LA MALEDICTION 2 - DAMIEN

La Malédiction 2 - Damien de Don Taylor - 1978 / Epouvante - Horreur

Titre : La Malédiction 2 - Damien

Genre : Épouvante

Titre Original : Damien : Omen II

Année : 1978

Réalisateur : Don Taylor

Durée : 1h47

 

 

Synopsis :

Après la disparition de ses parents, Damien a été recueilli par son oncle, et grandit dans le cadre d'une famille. Son passé commence à ressurgir et toute personne qui s'en approche fait l'objet de violences mystérieuses. Le carnage va commencer pour tous ceux qui savent ou apprennent la vérité sur lui : il est l'Antéchrist.

Casting :

Il est généralement difficile, pour un réalisateur, de devoir mettre en boite la suite d’un film qui a obtenu un succès conséquent… En 1976, La Malédiction fut un succès et le film a eu le droit à des critiques très positives.

Personnellement, comme je vous l’avez dis dans la critique du film en question, c’est pour moi, le meilleur film sur le sujet de l’antéchrist dans le domaine horrifique.

 

C’est donc Don Taylor, surtout connu pour son nombre impressionnant de téléfilms réalisés dans les années 70 mais qui avait tout de même réalisé, en 1977, le remake de l’Île du Docteur Moreau, qui se trouve donc enrôlé, pour cette suite des aventures du jeune Damien.

La Malédiction 2 - Damien de Don Taylor - 1978 / Epouvante - Horreur

Pour cette suite, intitulée : Damien, La Malédiction II, on se retrouve sept ans après les évènements du premier opus. Damien vit désormais chez son oncle et sa tante. Il est protégé par de nouveaux démons qui se fondent dans son entourage. En pleine adolescence, il va découvrir au fil du temps, qu’il il est véritablement. En même temps, il va, de fil en aiguille, finir par découvrir et maitriser ses terrifiants pouvoirs…  Quiconque tentera de démasquer sa véritable identité, finira par mourir de manière violente…

 

La scène d’introduction de cette suite est étonnement très grand spectacle. On est à la limite du film catastrophe à gros budget, tant ça pète dans tous les sens et tant c’est hyper bien réalisé.

On y découvre les ruines du temple où y sont découverts les vestiges du diable. Parmi les vestiges, s’y trouvent la peinture du portrait de ce fameux fils de Satan… Le portrait ressemble comme deux gouttes d’eau au visage du fils adoptif des Thorn : Damien !

Le prêtre Bugenhagen, qui avait averti le père de Damien dans l’opus précédent, est à l’origine de cette découverte… Manque de bol, il finira sous les décombres des vestiges. Nous allons avoir droit à une scène spectaculaire où les ruines de la paroisse s’effondrent, nous laissant spectateur de la détresse du prêtre et de son acolyte qui vont mourir enterrés vivants sous les décombres. Le tout dans une ambiance mystique, accompagné d’une musique vraiment bien appropriée. Le film est lancé, on est scotché d’entrée !

La Malédiction 2 - Damien de Don Taylor - 1978 / Epouvante - Horreur

L’autre aspect qui saute aux yeux immédiatement, c’est une nouvelle fois la qualité des images ! Comme le premier opus, La Malédiction 2 dispose de plans très réussis. Le réalisateur assure à max sur ce point ! On est en totale immersion avec ce qu’il se passe, tant les plans sont de toutes beautés. Ça va permettre également au film de faire bien plus jeune qu’il n’y parait ! A l’instar de son prédécesseur dont j’avais souligné la même qualité !

 

Malheureusement, la mise en scène va s’avérer par la suite beaucoup plus mollassonne. La scène d’introduction, tant prometteuse, va donner suite à un contenu bien plus laborieux.

On va suivre Damien découvrir l’étendu de ses mystérieux pouvoirs mais ça traine un peu trop en longueur. Surtout que le réalisateur va également passer beaucoup de temps sur des détails dont on se fiche complètement… Notamment sur la société des Thorn… Il dénonce en quelques sortes les dérives de l’exploitation de certaines usines mais c’est fait d’une manière extrêmement lourde… Surtout que nous, téléspectateur, ce qu’on veut surtout, c’est voir comment va évoluer le jeune Damien !

La Malédiction 2 - Damien de Don Taylor - 1978 / Epouvante - Horreur

Au final, certes, il y a pas mal de personnages qui vont passer l’arme à gauche mais c’est réalisé de manière légèrement amorphe. Du coup, l’ennui va se faire ressentir lors de certains passages trop avares en dialogues interminables…

 

Le film dispose tout de même de séquences trash. Il y en a notamment deux qui font leurs petits effets ! Celle avec le corbeau qui attaque la journaliste : une scène qui fait référence aux Oiseaux d’Hitchcock. Mais la meilleure scène reste celle dans l’ascenseur ! Une scène bien gore, réalisée comme je les aimes et qui est typiquement ce que je recherche, dans ces films de la fin des années 70 et 80. Vraiment très fun ce passage !

La Malédiction 2 - Damien de Don Taylor - 1978 / Epouvante - Horreur

En ce qui concerne l’interprétation, je trouve le jeu d’acteur de Jonathan Scott-Taylor pas vraiment terrible. Il est vrai que son rôle doit être difficile mais je ne le trouve pas vraiment crédible en antéchrist.

Son jeu manque de crédibilité. Pourtant le réalisateur va bien creuser le personnage, on va découvrir ses tourments, la façon dont il va réagir lors de la découverte de ce qu’il est vraiment… Mais soit il va en faire trop ou pas assez, son jeu n’est jamais vraiment juste. Les rôles secondaires s’en sortent mieux, notamment Lee Grant, qui interprète un personnage vraiment énigmatique jusqu’au bout du film.

 

La fin de ce deuxième opus, ressemble beaucoup au premier. C’est un peu du copié collé dans la façon dont l’énigme va se clôturer, avec une nouvelle fois, un plan final sur le visage du gosse, sourire au coin de la bouche.

La Malédiction 2 - Damien de Don Taylor - 1978 / Epouvante - Horreur

Au final, La Malédiction 2 n’est ni une mauvaise suite, ni une très bonne. Le résultat est vraiment mitigé ! L’histoire est sympa mais c’est un peu du copié collé du premier opus. Il y a quelques scènes vraiment somptueuses (notamment l’introduction) mais c’est plombé par un rythme souvent long et des dialogues sans fins sur certaines séquences… En revanche les plans de caméras sont parfaits, les décors magnifiques et la musique excellente. Une suite moyenne, ça se regarde sans être indispensable. Je lui accorde donc 2,5/5 (arrondie à 3).

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film :

 


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.