LA PART DES TENEBRES

La Part des Ténèbres de George A. Romero - 1993 / Horreur

Titre : La Part Des Ténèbres

Genre : Horreur

Titre Original : The Dark Half

Année : 1993

Réalisateur : George A. Romero

Durée : 2h02

 

Synopsis :

Professeur à l'Université, Thad Beaumont écrit des romans violents sous le pseudonyme de George Stark. Quand son identité est découverte, il décide de faire disparaitre Stark et d'écrire sous son propre nom. Ce que n'accepte pas son alter ego, qui prend corps et commence à décimer l'entourage de Thad, avant de s'attaquer directement à lui.

Casting :

On ne compte plus les adaptations à la télévision et au cinéma des œuvres du maitre Stephen King…

Personnellement je n’essaye jamais de comparer les livres aux films sinon il est clair que j’en ressors toujours hyper déçu… Il faut dire que c’est tout de même hyper difficile de retranscrire le nombre incalculables de détails qu’un livre propose… Shining et Carrie entre autres (pour ne citer qu’eux…) sont de très bons films mais il est clair que par rapport aux livres, c’est vraiment différent…

 

Aujourd’hui je vais donc m’attaquer à La Part Des Ténèbres ! Ce qui est bien, c’est que c’est l’un des rares livres du King que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire… Du coup, en terme de comparaison, je n’en n’aurais pas^^ De plus c’est réalisé par un de mes réalisateurs fétiches : Georges A. Romero ! Ce qui faisait deux bons points pour me motiver à le regarder !

La Part des Ténèbres de George A. Romero - 1993 / Horreur

Et oui ! Romero ne fait pas que des films mettant en scène des zombies… D’ailleurs il avait déjà travaillé sur un concept du King en 1982 avec le film Creepshow.

 

Pour La Part Des Ténèbres, on va suivre l’histoire de l’écrivain Thad Beaumont, auteur à succès, qui pour arrondir de temps à autres ses fins de mois, écrit des romans d’horreur sous le pseudo de George Stark (pour ne pas être reconnu). Un jour, un homme vient le voir pour lui dévoiler qu’il avait grillé qu’il était George Stark et lui réclame une importante somme d’argent pour garder le silence… Sous la contrainte, Thad décide de dévoiler aux journalistes son imposture et par la même occasion, il décide d’arrêter d’écrire des romans sous ce pseudonyme… Bientôt des meurtres vont avoir lieu dans son entourage et tout laisse à penser que le tueur est bel et bien l’écrivain…

La Part des Ténèbres de George A. Romero - 1993 / Horreur

Dès les premières minutes du film, je trouve que le réalisateur a vraiment réussi à retranscrire l’atmosphère particulière que l’on a dans les romans de Stephen King ! On sait qu’on est entré dans son monde fantastique. Ça démarre souvent avec un retour dans l’enfance et La Part Des Ténèbres ne déroge pas à la règle. L’introduction nous montrant le don qu’avait Thad déjà petit pour l’écriture et pourquoi, enfant, il fut traumatisé suite à la découverte d’un jumeau parasite à l’intérieur de sa boite crânienne…

 

La scène de la découverte du jumeau parasite rappelle tout de suite que c’est bel et bien Georges derrière la caméra : c’est bien gore avec ouverture de la boite crânienne suivie d’images sanguinolentes sans hors champs.

La Part des Ténèbres de George A. Romero - 1993 / Horreur

Une fois l’introduction passée, le film va prendre la direction du slasher fantastique à partir du moment où le romancier va décider d’arrêter d’écrire ses romans d’horreur.

Les meurtres vont s’enchainer dans les connaissances proches de l’écrivain et le réalisateur va prendre un malin plaisir à brouiller les pistes… Du coup, pendant plus d’une heure on va assister à des scènes de meurtres, très sympathiques au passage et assez gore, tout en se demandant qui est réellement le psychopathe !

Tout laisser à penser que c’est l’écrivain puis on va douter en se disant que c’est peut-être un fan déçu (un peu à la sauce Misery)… Bien entendu, on va avoir droit à une révélation plutôt surprenante et à part Stephen King, je ne vois pas qui aurait pu trouver une idée pareille^^

 

L’idée est farfelue mais je commence à bien connaitre l’univers de Stephen King donc je n’étais qu’à moitié surpris de la révélation mais j’ai trouvé ça hyper fun !

 

Le format du film est assez long, il dure un peu plus de deux heures. En même temps les ¾ des adaptations du King ont des formats longs vu qu’il y a tout de même une histoire généralement complexe à mettre en place.  Avec La Part Des Ténèbres, Romero laisse peu de place à l’ennui tant le déroulement de sa mise en scène est bien gérée. Les meurtres sont nombreux et bien parsemés et le suspense va monter crescendo jusqu’au dénouement.

La Part des Ténèbres de George A. Romero - 1993 / Horreur

Les effets spéciaux sont bien maitrisés dans l’ensemble. Les effets gore me rappelle beaucoup le film Le Jour Des Morts-Vivants, on sent bien la Romero's Touch’ !

D’ailleurs la scène de clôture est extrêmement gore, le réalisateur était vraiment inspiré. Enfin en même temps, Romero a tendance à nous sortir toujours une fin mega gore à l’instar de Zombie et Day Of The Dead par exemple.

 

Dommage que pour l’invasion des oiseaux, les effets spéciaux fassent eux un peu trop kitsch. On voit bien que ce sont de projecteurs qui reflètent l’image des oiseaux en furie… Les effets de synthèses à la toute fin où sa pète dans tous les sens m’ont faire sourire aussi, ah les années 80 ! Quelle décennie, j’vous jure :)

La Part des Ténèbres de George A. Romero - 1993 / Horreur

J’ai beaucoup aimé le jeu des acteurs également. Du premier rôle aux rôles secondaires, tous gèrent leurs personnages. Notamment Timothy Hutton qui impressionne dans son double rôle Thad/George car pendant tout le film on va penser qu’il est totalement schyzo, et qu’il est tiraillé entre le bien et le mal à l’instar de ses bouquins…

 

J’ai été surpris par l’apparence de Michael Rooker, il m’a fallu une bonne demie heure pour que je reconnaisse cette saloperie de Merle, le frangin de Daryl dans la série Walking Dead ! Il a bien changé en 20 ans !

La Part des Ténèbres de George A. Romero - 1993 / Horreur

Pour conclure, La Part Des Ténèbres est une bonne adaptation. Romero maitrise bien l’ambiance, on ressent tout de suite qu’on est dans l’univers de Stephen King. La mise en scène est efficace et malgré un format assez long, le réalisateur arrive à nous tenir en haleine jusqu’au dénouement farfelue et fantastique dont seul Stephen King arrive à créer.

Le film est jonché de meurtres sympa et Romero assure question scènes gores, notamment le final qui s’avère être un vrai feu d’artifices. Un film vraiment plaisant, une bonne histoire, de bons acteurs… Un bon film bien cool quoi !

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.