HALLOWEEN 4

Titre : Halloween 4

Genre : Slasher

Titre original : Halloween 4 - The Return Of Michael Myers

Année : 1988

Réalisateur : Dwight H. Little

Acteurs : Donald Pleasence, Danielle Harris, Ellie Cornell, George P. Wilbur

 

Synopsis :

Michael Myers a survécu à l'explosion qui a défiguré le Dr Loomis. Il a séjourné dix ans dans un hôpital psychiatrique, mais la loi exige qu'il soit relaché après cette période. Ayant pris la fuite, poursuivi par Loomis, Michael est maintenant en route vers Haddonfield, ou il entend bien perpétrer ses meurtres en cette fête d'Halloween...

Critique de Charlie :

 


Bon, comme beaucoup d’entres vous, je n’ai pas compris l’intérêt du troisième opus. Enfin bref, Michael est de retour, et il était temps. Un bon ou mauvais retour ? En tout cas, John Carpenter et Debra Hill ont abandonnés la saga.

 

Jamie Lee Curtis à quitté la saga, de même que son personnage. Je trouve ça assez sympa de ne pas avoir fait de nouveau apparaître le personnage de Laurie, mais avec une nouvelle tête. Je pense que beaucoup de personnes n’auraient pas supportés un tel remplacement d’une des icônes du cinéma d’horreur.

 

Déjà que le remplacement de Jodie Foster par Julianne Moore pour le rôle de Clarisse Staling a fait couler beaucoup d’encre. Tout comme le nouveau visage du Joker par Heather Ledger, ou plus récemment, le retour de l’homme chauve-souris avec le visage de Ben Afflek sous son masque.

Donc, Laurie Strode a disparue (qui paraît-il, serait morte dans un accident de la circulation), et a laissée place à un nouveau membre de la famille des Myers, la petite Jamie, fille de Laurie.

 

Une fois de plus, le fil conducteur de la famille, mainte et mainte fois répété, et est à l’honneur dans ce film.

 

Cette petite fille fait de nombreux cauchemars où elle voit un tueur avec un masque blanc la menacer. Elle découvre peu à peu que ses cauchemars sont biens plus réels. Je tiens à féliciter l’actrice jouant le rôle de Jamie. Elle joue son rôle avec beaucoup de conviction, et c’est rare de voir des enfants dans des films d’horreur avec autant de talent Durant le transfert de Michael dans un nouvel hôpital, il s’échappe et part à la recherche de sa nièce. Bon là où il y a un petit problème, c’est qu’on ne sait même pas comment il sait où elle se trouve. A chaque fois qu’elle va à un endroit, il y est aussi. Michael serait-il un fantôme ? Ce slasher est connu pour avoir un nombre de vie plus grand que celui des chats, mais bon, faut pas abuser de l’immortalité non plus.

Donc, un nouveau soir d’Halloween, le tueur au couteau et au masque en latex réapparaît pour un nouveau massacre. Bien que le stock de morts tragiques et originales s’appauvrisse de jour en jour dans le cinéma d’horreur, Halloween 4 a su se prendre le même principe que les deux premiers opus, et rajouter de nouvelles perspectives à l’action. Plus de scènes de poursuites, d’assauts, de massacres et de voitures qui foncent dans tous les sens. Cependant, un défaut dans ce film, le suspense. Vu et revu, il est devenu banal au fil de la saga. L’effet de surprise qui glace le sang est bien moins fréquent. La sérénade au piano que l’on aime tant, et qui fait toujours froid dans le dos, n’a pas vraiment arrangé les choses.

 

Ce « TROISIÈME » opus, essai quand même de se démarquer des deux autres et on le sent dans l’action, totalement nouvelle, et une chasse à l’homme qui amène tout de même à une bonne intrigue. Contrairement au deuxième opus, la fin se termine sur du vrai suspense comme on l’aime. Et c’est maintenant aux spectateurs de se demander après avoir vu le film, si le mal qui est dans le corps de Michael n’est il pas transmissible. Il faut avouer que ce final est assez sympa. Classique, mais surprenant.

En bref, le film est sorti en 1988, en même temps que le quatrième opus de la saga Freddy (qu’il détrôna assez vite). Il eu tout de même un bon accueil des critiques. C’est un nouveau départ pour le tueur d’Halloween. Pour un quatrième opus, on va dire que ce n’est pas trop mal. En tout cas, bien mieux que les deux premiers. Il y a un assez bon casting (notamment Donald Pleasence, toujours dans le rôle du Docteur Loomis) Il manque quand même certaines chose pour en faire un bon film, comme le suspense, le sang, l’effet de surprise. Et même si l’histoire est assez banale, le film se laisse tout de même regarder. Michael revient bien plus déterminé que dans les deux derniers opus de la saga, et il va s’en suivre de nouvelles péripéties. On peut en dire autant pour la petite Jamie.

Une note : 3,5 sur 5.

Note de Charlie

Note d'Anto

Note de Sam


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.