CANDYMAN

Candyman de Bernard Rose - 1992

Titre : Candyman

Genre : Horreur / Slasher

Titre Original : Candyman

Année : 1992

Réalisateur : Bernard Rose

Acteurs : Xander Berkeley, Virginia Madsen, Tony Todd, Kasi Lemmons...

Durée : 1h39

 

 

Synopsis :

Helen Lyle est sceptique à l'égard du mythe de Candyman, ce peintre noir qui en 1890 fut mutilé par des voyous et piqué à mort par des abeilles. Par vengeance, il ferait de sanglantes réapparitions. Mais elle va se trouver projetée dans le monde du fantastique et rencontrer Candyman, qui lui demande de devenir sa victime.

 

Ah Candyman ! Qui adolescent ne s’est pas amusé à se faire peur en essayant de dire devant un miroir 5 fois le nom de ce cher boogeyman mais au final sans y arriver… Il est clair que le mythe de Candyman a dépassé le cadre du cinéma pour devenir ce que l’on nomme une légende urbaine, c’est dire l’impact qu’à eu ce film durant les années 90…

 

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de Candyman (peu nombreux à mon avis mais il y en a tout de même)… Candyman c’est l’histoire d’un homme qui dans les années 1890, était fils d’esclave, son père avait fait fortune en créant une machine pour produire en série des chaussures, du coup Candyman a pu étudier parmi les gens de la haute société de l’époque. Candyman avait un don exceptionnel pour la peinture et du coup il se fit remarquer par un homme de la bourgeoisie et il lui demanda de peindre sa fille mais Candyman et la fille de ce dernier sont tombés amoureux et la jeune femme ne tarda pas à tomber enceinte… Le père de la jeune fille fou de rage, rassembla une bande de jeunes et les a payé afin qu’ils tuent Candyman. Le pauvre va subir des tortures horribles, ils vont commencer par lui scier la main droite avec une vieille lame rouillée avant de l’attacher sur un bucher le corps rempli de miel, puis ils cassèrent une douzaine de ruches sur le corps de Candyman. Candyman mourut sous les piqures des abeilles… Une fois décédé, ils brulèrent le corps avant de disperser ses cendres dans Cabrini Street.

 

Mais avant de mourir, Candyman avait juré qu’il se vengerai… Et sa parole va donc être mise à exécution…

Candyman de Bernard Rose - 1992

Et donc le film de Bernard Rose commence en nous présentant deux jeunes journalistes Hélèn Lyle et Bernadette Walsh qui vont étudier le mythe de Candyman pour en faire une thèse… Elles sont au départ très sceptiques et prennent le sujet à la rigolade… Du coup, un soir, après quelques verres, Hélèn pour savoir si c’est une légende ou non, décide de prononcer le nom de Candyman 5 fois devant un miroir… Et ces 5 mots, elle les regrettera jusqu’à la fin…

Car au final la légende devient réalité et Candyman va faire d’Helen sa victime !

 

« On dira que j'ai répandu le sang de personnes innocentes...Et alors...A quoi sert le sang sinon à être répandu...Avec mon crochet en guise de main, je te pourfendrais du ventre jusqu'au gosier...C'est pour toi que je suis venu Helen... » Dixit Candyman en guise de bienvenue... Sympathique non ?

Candyman de Bernard Rose - 1992

Bref vous l’aurez compris Helen va donc subir l’enfer avec ce boogeyman à la fois ignoble et froid mais en même temps triste et attachant. Et c’est le point fort du film car tout en le détestant pour ce qu’il fait à Helen et à son entourage, on a en même temps de la compassion pour Candyman vu son passé douloureux.

 

En plus d’un scénario complètement machiavélique et angoissant, le réalisateur, Bernard Rose, arrive à nous transmettre une sorte de poésie macabre ! C’est hyper mélancolique et glauque mais en même temps c’est super beau ! L’ambiance du film est vraiment magique ! On est complètement scotché jusqu’à la dernière seconde du film.

 

De plus nous avons droit à une, voir même la plus jolie et funeste bande originale de film jamais composée pour un film d’horreur. Quels magistraux morceaux de musique ! Composés par Philip Glass, au passage. En parfaite cohérence avec l’ambiance du film.

Candyman de Bernard Rose - 1992

On notera aussi l’excellentissime jeu d’acteurs, avec une mention spéciale à un Tony Todd glaçant en Candyman, honnêtement, c’est comme si le film avait était écrit pour lui, aucun autre acteur aurait pu faire Candyman, ça c’est clair !

Et également à Virginia Madsen, excellente elle aussi et vraiment poignante à mesure que le film avance… Une prestation magnifique de sa part !

 

On ne peut également oublier de dire que les lieux choisis sont vraiment excellents ! Le contraste quartier bourgeois et ghetto se fond parfaitement à l’histoire.

Candyman de Bernard Rose - 1992

Pour conclure, Candyman est un film réussi de main de maitre ! Rien à jeter, tout à admirer !

Histoire passionnante, acteurs brillants, bande son magnifique. Ce n’est pas pour rien que comme je le disais en introduction, Candyman est passé de simple film à véritable légende urbaine !!!

 

A noter une fin d’une noirceur extrême, très mélancolique, avec une scène finale très violente qui lorsque j’étais jeune m’avait fait faire de longues nuits blanches… Dommage que le second volet n’est pas repris à la lettre la fin de ce magnifique chef d’œuvre signé Bernard Rose !

 

A voir ou à revoir d’urgence ! Un CHEF D’ŒUVRE ce film, y’a pas d’autres mots !


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Anciens Commentaires :

Commentaires: 2 (Discussion fermée)
  • #1

    Jason Torn (mercredi, 02 juillet 2014 15:07)

    Un excellent film... Candyman (Tony Todd) fout d'ailleurs sacrèment les boules. Il est vraiment taillé pour ce rôle.

    Superbe votre site. Bonne continuation

  • #2

    Jasmin (lundi, 14 juillet 2014 22:54)

    Super film, beau effets ( pour l'année du film ) ; histoire entrainante,
    UN FILM SPECTACULAIRE.
    A voir!!!!


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.