LA MAISON AU FOND DU PARC

La Maison Au Fond Du Parc de Ruggero Deodato - 1980 / Rape & Revenge

Titre : La Maison Au Fond Du Parc

Genre : Rape & Revenge

Titre Original : La Casa Sperduta Nel Parco

Année : 1980

Réalisateur : Ruggero Deodato

Acteurs : David Hess, Giovanni Lombardo Radice, Annie Belle, Christian Borromeo, Marie Claude Joseph, Gabriele Di Giulio, Brigitte Petronio, Karoline Mardeck, Lorraine De Selle...

Durée : 1h31

 

Synopsis :

Un garagiste prénommé Alex et son acolyte Ricky, légèrement attardé, sont invités par un couple de bourgeois à une soirée dans leur maison de campagne. A peine arrivés la soirée vire au calvaire pour les hôtes et leurs amis. Une succession de viols, tortures et mutilations en tous genres commence, orchestrée par Alex, devenu complètement fou...

Réalisé la même année que son sulfureux et controversé Cannibal Holocaust, La Maison Au Fond Du Parc est beaucoup moins connu ! pourtant il également bien fait parler de lui à sa sortie.

Pourquoi a-t-il lui aussi une réputation sulfureuse? Et bien parce que c'est un film de la catégorie "Rape & Revenge" et qu'à l'époque, ce type de métrage était ultra choquant et automatiquement interdit aux moins de 18 ans.

 

En tête d'affiche, on retrouve David Hess (l'un des pervers de La Dernière Maison Sur La Gauche) qui incarne une nouvelle fois un psychopathe pervers et narcissique. Cependant ici, le jeu d’acteurs est pas vraiment bien dirigé et le cinglé accompagné de son pote Ricky (incarné par Giovanni Lombardo Radice) ne sont pas du tout crédibles...

En outre, d'habitude dans ce type de films, nous retrouvons un groupe de 5-6 mecs qui s'en prend généralement à une, deux victime maximum. Or ici, Ils sont deux bourreaux contre sept victimes dont deux hommes ! On se demande bien pourquoi ils ne tentent pas de se défendre plus que ça... C'est le gros point noir du film car honnêtement, les bourreaux n'ont pas l'air si costauds et méchants... Deodato c'est planté...

 

Niveau tension et côté emprise psychologique ont est également déçu sur ces point là. C'est pas assez développé après le temps joue peut-être pas en faveur du film...

Cependant, on a quasi aucune empathie pour les victimes... Normalement, on a de la pitié pour ce qui leur arrive... Ici non, aucune profondeur au niveau de la psychologie des personnages... c'est vraiment raté également et on commence à déchanter sévère... Comparé à La Dernière Maison Sur La Gauche ou aux Chiens de Pailles où l'on tremble pour les pauvres femmes torturées... Et bien dans La Maison Au Fond Du Parc on reste de marbre...

 

De surcroit les effets spéciaux sont pas terribles non plus, surtout si on les comparent à ceux de Cannibal Holocaust... Les quelques scènes de tortures sont mal exploitées et très mal réalisées. Heureusement, les scènes de viols et de jeux pervers sont elles plus abouties.

 

Néanmoins, Deodato nous prend à contre pieds vers la fin du métrage avec un twist qu'on ne voit pas du tout venir ! Une fin vraiment sympathique qui relève vraiment le film vers le haut !

 

Ça fait plaisir et au fond on sort satisfait du visionnage et c'était pas gagné tant la mise en scène est longue à se mettre en place et que le jeu d'acteurs est chaotique !

 

Au final un film qui a certainement moins d'impact psychologique à cause de ce satané temps qui coule... Il a vieillit et ça se ressent fortement. De nos jours, les bourreaux font vraiment pas crédibles et on se demande comment ils parviennent à prendre le dessus sur une bande de sept personnes... Le film est également décevant sur l'ambiance et le jeu d'acteurs... C'est vraiment pas le meilleur film de Deodato et comme dit un peu plus haut,  la fin est judicieusement surprenante et fortement sympatoche. Elle brise les codes classiques du Rape & Revenge et honnêtement fort heureusement sinon la note serait bien plus basse...

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

 


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2018 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.