TOP 3 DES LÉGENDES URBAINES QUI SE SONT AVÉRÉES ÊTRE VRAIES

Top 3 des légendes urbaines qui se sont avérées etre vraies

1. Un Tueur Caché Dans Une Maison.

 

D’après la légende qui circule, une famille a commencé à remarquer des choses étranges dans sa maison. En effet, des objets disparaissaient, d’autres changeaient de place. Puis, les membres de la famille commencent à entendre des bruits étranges dans la maison … Et forcément, vous savez comment ça se termine : on retrouve toute la petite famille assassinée un beau jour !

 

Eh bien, ce n’est pas du tout une légende ! Cette histoire s’est déroulée dans une petite ferme près de Munich, appartenant à Andreas Gruber, en 1922. Le chef de famille a commencé par remarquer des choses étranges dans la maison comme les clefs qui disparaissent, des empreintes étranges, un journal jamais lu retrouvé sur le seuil de la porte, puis c’est toute la famille qui croit entendre des bruits de pas dans le grenier. Le 31 mars 1922, les parents et leurs deux filles sont attirés dans la grange où ils se font tuer un à un. Puis le meurtrier se rend dans une chambre où dort le plus petit fils et la femme de chambre, arrivée quelques heures plus tôt après que la précédente domestique soit partie du domicile, pensant que les lieux étaient hantés.

Top 3 des légendes urbaines qui se sont avérées etre vraies

Ce meurtre n’a jamais été élucidé depuis. Les cadavres ont été retrouvés quatre jours plus tard.

2. Un Tueur Sous Le Lit.

 

C’est en Juillet 2014, qu’une jeune fille de 16 ans commence à recevoir des SMS d’un homme de 18 ans qui lui annonce qu’il est en ce moment même en train de la regarder et qu’il veut qu’elle se réveille à ses côtés. Pensant à une blague, l’ado reçoit vers minuit un autre SMS : "Je suis dans ta maison". Terrorisée, la jeune fille part se réfugier dans la chambre de sa mère.

Top 3 des légendes urbaines qui se sont avérées etre vraies

Ce n’est que le lendemain matin, quand elle retourne dans sa chambre qu’elle remarque que les boîtes à chaussures, habituellement rangées correctement sous son lit, ne sont plus alignées. C’est à ce moment qu’elle découvre Kyle Ravenscroft caché dessous. L’agresseur a pu prendre la fuite puis s’est rendu à la police un peu plus tard.

Top 3 des légendes urbaines qui se sont avérées etre vraies

3. Charlie Sans Visage.

 

En Pennsylvanie, la légende de Charlie No Face raconte que Charlie était un employé d’une compagnie d’électricité victime d’un accident sur une ligne à haute tension. Charlie aurait survécu à cet accident avec un trou dans la joue, un visage défiguré et de couleur verte. Caché dans sa maison, Charlie ne sortirait que la nuit tombée pour effrayer les personnes qu’il croise. Pour l'apercevoir, il faudrait se rendre au Green Man Tunnel, un tunnel routier désaffecté et appeler "Green Man" pour que Charlie apparaisse.

 

La vérité ? Charlie No Face a vraiment existé, mais il s’appelait Raymond Robinson. Cet habitant de Pennsylvanie a effectivement reçu une décharge électrique à l’âge de 8 ans quand il tentait d’escalader un pont pour observer un nid d’oiseaux. Le garçon a survécu au drame, mais il a été complètement défiguré : il a perdu ses deux yeux, son nez, une oreille et un bras.

 

Afin de ne pas créer la panique, Ray décida de sortir le moins possible de chez lui, les jeunes de la ville tentant de le surprendre pour l’observer. Quand ils le croisaient, Raymond discutait avec eux et se faisait prendre quelque fois en photo avec eux. D’après les témoignages de ceux qui l’ont côtoyé, Raymond Robinson était une personne très aimable et sympathique. Et n’avait en aucun cas pour ambition de ne sortir que la nuit pour terroriser les gens.

REAGIR A L’ARTICLE :

 


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.