Deathdream - Le Mort-Vivant

Deathdream - Le Mort-Vivant de Bob Clark - 1972 / Horreur

Titre : Deathdream - Le Mort-Vivant

Genre : Horreur

Titre original : Deathdream

Année : 1972

Réalisateur : Bob Clark

Acteurs : John Marley, Lynn Carlin, Richard Backus, Henderson Forsythe, Anya Ormsby, Jane Daly, Michael Mazes

 

Synopsis :

Un officier de l'armée américaine apporte à la famille Frost une sinistre nouvelle : leur fils et frère Andy est mort au combat, durant la guerre. Sa mère Maria, sous le choc, refuse de croire le messager. Et elle semble avoir eu raison puisque, la nuit même, Andy revient à la maison. Toutefois, son comportement s'avère des plus étranges : il ne s'alimente pas, passe ses journées à se balancer sur un rocking chair et se montre d'une rare froideur. Qui plus est, un routier a été assassiné le soir de son retour, semble-t-il par un mystérieux soldat...

 

Deathdream de son titre original, plus connu en France sous le titre « Le Mort-Vivant » part déjà avec un point positif. Il est réalisé par Bob Clark, qui nous a réalisé le cultissime Black Christmas.

 

L’histoire de ce Deathdream est vraiment passionnante et on accroche d’entrée de jeu. Le sujet tourne autour d’un jeune homme qui après avoir était déclaré mort à sa famille, revient tout de même de la guerre du Vietnam mais son comportement va changer considérablement de jours en jours… L’homme va se renfermer sur lui même et va devenir de plus en plus froid et mystérieux...

Deathdream - Le Mort-Vivant de Bob Clark - 1972 / Horreur

On va suivre la déchéance du jeune Andy qui en fait, est vraiment décédé et qui se transforme petit à petit en zombie…

Donc qui dit zombie, dit besoin de chaire fraîche… Et forcément on va avoir droit à de superbes belles scènes mêlant le dramatique à l’horrifique.

 

Le plus étrange dans le film c’est que le réalisateur arrive à nous faire détester son personnage principal (qui est vraiment froid voir lugubre par moment) mais en même temps on arrive à avoir de la compassion pour lui (parfois il nous fait rire ou nous attriste). C’est vraiment déstabilisant.

Ajouté à tout ça un suspens digne d’un film d’Hitchcock, car c’est clair qu’on ne lâche pas une seconde les yeux de l’écran tellement le film monte lentement mais sûrement en pression au fil des minutes.

 

Le final est un monument à lui tout seul, quelle fin bouleversante et lugubre, j’en avais la chaire de poule ! D’ailleurs j’ai mis quelques heures à m’en remettre…

Deathdream - Le Mort-Vivant de Bob Clark - 1972 / Horreur

Les acteurs sont eux vraiment impliqués, Richard Backus (qui joue le rôle d’Andy) est tout simplement magistral dans son rôle d’homme à la dérive.

Avec une mention spéciale également à John Marley (qui joue le rôle du père) et surtout à Lynn Carlin (qui joue la mère de famille) qui est époustouflante tout au long du film et qui nous en fait voir de toutes les couleurs, chapeau madame !

Deathdream - Le Mort-Vivant de Bob Clark - 1972 / Horreur

Les effets spéciaux sont eux aussi très réussi. La dégradation corporelle du jeune Andy est vraiment bien foutue et les meurtres sont très sympathiques à regarder (notamment celui du médecin)…

Deathdream - Le Mort-Vivant de Bob Clark - 1972 / Horreur

Pour conclure, Deathdream est un film de zombie très intimiste qui dénonce au passage les ravages qu’on apporté la guerre au Vietnam sur le plan moral.

On est complètement absorbé par cette descente aux enfers de cette singulière famille américaine. Bob Clark nous montre également jusqu’où une mère est prête à aller par amour de sa progéniture…

On n’est pas loin du chef d’œuvre avec ce film de Bob Clark. D’ailleurs si vous avez aimé Moi Zombie Chronique De La Douleur, ce Deathdream est fait pour vous, c’est dans la même lignée.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.