CONJURING 2 - LE CAS ENFIELD

Conjuring 2 - Le Cas Enfield - 2016 / Epouvante - Horreur

Titre : Conjuring 2 - Le Cas Enfield

Genre : Épouvante

Titre Original : The Conjuring 2 : The Enfield Poltergeist

Année : 2016

Réalisateur : James Wan

Durée : 2h14

 

Synopsis :

Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s'agira d'une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…

Casting :

Nous revenons aujourd'hui sur une saga en grande expansion depuis quelques années. Une saga qui ne cesse de développer son univers avec ses suites et ses spin-off, d'où découle le nom du « Conjuring Universe », dont un des films va être le sujet du jour : The Conjuring 2 : Le cas Enfield.

 

Sorti en 2016 et à nouveau réalisé par James Wan, considéré par de nombreuses personnes comme l'héritier des grandes figures telles que Carpenter ou Wes Craven, ce film s'expose comme la suite du premier opus de 2013, et devient donc le troisième film à alimenter la saga.

 

Tiré d'un véritable fait divers datant de 1977 dans la banlieue de Londres, ce film raconte l'histoire d'une mère avec ses enfants, ayant subi la présence de phénomènes paranormaux dans leur maison. L'affaire deviendra un des dossiers des Warren les plus importants de leur carrière. Quant à l’œuvre en elle-même, elle aborde des thèmes déjà exploités dans le précédent volet tout en en proposant de nouveaux afin de ne pas se contenter de ressembler à une pâle copie de ce dernier.

Conjuring 2 - Le Cas Enfield (2016)

Dès les premières secondes, l'ambiance typique de l'univers Conjuring s'installe progressivement en commençant par la reprise d’un fait divers bien connue du grand public : Amityville.

Tout se met très bien en place en laissant apparaître, successivement et rapidement, une image de qualité, des plans travaillés, une bande-son maniée parfaitement bien, ainsi qu'un jeu d'acteur incontournable notamment ressenti avec la brillante interprétation de Vera Farmiga dès le début du film, et qui enfile à nouveau son costume de Lorraine Warren comme nous la connaissons.

 

Imprégné d'une atmosphère typique des Seventies Anglaises avec une musique idéale et un décor propice, le film se différencie clairement de son grand frère. Ce n'est plus dans une grande et vieille maison isolée que l'intrigue se développe, mais bel et bien dans un cadre urbain. Ce qui amène ensuite le film à soulever des thèmes comme la pauvreté, les problèmes au sein de la famille, et bien entendu la persécution. Tout ça se déroule de façon fluide et agréable, et le scénario commence alors très vite à pondre des scènes qui alternent entre l'émotion et la peur grâce à des transitions plans/scènes très bien pensées.

Conjuring 2 - Le Cas Enfield (2016)

Le rythme est bon. On retrouve les mêmes petites longueurs propres aux films de l'univers, mais qui en sont un petit peu la signature. Les scènes d'horreur semblent très centrées sur une approche psychologique de la peur en mettant en valeur l'importance du silence, mais en décidant aussi de ne pas user abondamment du jump-scare, cela afin de nous plonger totalement dans l'ambiance froide et quelque peu insalubre que le décor de la maison nous renvoie.

 

L'utilisation de la caméra est elle aussi parfaite dans son style. Beaucoup de points de vue en caméra subjective permettent aussi au spectateur de pouvoir s'identifier à la victime principale du film, Janet, la plus jeune fille de la famille. La pauvre enfant est de plus en persécutée par une présence qui grandit chaque jour en elle et dans la maison. Nous suivons parallèlement les Warren qui finiront par être mêlés à l'intrigue principale, mais, cette fois-ci, ils semblent davantage soumis à la difficulté de leurs métiers et des conséquences que cela entraîne. Une nouvelle face du célèbre couple se fait alors voir, et l'on prend plaisir à la découvrir.

Conjuring 2 - Le Cas Enfield

Sans aller trop loin dans le développement de l'histoire, on peut noter que les couleurs du film se marient avec brio à un ensemble qui vacille entre le macabre et un pathos moderne joliment maîtrisé. De plus, j'ai adoré l'intelligence de la réalisation pour avoir inséré une scène musicale magnifique permettant d'ajouter un petit grain de joie et d'espoir. On s'attache alors encore plus aux personnages, et on devient alors de plus en plus impliqué dans les événements qui se succèdent. Ainsi, l'émotion en est renforcée, la compassion que plus grande, et la peur encore plus présente.

 

Le dénouement et la fin sont bien amenés, et laissent place à une bonne dose d'action nécessaire bien prenante. Les acteurs offrent tous une performance géniale, même du côté des enfants auxquels on s'attache tout autant. Le film se conclue sur une fin dont l'ambiance est, quant à elle, très identique du premier opus.

Conjuring 2 - Le Cas Enfield (2016)

The Conjuring 2 est évidemment construit comme un film typique du Conjuring Universe. Il donne certains souffles nouveaux qui lui permettent d'être visionné avec plaisir, mais aussi beaucoup de peur si l'on se prête au jeu et que les conditions sont au rendez-vous.

 

Jeu d'acteur, couleurs, photographie, bande-son, scénario, dialogues... Tous les petits ingrédients du 7ème art sont utilisés ici avec brio. Ce film qui joue très souvent sur un registre pathétique pourra néanmoins vous faire sourire. En tout cas, vous aurez peur. Très probablement. Surtout si vous aimez les films de l'univers, et que l'on s'immerge totalement dans l'atmosphère présente. Mais n'ayez crainte, The Conjuring 2, s'en charge parfaitement bien !

 

Un troisième volet est en préparation paraît-il... Hâte de voir ça.

 

Note de Romain

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.