L'INVASION DES MORTS-VIVANTS

L'invasion Des Morts Vivants de John Gilling (1966)

Titre : L'Invasion Des Morts-Vivants

Genre : Horreur

Titre Original : The Plague Of The Zombies

Année : 1966

Réalisateur : John Gilling

Acteurs : John Carson, Diane Clare, Alex Davion, Andre Morell, Jacqueline Pearce, Michael Ripper, Brook Williams...

Durée : 1h30

 

Synopsis :

Angleterre, au fin fond de la cornoauilles, une étrange épidémie décime la population d'un petit village. Ce qui terrorise le plus les survivants, c'est la disparition des morts. Peter Thompson, le jeune médecin du village, aidé de son professeur et mentor, Sir James Forbes, mènent l'enquête. Ils découvrent avec effroi la vérité. Les cadavres transformés en zombies, par une secte vaudou, sont exploités dans une mine d'étain dont le propriétaire est le châtelain du village...

Comme la plupart des amateurs de film d’horreur et fantastique, j’aime beaucoup les productions du studio Hammer. Ce dernier a tout de même réussi à remettre au gout du jour les créatures mythiques tel Frankenstein, Le Loup-Garou, La Momie et surtout Dracula. Et c’est grâce à la Hammer que nous connaissons des acteurs devenus nos idoles tels Christopher Lee ou Peter Cushing.

 

Parmi les nombreux films qui ont été produit par la Hammer, il s’y trouve un film ayant pour thème les Morts-Vivants. Il est sorti deux ans avant le mythique film de Romero La Nuit Des Morts-Vivants.

 

Mais avant la création du zombie mangeur de chaire humaine par Romero en 1968, les films traitant le sujet des morts-vivants étaient un poil différent.

L'Invasion Des Morts-Vivants (1966)

Dans le film qui nous intéresse aujourd’hui : L’Invasion Des Morts-Vivants, le zombie est juste un macchabée qui reprend vie suite aux incantations vaudou. Il n’est pas avide de sang comme le sera le mort-vivant suite au mythique film de Romero.

 

En effet, L’Invasion Des Morts-Vivants met en avant les rites Haïtiens et le mythe du vaudou. Si vous vous attendez à un film où les zombies vont envahir la ville est manger quiconque qui croisera leur chemin et bien vous faites fausse route.

 

Le réalisateur, John Gilling, qui a également réalisé entre autre La Femme Reptile la même année et Dans Les Griffes De La Momie un an plus tard, soit en 1967, nous a concoctés avec son  Invasion Des Morts-Vivants un film fantastique à l’atmosphère gothique.

L'Invasion Des Morts-Vivants (1966)

Nous y retrouvons, un docteur qui demande de l’aide à son ancien professeur car les habitants de son village meurent d’un mal mystérieux.

Le problème c’est qu’il ne peut effectuer aucune autopsie car la population est très superstitieuse… Les deux hommes vont bientôt se rendre compte qu’il se passe des choses surnaturelles dans la ville. Ils vont donc mener l’enquête… et celle-ci va les mener chez le châtelain Clive Hamilton. Celui-ci ayant vécu quasiment toute sa vie à Haïti…

 

Comme la quasi-totalité des productions Hammer, l’aspect gothique du film est clairement le grand atout majeur de l’Invasion des Morts-Vivants.

L’ambiance est exquise, les images exceptionnelles et les différents plans saisissants. On s’immerge rapidement dans cette atmosphère plutôt troublante.

J’ai en mémoire la scène où le cercueil du pauvre jeune homme décédé tombe dans la rivière. Malgré qu’elle ne soit pas remplie d’hémoglobine et de violence,  je la trouve furieusement noire et glauque.

L'Invasion Des Morts-Vivants (1966)

J’aime beaucoup également le déroulement du récit. On apprend au fur et à mesure qui est le fameux châtelain et bien étendu, on va vite apprendre que c’est l'instigateur du mal qui règne dans le village. En effet, il utilise le vaudou pour fabriquer des morts-vivants.

 

En parlant de nos fameux morts-vivants, je suis assez étonné par leur aspect. Le film ayant deux ans de plus que La Nuit Des Morts-Vivants, vous verrez que finalement les maquillages semblent plus réussis dans ce film. Cependant comme je le disais plus haut, ici, nos zombies sont bien plus pacifistes que dans le film de Romero.

 

Toutefois, nous allons avoir droit notamment à une scène plutôt gore pour l’époque, oui il faut remettre le film dans son contexte, il date de 1966… et John Gilling va nous  envoyer une décapitation sans aucune suggestion, en pleine face. C’est plutôt couillu pour l’époque !

L'Invasion Des Morts-Vivants (1966)

Néanmoins l’intrigue demeure un peu ailleurs dans ce film. Ce que nous allons vouloir comprendre c’est pourquoi ce vilain châtelain fabrique des morts-vivants ? Ce sera la fameuse intrigue du film.

Je vous rassure, nous aurons le fin de mot de l’histoire à la toute fin du film. Un peu surprenant d’ailleurs mais c’est à ce moment que nous nous rendons compte que ce n’est pas un film d’horreur mais bien un film fantastique qui met en avant la magie noire et les rites vaudous.

 

Comme toute production Hammer qui se respecte, L’Invasion des Morts-Vivants ne déroge pas à la règle et le film termine sur une big explosion et des flammes à tout va. Vous verrez que la mécanique est quasi toujours identique dans ces films.

L'Invasion Des Morts-Vivants (1966)

Aussi, comme c’est également assez fréquent dans les films des années 60, l’Invasion des Morts-Vivants comporte quelques séquences plutôt longues. Il y a pas mal de dialogues mais c’est pour mieux mettre en place la chute du film. D’ailleurs le scénario ne comporte aucune incohérence et j’ai fortement apprécié l’intrigue car nous ne pouvons découvrir avant le dénouement effectué par le réalisateur, à quoi servent les zombies.

 

Enfin, le jeu d’acteurs est plutôt correct mais, bien entendu, on n’échappe pas ici au cliché des Scream-Queens de cette période et leurs cris bien aigus. C’est toutefois ce qui fait le charme des films d’horreur bien rétro.

L'Invasion Des Morts-Vivants (1966)

En conclusion, L’Invasion Des Morts-Vivants est un bon film fantastique gothique. L’intrigue est vraiment bien ficelée et les décors sont magnifiques. Par ailleurs, les maquillages sont vraiment corrects pour l’époque.

Toutefois, ne vous attendez pas à des zombies sanguinaires ! Non ce type de zombie apparaitra que deux ans plus tard grâce à Romero.

Avant 1968, le zombie c’est vraiment le mort-vivant typique que le mythe vaudou nous décrit. Le film respecte complètement les codes du rite haïtiens. Quelques longueurs sont tout de même présentes et si vous n’aimez pas les films anciens où l’intrigue prime sur l’action, dans ce cas je vous le déconseille. Cependant pour les amoureux de films rétro, il est pas mal du tout.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.