LE MONSTRE DE L'OCEAN ROUGE

Titre : Le Monstre De L'océan Rouge

Genre : Horreur

Titre original : Shark Rosso Nell' Oceano

Titres Alternatifs : Apocalypse Dans L'Océan Rouge / Sharks - Le Monstre De L'Apocalypse

Année : 1984

Réalisateur : Lamberto Bava

Acteurs : William Berger, John Garko, Valentine Monnier, Michael Sopkiw

 

Synopsis :

Un jeune homme et sa compagne décident de mener une enquête sur l’épidémie de meurtres qui fait rejeter par la mer des cadavres mutilés de pêcheurs et d'estivants. Ils découvrent alors qu'une pieuvre géante, née de manipulations génétiques, sème la terreur dans l'océan...

Un an avant la sortie de son film phare « Démons », Lamberto Bava nous a mis en boite Le Monstre De L’Océan Rouge, connu également sous le titre Apocalypse Dans L’Océan Rouge ou encore Sharks – Le Monstre De L’Apocalypse.

 

Premièrement, je vous conseille d’entrée de retranscrire le film à son époque, de se remettre dans le contexte car dès les premières images ont remarque direct que le film a pris un énorme coup de vieux. Les images sont fades, les acteurs ont le look eighties à souhait et pour rien arranger, les doublures des voix sont de véritables catastrophes donc si vous avez la possibilité de le voir en V.O sous titré, n'hésitez pas !

Le scénario du film paraît à la base assez classique, ici nous avons à faire à une énorme pieuvre génétiquement modifiée qui s’attaque aux humains pénétrant dans son territoire…

 

Mais Lamberto Bava arrive à nous emporter dans son film sans que l’ennuie et l’air de déjà vu s’empare de nous car il réussit à mêler une sous histoire de règlement de compte avec quelques meurtres au compteur, ce qui rend le film un peu plus original qu’un simple film mettant en scène une bestiole tueuse d’hommes…

Comme toute bonne vieille série B eighties qui se respecte, le kitsch prend souvent le pas, dû à des effets spéciaux vraiment dépassés (quoi que c'est tellement mal fait que ça en devient marrant) d’une part (On a droit tout de même à quelques scènes assez sanguinolentes).


Mais c’est surtout dû à des dialogues parfois obscurs de nos jours… Petite anecdote, en 1984 le mot ordinateur ne devait pas encore exister car dans tout le film, les protagonistes utilisent le mot « Computer », c’est assez drôle surtout avec le petit accent qu’ils nous sortent pour le dire…

De plus pour continuer dans le côté kitsch du film, Lamberto Bava nous offre une véritable troupe d’acteurs amateurs… Le jeu d’acteurs est vraiment médiocre, notamment l’actrice principale qui n’a aucun charisme, qui joue comme une potiche et qui de plus énerve très très vite…

 

Autre anecdote, Lamberto Bava aurait pu dire à son acteur principal de mettre un slip sous son short moulant bleu car lors d’un gros plan qu’il a osé faire sous son short, on aperçoit un peu beaucoup les bijoux de famille du monsieur… J’étais plié en quatre…

Au final, Le Monstre De L’Océan Rouge est un pur produit de série B, avec son lot de moment kitsch. Il vaut vraiment le coup d’œil car l’histoire en elle même est bien ficelée malgré un final totalement dépourvu d’originalité et rapidement expédié.

Un film à collectionner dans sa dvdthèque nanar sympatoche des 80’.

2,5/5 donc j'arrondie au supérieur.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.