APPARTEMENT 1303

Appartement 1303 de Ataru Oikawa - 2007 / Epouvante - Horreur

Titre : Appartement 1303

Genre : Épouvante

Titre Original : Apartment 1303

Année : 2007

Réalisateur : Ataru Oikawa

Acteurs : Eriko Hatsune, Yuka Itaya, Naoko Otani, Arata Furuta, Noriko Nakagoshi

 

Synopsis :

L'appartement 1303 est blanc, lumineux et aéré et possède un rideau blanc qui est porté par le souffle du vent sur le balcon. Il est situé au 13ème étage d'un grand bâtiment. La vue sur la mer est à couper le souffle, mais l'histoire de l'appartement est choquante. En effet, bon nombre de jeunes femmes s'y sont suicidées en se jetant du balcon et la tragédie est sur le point de se reproduire...

Critique du film Appartement 1303 de Ataru Oikawa par Anto - Horror-Scaryweb.com

On ne peut contester le fait que dans le début des années 2000 le film d’épouvante asiatique avec ses spectres aux longs cheveux noirs était vraiment le phénomène de mode… Personne a pu passer à côté de Ring, Ju-On ou encore Dark Water pour citer les meilleurs…

Mais on a tellement était matraqué de film de ce genre qu’au bout d’un moment on en a fait une indigestion de ses fantômes de gamines aux longs cheveux noirs et à la démarche saccadée… Du coup post 2005 le film d’épouvante est retombé dans ses travers et quasi plus aucun film a vraiment fait parler de lui comme c était le cas avec Ring par exemple…

 

En 2007, Ataru Oikawa, connu pour sa saga horrifique Tomie, a essayé de relancé le phénomène en nous réalisant Appartement 1303 !

 

Le synopsis du film c’est l’histoire d’une jeune femme, Mariko, qui après le suicide de sa sœur qui a sautée du 13ème étage alors qu’elle faisait sa pendaison de crémaillère avec ses amis, va vouloir comprendre pourquoi sa sœur s’est suicidée alors qu’elle était pleine de vie… Elle va vite apprendre qu’un drame sanglant avait eu lieux dans ce fameux appartement 1303 et que depuis des dizaines de jeunes femmes se sont suicidées en se défenestrant sans aucunes raisons ni explications…

Appartement 1303 de Ataru Oikawa - 2007

Il est clair que comme à chaque film d’épouvante asiatique, la trame du film c’est toujours une histoire dramatique qui donne lieu par la suite a un lieu possédé par un esprit vengeur… A quasi tous les coups, on a droit à des spectres féminins de préférence jeunes et aux cheveux longs… Et bien cet Appartement 1303 ne déroge pas à la règle ! Et c’est bien pour ça que ça ne fonctionne plus vraiment car à chaque fois ça sent le réchauffé…

 

Reste qu’heureusement ici, Ataru Oikawa nous livre une histoire, même si elle est plutôt banal, assez touchante. Il faut dire que l’interprétation de l’actrice principale qui joue le rôle de Mariko est vraiment excellente ! On suit sa quête de la vérité avec intérêt, on a envie de savoir ce qu’il se passe réellement dans cet appartement et pourquoi le spectre s’en prend toujours à des femmes…

 

Malheureusement c’est la seule actrice qui assure de tout le métrage. Les autres acteurs sont tous mauvais et sur-jouent à fond, du coup le film y perd beaucoup en crédibilité ! D’ailleurs la scène d’intro avec la bande de jeunes pendant la pendaison de crémaillère est vraiment horriblement jouée et je craignais pour la suite… Heureusement le réalisateur va vite nous faire oublier tous ces acteurs pour mieux faire entrer en scène Noriko Nakagoshi (Mariko). J’ai du mal à comprendre comment il peut y avoir autant de différences au niveau du talent des acteurs, ici c’est même plus une différence, c’est un gouffre !

Appartement 1303 de Ataru Oikawa - 2007

Pour en revenir au film en question, malgré une scène d’intro ratée, le film va donc par la suite prendre de l’intérêt grâce à cette fameuse quête de la vérité orchestrée par Mariko. On va avoir droit tout au long du film à quelques scènes assez angoissantes avec des apparitions très discrètes de spectres, quelques scènes touchantes également notamment concernant la liaison très tendue entre Mariko et sa mère mais aussi dû au passé tragique dans l’appartement 1303.

 

Malheureusement le film tombe trop facilement dans la facilité et certains passages rappellent fortement d’autres films comme la scène dans l’ascenseur qui n’est pas sans rappeler The Eye des frères Pang.

Appartement 1303 de Ataru Oikawa - 2007

J’ai également été très déçu par le dernier quart d’heure du film car lorsqu’on découvre la vraie apparence du spectre, j’ai juste failli mourir de rire, entre les cris qui ressemblaient à ceux d’un sanglier et les cheveux ressemblant à des vieilles dreadlocks toutes dégueulasse qui attrapent les victimes pour les jeter par le balcon… Juste hallucinant tellement c’était bidon !

 

Le réalisateur a pourtant tenté de nous pondre une fin bien dark sans happy end mais c’est tellement confus qu’on a du mal à tout comprendre ! D’ailleurs le rôle de la gamine et de sa mère vivant dans l’appartement d’à côté du 1303 qui au final sont les mêmes spectres que ceux du 1303 c’est trop gros pour être un tant soit peu crédible…

Appartement 1303 de Ataru Oikawa - 2007

Pour conclure, Appartement 1303 est au final un film d’épouvante qui ne réinvente en rien le genre… Le réalisateur peut remercier son actrice principale qui sauve le film du désastre à elle toute seule… Car mis à part son interprétation et une intrigue qui tient quand même éveillé, il y a rien à se mettre sous la dent. Et le final est aussi bidon que la scène d’intro… A vouloir trop en faire, le film fini de façon trop brouillon… Une chose est sûr, on est loin d’un Dark Water ou d’un Ring ! Vraiment bof ! A noter qu’un remake Us est en préparation… Je n’imagine même pas le résultat vu déjà la piètre qualité de l’original…

 

Ma note finale est de 1,5/5 donc j'arrondie à 2 mais je suis vraiment gentil sur le coup!


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.