HISSS

Titre : Hisss

Genre : Horreur

Titre original : Hisss

Année : 2010

Réalisateur : Jennifer Lynch

Acteurs : Mallika Sherawat, Irrfan Khan, Jeff Doucette, Divya Dutta...

 

Synopsis :

Après qu'un explorateur américain ait capturé son amant, Naagin, alias la femme-serpent et âgée de 4000 ans, se métamorphose en une créature de rêve et part à sa recherche. Assoiffée de vengeance, elle fait un véritable carnage, traquée par un policier qui ne reste pas insensible à ses charmes vénéneux…

Évoqué dans quelques films du genre, le sujet de la femme-serpent m’a toujours passionné, au même titre que celui de la fameuse Medusa. Après Surveillance, Jennifer Lynch s’est lancée dans le pari de mettre en scène le mythe de la Naagin !


La Naagin, est une femme serpent qui serait âgée de plus de 4000 ans. Elle se transformerait en femme fatale afin de pouvoir tuer quiconque essaierai de lui faire du mal, à elle, à son partenaire ou à sa progéniture. En Inde, elle est vénérée et tout le monde croit en son mythe.

C’est cette légende que va donc reprendre la réalisatrice pour en faire le fil conducteur de son film. C’est donc direction Bollywood que le film sera mis en boîte ! Pas pour des raisons forcément économique mais afin de rendre le film crédible.

Du coup, le casting va être à 99,9% Indou. Le seul acteur  américain sera donc Jeff Doucette, qui incarnera le méchant de l’histoire… Tout le reste du casting seront des acteurs indous.


Avec la légende de la Naagin, j’étais vraiment impatient de voir le résultat ! Surtout que la réalisatrice avait montrée au préalable qu’elle avait du potentielle dans le domaine.


Pour le spitch du film, qui se nomme Hisss (un petit clin d’œil au bruit que font les serpents avec leurs langues fourchues), on va donc avoir à faire à un  homme atteint d’un cancer du cerveau en phase terminale. Il va se mettre en tête de kidnapper le mâle de la Naagin afin que celle-ci lui accorde l’immortalité en échange de la vie sauve de son amant… La Naagin va donc revêtir une forme humaine et se mettre ben route pour récupérer son mâle… Pleine de haine, elle n’hésitera pas à tuer tout homme malsain ayant le malheur de croiser sa route…

La mise en bouche est très réussie ! L’introduction où l’on va donc découvrir l’origine du mythe ainsi que la transformation très convaincante du serpent en femme fatale sont prometteuses. Une métamorphose qui n’est pas sans rappeler le processus entre autre du Loup-Garou de Londres. La transformation de cette Naagin est saisissante, on en perd pas miette, on contemple simplement avec satisfaction tant c’est réussi et crédible.


Malheureusement, après une bonne entame on va vite se rendre compte que le film va plonger dans la série B… J’ai d’ailleurs était totalement étonné par le contraste entre la splendide transformation de la Naagin et les vulgaires effets de synthèses lorsqu’elle est transformée en reptile géant ! Les effets de synthèses sont ignobles et font directement penser aux productions fauchées généralement diffusées sur la chaîne SyFy genre Boa Vs Python et compagnie… Ce n’est pas du tout crédible et ça nuit véritablement au film.

La mise en scène est elle aussi pas terrible et plus le film va avancer, plus les incohérences et stupidités vont s’enchainer… De plus, la réalisatrice nous apporte un très mauvais portrait de l’homme indou ! A croire que ce sont tous des hommes violents, mauvais et violeurs de femmes… J’ai trouvé ça douteux et maladroit de sa part… Oui car pour faire durer son film sur 1h30, la Naagin ne va pas aller directement chercher le kidnappeur de son amant mais va tout d’abord dézinguer tous les violeurs et autres maris martyrisant leurs femmes…


Bon sur, on va du coup avoir droit à quelques scènes rocambolesques et plutôt gore mais ce n’est pas cohérent du tout.  

Du film qui paraissait au départ sérieux, on se retrouve devant un nanar de seconde zone enchainant effets kitsch et scène improbables… On ne s’ennuie pas pour autant car certains passages sont tellement gros que ça en devient très rigolo. J’ai eu pas mal de fous rires devant les pauvres indous tentant de résister, en vain, aux attaques du serpent de synthèses… Le clin d’œil à la série Alerte à Malibu reste le summum du kitsch ! Un vrai délire ! Le pire c’est que je ne pense pas que ce soit fait exprès, je pense que la réalisatrice a essayée de faire un truc sérieux… faudra lui rafraîchir la mémoire : Pamela Anderson, c’était les années 90 chérie ;)

L’interprétation est elle aussi contrastée… J’avais déjà vu quelques films d’horreur made in Bollywood et à chaque fois c’est la même chose… On a les acteurs principaux, qui assurent plutôt bien et le reste c’est de la caricature pur et dur… Je pense notamment à celle qui interprète la mère de la femme du flic… Elle en fait des tonnes, parait pas du tout naturelle et c’est très vite énervant…


En revanche l’actrice interprétant la Naagin est magnifique et en plus joue vraiment bien. Elle est vraiment envoûtante. D’ailleurs il y a une scène, encore une fois en total contraste avec le quasi totalité kitch du film, qui est assez étonnante ! On y retrouve cette fameuse créature rampant jusqu’en haut d’un lampadaire avec le visage en pleur. Une scène très poétique car le tout est accompagné d’une musique lancinante et d’un plan de caméra parfait.


L’autre point plutôt positif c’est qu’on ne s’ennuie pas et que malgré des effets de synthèses complètement foirés, il y a tout de même pas mal de scènes gore, la Naagin va faire couler le sang et le final, même si prévisible est distrayant.

Pour conclure, avec un tel sujet, on peut tout de  même le clamer haut et fort, Hisss est une déception ! Au départ sérieux, sobre et intéressant... le film va virer dans la série B fauchée avec des effets de synthèses ignobles rappelant les productions pour SyfY… Un film contrasté mêlant de bons moments poétiques avec des moments d’un kitch absolu ! Hisss est assez efficace dans le rythme mais vraiment maladroit dans la réalisation et dans les messages que veut faire passer la réalisatrice… Au final divertissant et très marrant mais oh combien déçu ! Ma note est de 1,5/5 donc j’arrondie à 2.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.