TOP 13 DES MACHINES DE TORTURES MÉDIÉVALES 

1. LE BROYEUR DE GENOUX. 

 

 

 

Le condamné plaçait son genou entre les piques et souffrait jusqu'à ce que mort s'en suive. 

2. LA CHAISE PIQUANTE.

 

Le suspect devait s’asseoir sur cette chaise durant l'interrogatoire, il était lié aussi niveau des bras  et en fonction de l'avancement de l'interrogatoire, le bourreau pouvait serrer les liens et même chauffer la chaise avec une flamme pour que les piques soient encore plus perforants ! 

3. LE COMPRESSEUR DE TÊTE. 

 

 

 

La victime avait la tête placée sous la coupole et le bourreau tournait le mécanisme du haut jusqu'à ce que le crâne de la victime se brise... 

4. LE DECHIREUR DE SEINS.

 

 

 

Celui-ci était chauffé avant d'être utilisé pour déchirer les poitrines ou les mutiler en fonction de vos agissements à l'époque.

5. LE JUDAS.

 

 

Cette machine était utilisée lors de la guerre d'inquisition espagnole. Les victimes. retenues par des cordes, descendaient petit à petit sur la pyramide qui s'enfonçait alors progressivement dans leur anus... 

6. LE LIT ROMAIN.

 

Les victimes étaient accrochées au niveau des bras et des jambes et étaient écartelées jusqu'à la séparation des membres. 

7. LA PATTE DE CHAT.

 

 

Cet  objet aux "griffes" acérées était utilisé pour extraire la chair des os. Précisons que les victimes mourraient surtout des infections qui découlaient de l'usage de ce moyen de torture. 

 

 

8. LA PINCE CROCODILE.

 

 

Cet engin était fait pour une utilisation exclusivement masculine. On disposait le pénis des hommes dans la fente afin d'en râper la peau. 

9. LA ROUE INFERNALE.

 

 

Les victimes étaient ligotées sur la roue qui tournait et se faisaient brûler en même temps avant d'être abandonnées dessus pour être dévorées par les oiseaux et les insectes. 

10. LE SÉPARATEUR INFERNAL.

 

 

Les victimes étaient placées dessus avec des poids attachés sur différentes parties du corps afin de les attirer vers le bas. Ce qui avait pour conséquence de créer des déchirures sur le corps et même être coupé en deux.

11. LE TORTIONNAIRE.

 

 

Les victimes étaient placées sur cet engin et ligotées de partout avant que les cylindres se mettent à tourner afin de créer des déboîtements articulaires ou autres fractures. 

12. LA TORTURE AVEC DE L'EAU.

 

 

La victime était ligotée et les bourreaux lui faisaient boire des quantités importantes d'eau afin que les cellules éclatent ou que des hémorragies internes soient créées. 

13. LE TUNNEL DU CROCODILE.

 

 

La tête de la victime ainsi qu'un de ses membres étaient placés dans le cercle avant que celui-ci soit chauffé.

REAGIR A L’ARTICLE :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.