le Monstre Du Train.

 

Le Monstre Du Train c’est donc l’histoire d’un groupe d’étudiants en médecine qui décide de faire une farce à l’un de leur camarade mais la blague tourne mal et l’étudiant va finir interné en hôpital psychiatrique… Trois ans plus tard, ce même groupe d’étudiants décide d’organiser une soirée costumée à l’intérieur d’un train pour le réveillon du jour de l’an ! Mais voila  que pendant la soirée, ils vont se faire décimer les uns après les autres ! Un tueur est entré dans le train et va semer la psychose auprès des jeunes…

Ayant obtenu le statut de slasher culte, j’étais plutôt optimiste lors de l’insertion du DVD dans le lecteur, surtout que le réalisateur est pas mauvais, il nous a réalisé par la suite A l’Aube du 6ème jour, Demain Ne Meurt Jamais…) et qu’en plus on a en tête d’affiche la talentueuse Jamie Lee Curtis !

 

Et bien mon optimisme a vite été remplacé par un ennui profond !

 

Utilisant les codes les plus basiques du slasher, dès la scène d’introduction on sait déjà qui va être le fameux tueur et en plus de ça le film va vite tourner en rond étant donné que le film se passe uniquement dans un train. Du coup on va quasiment voir toujours les mêmes décors, malgré que le réalisateur tente par différentes prises de modifier la vue.

En plus de ça, le rythme du film est vraiment, vraiment très lent ! Le tueur va mettre un temps fou à zigouiller à peine une dizaine d’adolescents… cons comme la lune au passage…

 

Du coup, pour combler le vide, le réalisateur a décidé d’inclure dans son film le magicien David Copperfield ! Oui oui, vous savez, le magicien qui s’est choper Claudia Schiffer dans les années 90 ! Et au final on avait plus l’impression d’être entrain de regarder un spectacle du magicien plutôt qu’un film d’horreur… Hallucinant quand même ! J’avais la drôle d’impression d’assister à la promo de David Copperfield…

Ajouter à cela qu’en plus la quasi totalité des meurtres sont hors champs de caméra. Lorsque le tueur se décide enfin à passer à l’action et bien manque de bol, on voit rien ou quasi rien. On a juste le droit de voir les corps avec un peu de sang une fois que les étudiants découvrent les victimes après le passage du tueur.

 

La seule chose qui sort un peu de l’ordinaire, c’est qu’ici à chaque meurtre, le tueur récupère le masque de sa victime et du coup il n’a jamais le même aspect, histoire de brouiller un peu les cartes et avoir en quelques sortes un minimum de suspense… Malheureusement, le suspense va s’étioler aussi vite qu’il est arrivé vu qu’en définitif le seul doute qu’on va avoir va être enlevé trop rapidement par le réalisateur…

 

Comme je l’ai dis un peu plus haut dans ma critique, en plus de cela, les acteurs sont catastrophiques, mis à part Jamie Lee Curtis qui devait se demander qu’est-ce qu’elle était venue faire dans ce film… Le reste c’est très mauvais et c’est difficile de rester concentré devant tant les personnages sont creux et inintéressants…

Pour résumer, on va passer quasi une heure à contempler les tours de magies et Copperfield et voir des figurants et des acteurs amateurs danser et faire semblant d’être bourré… le truc bien lourd quoi…

 

Seules les quinze dernières minutes vont rehausser un peu le tout… Bien entendu lorsque l’affrontement final entre l’héroïne et le fameux tueur (qui une fois le masque retiré, ressemble à un jeune puceaux boutonneux, qui limite touche la cotorep et ne ferait même pas peur à Bambi…) va avoir lieu… C’est, je pense, le seul moment, ou on va enfin avoir droit à un peu de dynamisme… Mais encore une fois, on va rapidement déchanter tant le tueur va être rapidement expédié…

Pour conclure, Le Monstre Du Train n’a au final que de culte le titre du film et bien entendu sa légendaire héroïne : Jamie Lee Curtis ! Le reste n’est qu’un prétexte pour faire la promotion du magicien David Copperfield… Il se passe quasiment rien et c’est difficile de rester concentré devant, tant ça parait interminable. Un mauvais slasher comme trop souvent où l’intrigue tient sur une ligne et où l’on sait dès le début comment  le film va se terminer. Un slasher soporifique à réserver aux fans ultimes de Jamie Lee Curtis.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires : 0

© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.