"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"


SINISTER

Titre : Sinister

Genre : Epouvante

Titre original : Sinister

Année : 2012

Réalisateur : Scott Derrickson

Acteurs : Fred Dalton Thompson, Blake Mizrahi, Nicholas King, Clare Foley, Vincent D'Onofrio, Ethan Hawke...

 

Synopsis :
Un romancier emménage dans une nouvelle demeure, dans laquelle la famille qui vivait là, a été assassinée. Il découvre un jour des films sur pellicule qui pourraient bien lui révéler ce qui s'est vraiment passé, mais ses découvertes mettent bientôt en danger sa propre famille.

Bien, pas la peine de vous rappeler que le thème de la maison hantée est sans aucun doute, l’un des thèmes les plus récurrents du cinéma d’horreur, et ce depuis presque un quart de siècle. Mais, peut-on dire que depuis 2010, ce thème à pu se renouveler ou non, car on voit ce fil conducteur revenir sur le devant de la scène, avec tous ces Paranormal Activity, Conjuring et autres Insidious.

Sinister fait partie de cette longue (et ennuyeuse) liste de films qui tentent le tout pour le tout de nous donner des frissons en balançant des scénarios de fantômes pas beaux qui veulent à tout prix, et on ignore encore pourquoi, posséder l’esprit des enfants. A croire que l’on a de plus en plus besoin d’avoir un enfant diabolique pour faire peur. Merci Regan ! (référence : L’exorciste)


En résumé, Sinister conte l’histoire d’une famille qui s’installe dans une maison pour y vivre une vie paisible et pour que le père de famille (qui est auteur) puisse retracer l’histoire d’une famille décimée dans leur propre maison. Il y trouve des bobines de film qui décrivent des meurtres. Sur toutes ces vidéos, on peut apercevoir une entité menaçante qui assiste à tous les meurtres, comme si elle en était l’auteur. De plus, l’enfant de chaque famille est porté disparu.

Bon, le synopsis n’est pas très alléchant, ni très original. Un personnage que l’on voit sur des vieux films, c’est devenu très cliché, à croire que le cinéma d’horreur veut vivre dans son temps et absolument utiliser les caméras, webcams et autres pour mettre en scène des meurtres. Mais après pourquoi pas, tant que le film réussit à atteindre son but, à savoir nous flanquer une bonne trouille.


En lui-même, ce film n’est pas forcement mauvais car il peut parfois vous faire pousser un cri. Cette entité, qui porte le doux nom de « Mr cruel » (on ne critiquera pas l’originalité), a une bonne apparence effrayante : look pseudo emo-métal, pas de bouche, pas d’yeux, mais un beau costard, et ses apparitions soudaines flanquent une bonne trouille. C’est un bon point qui n’est malheureusement pas développé. On ne sait pas qui il est, pourquoi il fait ça, que veut-il, pourquoi tant de cruauté, etc... Et ça va être ça durant tout le film, on ne sait pas pourquoi il est là, et on se demande même si il a une utilité.

Pour le reste du casting, on ne peut vraiment pas vanter les mérites de l’interprétation d’Ethan Hawke, que se trouve être vraiment minimale, sans saveur ni enthousiaste, peu d’expressions faciales, et surtout, aucune émotion ne découle de son jeu d’acteur. Pourtant, quand on doit interpréter un homme qui doit faire le choix entre son livre et sa famille en danger, on doit avoir un minimum de charisme pour nous donner un vrai frisson, mais là, rien.

Le reste de la famille est quasi-anecdotique, sauf peut être la petite fille qui (attention spoil) doit nous montrer son côté méchant et sadique. Possédée pas ce cher Mr Cruel, elle doit tuer sa famille, tout en restant impassible. Son interprétation est assez convaincante, il faut l’avouer. Comme je l’ai dis précédemment, seul les enfants continuent à nous faire peur dans le cinéma d’horreur, allez savoir pourquoi...

En conclusion, ce film, malgré son manque de rebondissements et son casting assez moyen, il a su me donner quelques frissons et me donner envie de regarder le dénouement final (qui m’a profondément déçu). Donc, il va s’ajouter à la longue liste de films d’horreur d’aujourd’hui qui ne va pas plus loin que vous donner deux ou trois frissons au revoir. Chacun sa façon de voir les choses mais c’est avec Sinister que je me dis que le film d’horreur est à son déclin. J’espère avoir tort...


Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Inconitos (lundi, 20 juillet 2015 13:03)

    J'espère que la suite du film rectifira les défauts du film sinon l idée général n est pas si mal au fond

    Merci pour ta critique


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.