VERONICA

Veronica de Paco Plaza - 2017 / Epouvante - Horreur

Titre : Veronica

Genre : Épouvante

Titre Original : Veronica

Année : 2017

Réalisateur : Paco Plaza

Acteurs : Sandra Escacena, Bruna González, Claudia Placer, Iván Chavero, Ana Torrent, Consuelo Trujillo, Ángela Fabián...

Durée : 1h45

 

 

Synopsis : Madrid, années 90. Après avoir fait une séance de spiritisme avec des amies, une adolescente est harcelée par de mystérieuses présences qui menacent de s’en prendre à toute sa famille.

 

Cinq ans après le sympathique Rec 3, notre cher Paco Plaza que nous avions découvert au début des années 2000 avec le sulfureux Enfer des Loups, revenait enfin avec une nouvelle réalisation intitulée Veronica.

 

Apparemment, le script serait repris d’une histoire vraie. En effet, l’histoire de Veronica aurait été la seule histoire qui dans un rapport de police espagnole, aurait comme conclusion que le décès de la jeune femme serait la conséquence de phénomènes paranormaux !

 

Il ne m’en fallait pas plus pour être attiré par ce film, surtout que j’aime beaucoup les films de Paco Plaza.

Veronica (2017)

Veronica, c’est donc le prénom de l’adolescente qui va être le personnage principal de notre film.

Nous sommes au début des années 90,  lors de l’éclipse solaire, son école organise une sortie afin de contempler le phénomène, seulement Veronica et deux copines ont une autre idée en tête… Elles vont profiter de cette sortie pour se faire la malle et pratiquer une séance de spiritisme!

En effet, la jeune fille a perdu son père quelques années auparavant et aimerait pouvoir communiquer avec lui.

Pour entrer en contact avec son paternel, elle a acheté une table de ouija et à consulter de nombreux magasines sur le sujet… Cependant, la partie de ouija va mal tournée…

Veronica va  alors être harcelée sans cesse par un esprit qui s’avère maléfique… Le pire c’est que celui-ci va s’en prendre à toute sa famille…

Veronica (2017)

Honnêtement, si c’est réellement ce qui lui est arrivée à cette pauvre adolescente, je n’aurais pas aimé être à sa place…

Comme quoi, quand on vous dit qu’il ne faut pas s’amuser avec des tables de ouija… Veronica en est l’exemple même… Quelle idée… sérieusement… Néanmoins quand on est jeune, nous sommes attirés par le danger et nous nous rendons pas toujours compte des conséquences graves que cela peut avoir…

 

Premièrement, j’ai été assez surpris par le jeu d’acteurs qui s’avère impeccable. Le casting est assez jeune puisqu’il va tourner quasiment et exclusivement autour de Veronica, son jeune frère Antonito et ses deux petites sœurs Lucia et Irene. Leur mère étant tenancière d’un bar, elle travaille donc beaucoup et ne sera donc jamais là lorsque l’esprit maléfique va s’en prendre à sa progéniture…

Veronica (2017)

De plus, la retranscription de la décennie 90 est respectée, on s’y croit et nous ne retrouvons aucun anachronisme… L’appartement de la famille de Veronica où va avoir lieu les différents phénomènes paranormaux rappelle vraiment le Madrid de cette décennie. Et le bon vieux jeu "Simon de Mb" va nous filer ici, quelques bonnes frayeurs.

 

En effet, en utilisant une mise en scène froide et en même temps dynamique car le spectre va nous en faire voir de toutes les couleurs, Veronica peu se targuer d’être un réel film d’épouvante qui va réussir à nous provoquer de réelles montées de tension !

Le fantôme qui va s’en prendre à cette famille va nous filer la chaire de poule à multiples reprises. D’ailleurs sa première apparition où il va prendre l’apparence du père défunt de l'adolescente fait vraiment froid dans le dos... Mon dieu à sa place je me serais collé la tête sous la couverture tellement j’aurai eu la frousse de ma vie…

Veronica (2017)

De toute façon à partir du moment où le spectre va faire sa première manifestation, l’ambiance du film va au fur et à mesure devenir glaçante et les scènes de tensions vont aller crescendo…

Nous n’avons vraiment aucun répit et en plus, en se disant que ça aurait réellement existé, cela augmente considérablement notre adrénaline.

 

Les effets spéciaux sont réussis et vous pouvez être sûr qu’à chaque apparition du spectre, nous allons frémir. Entre jumpscares bien placés  et scènes réellement glauques et même parfois anxiogènes, nous sommes enfin devant un film d’horreur mettant en scène une partie de ouija qui tourne mal et qui fait réellement peur ! Depuis le temps que j’attendais d’avoir une production de ce genre qui nous scotche au siège…

Veronica (2017)

La dernière demi-heure est assez éprouvante tant Paco Plaza arrive à nous mettre sous tension… On se demande bien comment cela va finir tant l’esprit maléfique est méchant… Surtout que les pauvres gamins sont seuls pour tenter d’échapper à cet enfer et nous tremblons pour eux…

 

La scène finale est assez spectaculaire et nous rappelle que le Ouija ce n’est pas un jeu et qu’il ne faut surtout pas l’utiliser sans la présence d’un professionnel dans ce domaine…

Veronica (2017)

En conclusion, Veronica est un bon film d’épouvante. Je suis agréablement surpris car c’est la première fois que ma tension artérielle monte en flèche devant un film mettant en scène une histoire de spiritisme qui tourne mal.

Le spectre est réellement effrayant et va nous en faire voir de toutes les couleurs. L’ambiance froide garantie elle aussi de nous mettre en condition et nous ne voyons pas le film passer tant ce fantôme harceleur va faire vivre un enfer à notre pauvre adolescente. 

Un film efficace, qui démontre qu’il ne faut surtout pas s’amuser avec une table de ouija…

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.