FARM HOUSE

Farm House de George Bessudo - 2008 / Horreur

Titre : Farm House

Genre : Horreur

Année : 2008

Réalisateur : George Bessudo

Durée : 1h35

 

 

Synopsis :

Un jeune couple, Chad et Scarlet, souhaite prendre un nouveau départ afin d'oublier un passé douloureux. Mais, à la suite d'un accident de voiture, ils se retrouvent au milieu de nulle part. Par chance, ils se réfugient dans une ferme des alentours où un étrange couple les accueille et leur offre l'hospitalité pour la nuit. Le piège vient juste de se refermer sur eux...

Casting :

Depuis la fin des années 2000, le cinéma de genre a vraiment du mal à se renouveler… Du coup, pour minimiser les risques, les producteurs préfèrent se tourner vers les remakes de classiques… Recette qui fonctionne, vu que la nouvelle génération a du mal à regarder un film qui a passé la barre de 10 ans d’âge… C’est malheureux mais bon c’est comme ça… Personnellement, j’ai jamais compris leurs aversions pour les films ayant un peu d’âge…

 

Malgré cette invasion de remakes, qui servent, pour la quasi totalité, à quedalle... tant les originaux sont meilleurs à tout point de vue, quelques réalisateurs se lancent dans des projets un peu plus ambitieux et risqué !

Farm House de George Bessudo - 2008 / Horreur

C’est le cas de George Bessudo en 2008, avec son film Farm House ! En regardant la pochette du DVD on a l’impression qu’on va avoir droit à une énième variante d’Hostel d’Eli Roth. Oui cette fin de décennie a vu fleurir un nombre hallucinant de films classés «Torture Porn »… Et pourtant même si tout laisse à penser qu’on s’y dirige, le réalisateur va au final bien nous berner et nous sortir un film original, à mi chemin entre l’horreur, l’épouvante et le fantastique !

 

Le pari du réalisateur était risqué et au final, il ne s’en sort pas trop mal grâce à un excellent twist final, totalement surprenant, un peu dans la lignée de Babysitter Wanted ! Sorti la même année d’ailleurs ! On y ressent aussi un peu d’inspirations du côté du film Dead End, réalisé en 2002.

 

La mise en scène est un peu déroutante au départ ! Ne vous prenez pas le cerveau et laissez vous guider par le réalisateur ! Car au final, les différents flashbacks qui vont se joncher parallèlement à l’histoire des protagonistes du film sont hyper importants et vont prendre tous leurs sens lors du très surprenant dénouement de fin !

Farm House de George Bessudo - 2008 / Horreur

Le film démarre de manière très conventionnelle, un couple décide de quitter leur quartier afin de refaire leur vie à l’autre bout du pays, histoire d’oublier leur douloureux passé… En route, ils vont avoir un accident mais par chance, une ferme se trouve à proximité. Ils vont alors être recueillis par un couple mystérieux ayant pour prénom Lilith et Samael ! Au cours de la nuit, les deux hôtes vont se transformer en véritables tirants et vont séquestrer le jeune couple afin de leurs faire subir les pires tortures inimaginables…

 

Au vu du synopsis et du déroulement de l’histoire, je peux vous dire que le début du film est très laborieux et enchaîne tous les pires clichés du mauvais survival ! Je commençais à me dire : « Mais qu’est-ce que c’est que ce film merdique ?! »… Heureusement, j’ ai décidé de continuer à regarder ! puisque des clichés sur le survival, le film va virer de bord et on va alors rentrer dans une seconde partie beaucoup plus énigmatique !

Farm House de George Bessudo - 2008 / Horreur

L’ambiance va se faire beaucoup plus pesante, on ressent bien le côté cauchemardesque et certains éléments notamment les prénoms des deux bourreaux commence à donner des indices sur la voie plus fantastique que va prendre le film !

Mise à part l’ambiance bien glauque qui s’installe, le réalisateur va commencer à rentrer dans les choses sérieuses avec des scènes tape à l’œil à l’instar d’Hostel :  « SPOILER » Il y a une scène hyper gore où la fameuse Lilith va utiliser une râpeuse à fromage pour râper jusqu’à l’os le genou de la pauvre Scarlet, le tout en gros plans ! Sensations de dégouts garantis ! Je sentais mon estomac se retournait à chaque coup de râpeuse que se prenait la pauvre victime sur sa chaire ensanglantée.

Le réalisateur ne va pas plaisanter coté gore puisqu’on va avoir droit également à une excellente énucléation bien gore qui rappelle automatiquement les délires de Lucio Fulci ! Alors il est clair qu’il faut attendre une bonne heure avant de voir du sang, mais une fois la machine lancée, on ne regrette pas ! Le réalisateur nous en fout pleins les yeux et sans aucune censure, tout est porté à l’écran !

Farm House de George Bessudo - 2008 / Horreur

Malgré tout, on commence vraiment à douter sur la finalité du film ! On se demande bien où le réalisateur veut en venir… On commence vraiment à croire que le gars s’est pas foulé et nous a pondu un énième film à la sauce Hostel, tape à l’œil, mega gore mais qui au final n’apporte rien et est bourré de clichés….

 

Que nenni chers amis, comme dit un peu plus haut, le réalisateur a osé prendre des risques et le film va prendre une troisième et dernière tournure assez hallucinante et vraiment surprenante ! Un twist final qu’il fallait voir venir ! Mise à part les prénoms des deux bourreaux qui, une fois le twist balancé en pleine tronche, nous font tout de suite tilter sur ce qui se passe vraiment…

Rien, je dis bien rien, ne pouvait nous laisser entrevoir une fin comme celle-ci !  J’ai beaucoup mais alors beaucoup apprécié cette fin qui surfe sur le fantastique et qui nous rappelle la macabre fin du film Dead End ! C’est un peu dans le même délire morbide. Dommage que certains effets de synthèses soient un peu moches et fassent  vieillots mais c’est rien tant cette fin inattendue remonte l’estime qu’on a du film.

 

Au final, tous les clichés, étaient dès le départ fait exprès ! et cette fin apporte toutes les explications sur le pourquoi du comment, flashbacks y compris !

 

Et j’aime le fin mot de l’histoire, d’une négativité extrême et d’un avis tranché et sans complexe. A noter, des acteurs impliqués et très énigmatiques notamment Steven Weber et Kelly Hu.

Farm House de George Bessudo - 2008 / Horreur

Pour conclure, Farm House est une bonne surprise ! C’est un peu dans le même trip que Babysitter Wanted dans la façon dont s’est réalisé, malgré deux histoires complètement différentes. George Bessudo nous envoie au départ, un film qui a tous de ce qu’il y a de plus classique… Mais c’est pour mieux nous berner et nous envoyer un final puissant, original et surtout très surprenant ! Comme quoi avec un peu d’idée et d’audace, on peut encore réaliser de bons petits films originaux et sans prétentions ! Un bon 3/5 bien mérité !

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.