BLACKWOOD - LE PENSIONNAT

Blackwood - Le Pensionnat de Rodrigo Cortés (2018)

Titre : Blackwood - Le Pensionnat

Genre : Épouvante

Titre Original : Down A Dark Hell

Année : 2018 

Réalisateur : Rodrigo Cortés

Acteurs : Rosie Day, Rebecca Front, Isabelle Fuhrman, Jodhi May, Victoria Mroloes, Annasophia Robb, Taylor Russell, Noah Silver, Uma Thurman, Pip Torrens...

Durée : 1h36

 

 

Synopsis :

Kit, une adolescente difficile que sa mère n’arrive plus à gérer, est envoyée au mystérieux pensionnat Blackwood. Fraîchement arrivée, elle rencontre madame Duret, l’excentrique et fascinante directrice des lieux, ainsi que les rares étudiantes qui y vivent. Avec ses camarades, elle va explorer le dédale de couloirs du pensionnat et découvrir le secret du manoir Blackwood, enraciné dans le paranormal.

8 ans après Buried, Rodrigo Cortres revenait aux commandes d’un long-métrage à mi chemin entre le fantastique et l’épouvante. Il s’intitule Blackwood – Le Pensionnat et peut se targuer d’avoir un casting trois étoiles. En effet, on y retrouve notamment l’immense Uma Thurman qui incarne ici Madame Duret, qui n’est autre que la directrice énigmatique et très froide de Blackwood.

On y retrouve également AnnaSophia Robb (la jeune fille de Charlie et la Chocolaterie) qui a bien grandie et qui sera dans ce film Kit, une jeune ado très difficile qui a été admise dans l’établissement afin d’y apprendre l’autorité… Ses parents ne sachant plus quoi faire d’elle…

Blackwood - Le Pensionnat (2018)

Blackwood est donc un établissement pour jeune en difficulté. Kit va y rencontrer d’autres jeunes filles qui sont dans la même situation qu’elle. Néanmoins, très vite la directrice va les informer que si elles ont été admises c’est parce qu’elles possèdent toutes un don particulier… et que les professeurs et elle-même, vont tout mettre en œuvre pour développer leurs talents…

 

Bientôt Kit, qui ne savait que composer quelques gammes au Piano, va devenir virtuose dans le domaine en quelques jours… Cependant, elle va vite se rendre compte que tout cela n’est pas vraiment normal…

Blackwood - Le Pensionnat (2018)

Intriguant, c’est le mot qui me vient à l’esprit pour résumer ce film. Toute d’abord par la prestation d’Uma Thurman.  Elle est parfaite et véritablement énigmatique dans le rôle de cette directrice froide et assez perturbante.

Nous sentons qu’elle nous cache bien des choses et on s’engouffre facilement dans  cette ambiance à la fois baroque et très sombre. Il faut dire également que les lieux sont majestueux tout en étant très gothique. Le pensionnat de Blackwood est juste une merveille tant il est beau et grand. Un lieu véritablement parfait pour un film à ambiance et ça se répercute ici, puisque l’immersion est décapante.

 

Idem pour la photographie qui est vraiment bien travaillée et qui est très, très jolie. Certains plans sont exceptionnels. De ce côté-là aussi, le réalisateur nous en mets pleins les yeux. C’est vraiment maitrisé et ça fait plaisir à regarder.

Blackwood - Le Pensionnat (2018)

Le suspense est omniprésent, nous nous ennuyons pas et les différentes jeunes filles sont plutôt attachantes. Chacune ayant un don différent et par conséquent chacune ayant ses propres démons à affronter.

 

Oui, Blackwood est bien un film entre fantastique et épouvante puisque bien entendu ici, des fantômes de grands artistes vont s’en prendre à nos pensionnaires. J’aime bien la façon dont l’histoire se développe au fur et à mesure que les minutes défilent et le réalisateur jonche bien entre part de mystère, ambiance surfant entre onirisme et obscurité et les séquences plus accès sur la peur.

Finalement c’est un melting pot des genres assez réussis où l’on se demande comment tout cela va se terminer.

Blackwood - Le Pensionnat (2018)

A noter des effets-spéciaux très réussis notamment sur les spectres. La scène du bal notamment est somptueuse avec tous ces fantômes d’artistes qui dansent sur la musique que compose Kit au piano.

 

J’aurais tout de même aimé quelques scènes un peu plus sombres mais nous sentons bien que Blackwood est un film calibré pour les adolescents en recherches de leurs premiers frissons.

 

La scène finale est à couper le souffle. Honnêtement la photographie est une nouvelle fois grandiose, J’étais ébahit devant ce bouquet final rempli de flammes. De plus, même si on sent venir le fin mot de l’histoire, c’est tellement joli et efficace qu’on se laisse porter. On regarde les images et on admire, point.

Blackwood - Le Pensionnat (2018)

En conclusion, niveau photographie, Rodrogo Cortès, nous file littéralement une claque tant sa bobine est somptueuse. Ajouté à cela des lieux splendides et des effets spéciaux réussis, cela donne un joli film fantastique teinté d’épouvante.

Un beau film à la fois baroque et gothique qui nous entraine dans la folie d’une directrice inquiétante interprétée avec brio par Uma Thurman.

L’histoire est plaisante à suivre et plutôt originale : Jusqu’où irez-vous pour faire perdurer l’art ? C’est la question philosophique (ou pas) de ce sympathique Blackwood (ma note est de 3,5/5). A Découvrir, on passe un bon moment devant.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.