TERRITOIRES

Titre : Territoires

Genre : Survival

Titre original : Territoires

Date de sortie : 2011

Réalisateur : Olivier Abbou 

Acteurs : Roc LaFortune, Sean Devine, Nicole Leroux, Cristina Rosato, Michael Mando, Tim Rozon ...

 

Synopsis :

Revenant d'un mariage au Canada, 5 amis rentrent en voiture aux Etats-Unis lorsqu'ils se font arrêter en pleine forêt par deux membres de la Police des Frontières. Alors qu'ils n'ont rien à se reprocher, les policiers les accusent de terrorisme et leur font subir des interrogatoires brutaux. Devant le silence de leurs prisonniers, ils décident de les enfermer dans des cages cachées au coeur de la forêt et de continuer leurs investigations à l'abri des regards.

Film Franco-Canadien réalisé par le français Olivier Abbou dont c’est le premier long-métrage. Territoires nous propose l’histoire d’un groupe de jeunes, qui suite à un mariage vont tomber dans le piège de 2 hommes, qui se font passer pour des douaniers, afin de les capturer et leur faire subir des tortures et sévices en tout genres…au milieu de nulle part…

Alors bien évidemment à première vue, le film n’a rien d’original. On s’attend à un survival dans la grande tradition avec des jeunes qui vont tenter de s’en sortir face à des bouseux psychopathes, au milieu de cette nature hostile...


Pourtant, Olivier Abbou va tenter de rendre son film un peu différent, en y invoquant le traumatisme qu’on subit les 2 hommes qui se font passer pour des douaniers, lors de leurs escapades militaires à Guantanamo et en Irak… Alors oui, l’idée de mettre en avant les traumatismes que peuvent engendrer les guerres c’est vraiment un sujet à exploité ! Malheureusement ici, le réalisateur va s’y prendre de manière trop maladroite et on va se retrouver devant un film mi-figue, mi-raisin !

Pourtant le film débute sur les chapeaux de roues, avec un premier quart d’heure assez intense et glauque. On va découvrir les différents protagonistes lors d’un contrôle de police, qui au départ paraissait routinier, mais qui va se transformer en cauchemar lorsque les 2 douaniers vont déraper et commencer à s’en prendre physiquement à l’un d’entre eux, après avoir retrouvé de l’herbe dans leurs affaires…


Un début vraiment prometteur et assez musclé où les flics vont être assez impressionnants. D’ailleurs c’est vraiment crédible et les différents acteurs s’en sortent réellement bien.


Malheureusement, après cette mise en bouche sympathique, le film va vite perdre de son intérêt car débutant tel un survival agressif, le film va vite tourner au film de torture à la mode depuis la réalisation de Hostel…  

Et même si certains passages de tortures sont réellement efficaces, les deux psychopathes vont perdre, eux,  de leurs superbes au fil du temps… et ne vont plus réellement faire peur… A trop vouloir en dévoiler sur leur passé, on va se retrouver devant deux tueurs sans saveur… On va même se demander comment les jeunes n’arrivent pas à s’en sortir tant les deux maniaques paraissent faibles…


Cela est véritablement de la faute de la mise en scène ! Car au départ, le réalisateur va se focaliser sur l’angoisse des victimes. Cette partie est vraiment pas mal, on sent que le film a un bon potentiel et que les pauvres jeunes vont vraiment en baver. D’ailleurs on sent tout de suite qu’ils n’auront aucune portes de sorties et qu’aucuns espoirs est possible pour eux…

Mais après cette partie sympa, le réalisateur va passer à un style radicalement opposé ! Fini le survival et on tombe dans une sorte de thriller post-trauma sur la guerre. Le réalisateur va nous inventé un nouveau personnage, une sorte de Sherlock Holmes version Junkie qui comme par magie trouve rapidement qui sont les 2 bourreaux des jeunes disparus. C’est à ce moment que les incohérences vont, les unes après les autres, venir débarquer à l’écran… C’est dommage car ce n’est pas si mal au niveau de l’idée. Le rôle qu’a ce fameux détective est d’ailleurs intéressant mais c’est trop mal exploité ! C’est dans la façon dont ça se déroule que ça tient pas la route, ce n’est pas crédible malheureusement.

Reste malgré tout un final sympathique mais vraiment pas crédible tant les tueurs paraissent trop gentils et faiblards. C’est à peine croyable que ça se finisse comme ça, on y croit pas une seconde !


C’est là, qu’on se rend compte que le réalisateur a raté quelque chose dans son film ! C’est loin d‘être mauvais mais ce n’est pas convaincant pour autant.


Heureusement, comme je le disais un peu plus haut, les acteurs jouant les victimes sont assez crédibles (valez mieux de toute façons… vu les tueurs en cartons) et les scènes de tortures originales dans l’ensemble.

Pour conclure, Territoires  paraissait être un survival assez dément dans les premières minutes… Malheureusement la mise en scène est pas terrible, du coup on va se retrouver dans un film où les méchants vont être trop dévoilés et ils vont perdre, au final, toute leurs crédibilités…

C’est frustrant tant le film démarre bien. Reste quelques scènes sympathiques de tortures et une histoire mettant en scène un sujet délicat sur les syndromes post-traumatiques liés aux guerres… mais c’est trop mal exploité dans l’ensemble.

Un premier film un peu brouillon de la part d’Olivier Abbou mais qui est toutefois divertissant.  A voir une fois, histoire de l’avoir vu.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.