"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"


THE HOLE

Titre : The Hole

Genre : Fantastique

Titre original : The Hole

Année : 2009

Réalisateur : Joe Dante

Acteurs : Haley Bennett, Chris Massoglia, Nathan Gamble, Teri Polo, Bruce Dern...

 

Synopsis :
Quand Dane et son petit frère Lucas quittent New York pour suivre leur mère dans la petite ville de Bensonville, ils pensent que rien ne pourrait être pire. Mais tout va changer lorsque Lucas, en explorant les recoins de leur nouvelle maison, découvre dans la cave un mystérieux trou sous une trappe verrouillée. Alors qu’ils font différentes expériences pour savoir jusqu’où il va, ils s’aperçoivent avec effroi que le trou semble continuer sans fin. C’est le début d’une aventure qui va les obliger à affronter leurs peurs les plus enfouies.

The Hole est un film sorti en 2009, en 3D, et qui traite l’histoire d’une famille qui emménage dans une nouvelle maison. Dans la cave de celle-ci, le plus jeune trouve une étrange trappe ouvrant sur un trou très profond, sombre et à la profondeur quasi-infini. Son grand frère et leur nouvelle voisine sont alors témoins de phénomènes étranges. Des fantômes apparaissent, de même qu’une sympathique petite poupée en forme de clown qui semble en vouloir au petit garçon. De fil en aiguille, le trio découvre que ce trou est à l’origine de ces apparitions et que celui-ci semble être une entrée vers les enfers, ou plutôt leur enfer à eux.


Mais qu’en est-il de ce film ? Effrayant ? Amusant ? Ridicule ? Mauvais ? Bien ? Ou totalement inutile à notre monde ?

Avant de commencer, je souhaite juste affirmer dès le début que le film est facilement compréhensible, la chute est presque inattendue, le fil conducteur est bien cousu et ne part pas trop loin. Le seul problème avec ce film, c’est qu’on ne sait pas vraiment sur quel pied danser.


Ça vous est peut être déjà arrivé de vous demander quel est le genre cinématographique d’un film. C’est le cas avec The Hole. D’un côté, on a un groupe de jeunes qui part à l’aventure et enquête dans le style le Club des 5 (je vous laisse savourer ce petit coup nostalgique !). D’un autre côté, on a le pauvre gosse qui se retrouve face à sa plus grosse phobie : les clowns. Cette poupée qui apparaît partout est vraiment effrayante et le film passe directe dans l’épouvante.

Puis le trio se retrouve face à un docteur Maboule qui ressemble étrangement au docteur Emmet Brown dans Retour vers le futur (vous voyez un peu le genre !), et on retombe dans la comédie fantastique à la Scooby-doo. Puis une étrange fillette qui pleure du sang apparaît dans le noir et s’en prend à la voisine, et on retombe une nouvelle fois dans l’épouvante.

Puis l’adolescent doit faire face à une entité gigantesque qui a pris l’apparence de son père, qui le battait souvent quand il était enfant : et là, on tombe dans le thriller psychologique.

Vous comprenez l’idée ? On ne sait pas vraiment si on est face à un film d’horreur ou à une comédie fantastique. Dans tous les cas, le film réussi à surprendre par certains moments et à nous divertir avec ce trio pas aussi bête et inutile que bien d’autres films de ce (s) genre (s). Après, avec Joe Dante, on est habitué à voir des passages effrayants qui se lient avec des actions plutôt humoristiques, lui est qui le créateur des Gremlins et de L’aventure intérieure.

Ce côté « teen-movie » n’est pas toujours apprécié, et spécialement pas par moi, mais pour une fois, il n’est pas (trop) ridicule au point d’être niais et idiot.

Donc du côté des acteurs, les interprétations sont plutôt bonnes, mais pas exceptionnelles non plus. Les jeunes ont du dynamise et de la personnalité, sans pour autant charmer et accrocher jusqu’au bout. Cette famille bien américaine nous rappelle un peu les vieux feuilletons des années 80 et 90.


Après, tout n’est pas à prendre au pied de la lettre. Les effets spéciaux ne sortent pas des bobines des années 80 car ils sont plutôt bien fait, notamment les scènes finales au fond du trou, dans cet univers grand-guignolesque où le plus grand doit affronter son père version yeti. Les effets ne sont pas parfaits mais respectables.


Pour finir, ne vous attendez certainement pas à une seule goutte de sang. Il n’y en a aucune et pas la moindre parcelle de chaire humaine. Ce film traite de différentes peurs d’enfants dont la trahison, les clowns et plus dur encore (qui donne un côté plus sérieux au film), les violences domestiques. Dans ces idées, on repasse par beaucoup de films comme Ça, Le Cercle, Le 6ème sens, etc...

En conclusion, The Hole ne m’a pas fasciné, mais il m’a tout de même intrigué et dans l’ensemble, il est facilement regardable. Ce n’est pas un chef d’oeuvre mais Joe Dante a fait des efforts dans la réalisation et on prend quand même un peu de plaisir à le voir. Il y a certains passages qui sont un tantinet effrayants, tandis que d’autres sont plus longs. Mais dans l’ensemble, le film suit bien le fil conducteur et ne cherche pas à s’éparpiller. The Hole peut vous faire remonter certains souvenirs de votre enfance (et j’espère pour vous que l’un de ces souvenirs n’est pas une poupée en forme clown qui vous pourchassait dans toute votre maison).


Ma note : 3,5 sur 5 (donc arrondie au supérieur)


Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires : 0

© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.