"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"


ANTIVIRAL

Antiviral de Brandon Cronenberg - 2013

Titre : Antiviral

Genre : Science-Fiction

Titre original : Antiviral

Année : 2013

Réalisateur : Brandon Cronenberg

Acteurs : Caleb Landry Jones, Sarah Gadon, Malcolm McDowell...

 

Synopsis :
La communion des fans avec leurs idoles ne connait plus de limites.
Syd March est employé d'une clinique spécialisée dans la vente et l'injection de virus ayant infecté des célébrités. Mais il vend aussi ces échantillons pour son propre compte, à de puissantes organisations criminelles. Sa méthode pour déjouer les contrôles de la clinique : s'injecter les virus à lui-même... Porteur de du dernier germe, mortel, ayant infecté la star Hannah Geist, Syd devient une cible pour les collectionneurs...

Critique du film d'horreur Antiviral de Brandon Cronenberg par Charlie - Horror-Scaryweb.com

Après le très célèbre Misery de Stephen King, c’est au tour de Brandon Cronenberg (fils du célèbre réalisateur David Cronenberg) de nous montrer sa thèse du culte de la célébrité dans notre société actuelle.

Antiviral de Brandon Cronenberg - 2013

Dans un avenir proche, à Toronto, il existe des cliniques spéciales dans lesquelles des gens viennent se faire injecter des maladies, style la grippe ou l’herpès. Pourquoi ? Car leurs idoles favorites les ont attrapées et que celles-ci ont signé des contrats avec ces cliniques pour commercialiser leurs maladies. Plus étonnant encore, on voit également des gens s’acheter dans une boucherie spécialisée, des steaks fait à partir de cellules musculaires de ces stars. Antiviral repousse totalement les limites dans le genre sordide et trash. Cependant, l’histoire est présentée dans un cadre bien différent.

 

En effet, on peut se rendre compte (et cela depuis un certain temps), que le cinéma d’horreur et le thriller sombre bascule peu à peu dans une ambiance plus claire, plus pâle, moderne et immaculée. Antiviral nous donne l’impression de passer une heure et demie dans un Apple Store.

Antiviral de Brandon Cronenberg - 2013

Le plaisir de ce film, outre l’excellente interprétation de Caleb Landry Jones (que l’on connaît surtout dans X-Men : Origines), c’est vraiment ce concept original où l’on voit des gens prêt à sacrifier leur santé pour le plaisir d’être comme leur star préférée. A tel point, qu’ils vont jusqu’à ingérer des cellules musculaires de ceux-ci. D’ailleurs, dans le film, le boucher qui vend ces steaks dit que le gouvernement australien affirme que cela n’est pas du cannibalisme que ça a une connotation plus symbolique.

 

Cronenberg voulait traiter dans son long-métrage plusieurs thématique : la science, le gore, l’homme et la machine, et le sexe. Il y est arrivé grâce a ce concept inventif qui traite pas mal de problèmes actuels de la société.

Antiviral de Brandon Cronenberg - 2013

Le personnage principal, Syd, travaille dans une de ces cliniques et s’injecte lui-même les maladies pour les revendre plus tard sur le marché noir. Sauf que son business vire au cauchemar quand il s’injecte une maladie incurable. Il devient à la fois victime des effets de cette maladie, mais aussi un maillon très recherché sur le marché noir. Ses amis deviennent ses pires ennemis, et vice et versa. On assiste à une longue et douloureuse descente aux enfers, tout en restant dans une atmosphère à la fois glauque et très moderne.

 

Une autre chose intelligente dans ce film, les cliniques en question ont des machines qui peuvent mettre en visage sur des maladies. En gros, les virus et autre grippes ont à leur tour leur propre personnalité. Cette société commercialise des maladies et les rende presque humaines. C’est une façon intelligente de montrer les débordements de la science et l’adoration des stars aujourd’hui.

Antiviral de Brandon Cronenberg - 2013

Imaginez-vous vous infliger de l’herpès à la lèvre parce qu’une de vos idoles a la même chose, juste pour vous sentir plus proche d’elle. Le concept du film et c’est sans doute le plus original, le plus sordide et le plus malsain qu’il m’ai était donné de voir. Ce film aura reçu plusieurs prix dans des festivals de films indépendants. J’aurais pu d’ailleurs assister à une projection privée au festival du film indépendant de Bordeaux (il recevra la lune d’argent et le prix des étudiants). C’est un bon thriller sombre, avec du sang mais pas trop et des acteurs vraiment bons !


Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images du film :


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.