"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"


MASSACRES DANS LE TRAIN FANTÔME

Titre : Massacres Dans Le Train Fantôme

Genre : Slasher

Titre original : The Funhouse

Année : 1981

Réalisateur : Tobe Hooper

Acteurs : Elizabeth Berridge, Cooper Huckabee, Kevin Conway, Miles Chapin, Largo Woodruff...

 

Synopsis :
C'est la fête ! Un parc d'attraction vient de s'installer en ville. Quatre adolescents délurés décident de passer la nuit à l'intérieur du manège le plus imposant de la fête : un mystérieux train fantôme. Alors que le parc ferme, les ennuis commencent pour nos quatres héros.

Réalisateur culte grâce notamment aux mythiques Massacre A La Tronçonneuse et Poltergeist entre autres, Tobe Hooper a une particularité qu’on reconnait dans la quasi-totalité de ses films, la Hooper Touch en quelques sortes : c’est l’ambiance macabre qu’il arrive à dégager, sans qu’il y n’y est une tonne d’hémoglobine. Texas Chainsaw reste la référence ultime niveau ambiance mais Le Crocodile De La Mort, Lifeforce et consort ont tous un impact morbide, une ambiance poisseuse qu’on adore.

 

 

Ambiance malsaine oblige, Massacres Dans Le Train Fantôme, connu également sous son titre original The Funhouse ne déroge pas à la règle. Dans ce film qu’il a réalisé en 1981, son cinquième long métrage, Hooper nous embarque dans le monde des forains !

Un monde que j’adore lorsqu’il est retranscrit dans les films d’horreur car je trouve que l’univers des fêtes foraines et des cirques ambulants sont vraiment énigmatiques et fascinants. Surtout qu’aux Etats-Unis, il y avait à l’époque les fameux Freakshows , spectacle dérangeant où l’on y découvrait des hommes et autres animaux difformes ou au traits atypiques… Le sujet sera évoqué par Tobe dans la première partie de son Massacres Dans Le Train Fantôme on y découvrira des vaches et fœtus humains difformes.

Le film est en réalité divisé en deux parties. Dans la première partie, Hooper développe son histoire en misant tout sur l’ambiance étrange et fantasque des foires. On va suivre nos deux jeunes couples de tourtereaux déambuler dans les différentes attractions et stands que propose la fête foraine. Une première partie fortement sympathique, qui fait appel à nos souvenirs de gosses et qui nous remémore les bons moments passé avec nos parents lors de ces manifestations éphémères. Limite on sent l’odeur des barbe à papas, popcorns et autre pommes d’amour à travers l’écran ! Un véritable bol de fraîcheur et de nostalgie qu’on prend en pleine poire.

 

Je me suis fortement amusé a bien décrypter les différentes attractions et stand, c’est marrant de revoir de vieilles attractions qu’on ne retrouve quasi plus de nos jours comme les chenilles et autres pieuvres et manège parapluie…  Et bien entendu dans cette fameuse foire, il y a l’attraction que tout enfant était forcément attiré, moi le premier, mais qui était terrorisé à l’idée de le faire : le cultissime Train Fantôme !  Mais quelle bonne idée de réaliser un film d’horreur, où les scènes horrifiques vont donc se dérouler dans le train fantôme !

Qui, enfant, n’a pas fait son malin en demandant à ses parents de faire un tour de train fantôme… et à peine assis dedans et le wagon mis en marche, fermer les yeux jusqu’à la fin de l’attraction ? mdr. Bon y’a prescription dorénavant mais j’avoue l’avoir fait et du coup n’avoir rien vu de l’attraction^^

 

J’pense qu’Hooper a du avoir une expérience similaire et ça a du l’inspirer à mettre en boite Massacres Dans Le Train Fantôme.

Donc une fois l’histoire mis en place et le rafraîchissement obtenu grâce à l’ambiance magique mise en place par Hooper lors des 40 premières minutes. .. Le film entre dans une seconde partie qui vire donc du fantastique à l’horreur. Le film va prendre une tournure plus traditionnelle et on va se diriger dans le slasher conventionnel. 

Les quatre jeunes vont faire le pari de passer la nuit à l’intérieur du train fantôme… Mais comme dirait le dicton : ils étaient au mauvais endroit, au mauvais moment… Ils vont en réalité être témoin du meurtre d’une foraine par le fils du propriétaire du Funhouse. Malheureusement, ils vont se faire griller… enfermés sans possibilité de sortir de l’attraction, ils vont être traqués toute la nuit par le proprio du manège et son fils meurtrier… Le cauchemar va qu’empirer quand ils vont s’apercevoir que le fils est en réalité un monstre difforme…

La deuxième partie, malgré qu’encore une fois Hooper arrive à créer un climat assez angoissant et glauque, déçoit quelque peu. On s’attend à des tueurs bien plus nerveux et sanguinaires et au final, mise à part l’aspect atypique du tueur principal, les meurtres eux se font attendre. Au final on aura en tout et pour tout cinq scènes plus ou moins violentes, peu de sang et quelques hors champs de caméras… C’est pour cela que je disais un peu avant qu’hélas, le film tombait dans le slasher conventionnel des années 80… Je trouve que sur cette partie, le réalisateur a choisi la facilité, ce n’est pas assez exploité pourtant il a y a matière à faire quelque chose d’énorme dans un train fantôme ! Un peu déçu surtout quand on sait le talent de Tobe, que ce soit dans l’ambiance comme dans la mise en scène.


Comme dans la quasi-totalité de ses films, Massacres Dans Le Train Fantôme n’est pas un film où l’on voit de l’hémoglobine à profusion. On est dans la veine des films à ambiance qu’il avait fait auparavant (cf : Massacre à la Tronçonneuse et cie) mais dans Funhouse, c’est un peu fait à la va-vite les différentes meurtres ! On n’y trouve aucune originalité, c’est vraiment dommage.

Heureusement que les acteurs sont assez sympathiques dans l’ensemble et que jusqu’au bout, Hooper va soigner l’ambiance de son film sinon il y aurait de quoi être vraiment déçu.

Pour conclure, Massacres Dans Le Train Fantôme dispose d’une excellente ambiance tout le long du film et l’idée de réaliser un film d’horreur dans une fête foraine, dont l’action principale se déroule dans un train fantôme, est tout simplement judicieuse. « Qui n’a pas eu les jetons dans cette attraction étant môme ? ».

Malheureusement, malgré d’excellents lieux et une première partie énigmatique, le film tombe dans le slasher conventionnel des années 80. Une seconde partie prise trop à la légère avec quelques longueurs et des meurtres peu originaux…  Un film qui s’avère au final mi figue – mi raisin… Pas mauvais mais pas très bon non plus, c’est loin d’être le meilleur film de Tobe Hooper. Je lui donne la moyenne : 2,5/5 donc j’arrondie à 3.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    ProfessorMorbidus (vendredi, 19 juin 2015 17:52)

    Entièrement d'accord sur l'ambiance mais je trouve pas la 2eme partie moins réussite. Hooper a réussi son film et pour une fois les jeunes sont pas débiles. Dommage qu'on est pas un système de note.
    Je met ici alors 4/5 pour moi :)


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.