"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"


FOUND

Titre : Found

Genre : Horreur

Titre original : Found

Année : 2012

Réalisateur : Scott Schirmer

Acteurs : Gavin Brown, Ethan Philbeck, Phyllis Munro, Louis Lawless...

 

Synopsis :
Marty a douze ans. Détesté par ses camarades de classe, il supporte le réel en trouvant refuge dans la BD et les films d’horreur qu’il consomme à longueur de journées. Lorsqu’il découvre une tête planquée dans le sac de son frère et comprend que ce dernier est un tueur en série, son monde s’écroule…

Que feriez-vous si vous découvriez qu’un membre de votre famille est en fait un tueur raciste et psychopathe qui garde les têtes décapités de ses victimes dans un sac de bowling ?

 

C’est ce qui va arriver au petit Marty, 12 ans, peu aimé dans son école. En voulant prendre la boule de bowling de son frère de 17 ans, Steve, il y découvre à la place une tête. Depuis, il revient souvent dans la chambre de son frère pour voir qui est la nouvelle victime. Il semblerait que ce ne soit que des personnes de couleur.

Au départ adapté d’un roman du même nom de Todd Rigney, ce film fait parti d’une longue liste de chef d’œuvres du cinéma indépendant. Il s’est basé sur un budget de seulement 10 000 $, et a fait le tour du monde dans les festivals internationaux de films indépendants. Aujourd’hui, son palmarès a atteint les 36 lauréats (surtout dans les catégories meilleur film, meilleur réalisation, meilleur image).

 

Il m’a été dur de le trouver en vost fr, mais j’ai pu participer au Sadique-master Virtual Festival, un festival de films gores indépendants, peu couteux, et qui vous permet de visionnez des films rares en France, directement devant votre ordinateur.

Il est vrai que Found, outre son aspect visuel et scénaristique nous rappelant le film Benny’s video, est un film subversif qui introduit bon nombre de problèmes sociaux, et qui amène à un final cruel psychologiquement. Une vrai descente aux enfers pour le jeune Marty, aussi chétif soit-il, qui aiment les films d’horreur, et qui voit en un instant sa propre vie en devenir un.

 

On peut vraiment féliciter les interprétations de Gavin Brown (Marty) et Ethan Philbeck (Steve). On remarque dès le début un amour fraternel certain entres eux, ce qui est assez touchant au premier abord, mais il ne faut pas oublier que le grand frère reste toujours un tueur en série. Une étreinte très touchante, donne au film plus de légèreté et de compassion face aux personnages. C’est aussi ce qui peut nous aider à nous identifier aux personnages, c’est la vision d’une histoire tragique dans les yeux d’un jeune homme de 12 ans.

Malgré ces moments tendres, le film n’en reste pas moins un film d’horreur. Et qui dit horreur, dit sang. Found réparti les scènes gores et trashs inégalement. Par exemple, quand Marty et son copain regarde le faux film “Headless” qui s’apparente à un snuff-movie des années 90, on assiste à 10 minutes de sadisme pur. Une scène très inattendue dans le développement du film. La surprise est totale car outre son réalisme, la scène peut paraître vraiment choquante pour certains (donc, âmes sensibles, s’abstenir). Alors qu’au départ, Found semblait plus être un drame qu’autre chose.

 

Marty voit alors le tueur du film comme étant son frère (ce n’est pas le cas, c’est juste une vision). Il sombre peu à peu dans la folie, s’imaginant que son frère va s’en prendre à lui. Celui-ci est bel et bien un psychopathe, même si il paraît plus être en crise d’adolescence qu’autre chose.

Je vais faire une explication du final qui semble être incomprise par certains. En effet, Steve perd vraiment les pédales et est prêt à faire des choses “peu catholiques” à sa mère. Marty tente de l’en empêcher et se retrouver ficelé à son lit, une boule dans la bouche, l’empêchant de crier. Le plus dure dans cette scène c’est que l’on ne voit absolument rien, seulement le grand frère s’armant d’une machette, nu, avec un masque sur le visage. C’est notre imagination que l’on met en cause car seuls des cris et des bruits nous aident à deviner ce qui peut bien se passer.

 

Le petit Marty, bien conscient, assiste indirectement à un massacre auquel aucun enfant de son âge ne devrait assister, surtout quand son frère en est la cause. Celui-ci revient, lui expliquant qu’il l’a délivré et qu’un jour, il comprendra. Il a donc découvert (comme le dit le titre, Found), qu’une barrière étroite sépare fiction et réalité.

En conclusion, Found est vraiment un excellent film, qui nous plonge pendant une heure et demie dans un drame psychologique de haute volée. Il est facile de s’intégrer nous-mêmes dans l’histoire car les liens sociaux qui y sont décrit sont actuels. Entre un enfant fan de film d’horreur, un ado très en colère, un père sévère et une mère pieuse, Found a tout pour nous donner une grosse claque.

C’est un film avec un bain de sang très prononcé et très bien fait, et une histoire singulière bien mise en scène, grâce à un casting plein de fraicheur et de conviction.

Note de Charlie

La Bande-Annonce :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires : 0

© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.