LE MASQUE D'HALLOWEEN

Titre : Le Masque d'Halloween

Genre : Slasher

Titre Original : The Pumpkin Karver

Année : 2006

Réalisateur : Robert Mann

Acteurs : Amy Weber, Mistie Adams, Michael Zara, Minka Kelly, Briana Gerber

 

Synopsis :

Un an après le meurtre sauvage et inexplicable d’un jeune garçon,sept étudiants deviennent la cible d’un bien mystérieux tueur prenant un malin plaisir à les défigurer...

Période d’Halloween en cours étant donné que nous sommes en plein mois d’octobre, je continue mon cycle sur les films ayant le thème d’halloween et en fouillant dans ma DVDthèque je suis tombé sur le Masque d’Halloween ! Film faisant parti de la collection édité par Fravidis réunissant pas mal de série B plutôt de moyenne facture (Dead Meat, Killer Crocodile, Zombi 3, Maniac Cop…) avec en couverture un lenticulaire en 3D.

 

Le Masque d’Halloween est réalisé par Robert Mann en 2006.

 

Le film démarre avec une introduction plutôt récurrente dans le slasher movie des années post 2000 low coast : Un homme décide de faire une farce débile à sa copine la nuit d’halloween en rentrant dans sa chambre masqué et faisant genre de la tuer… Entendant les cris de cette dernière son frère se précipite dans sa chambre et tue l’homme masqué…

Comme d’habitude on va donc se retrouver par la suite un an après, toujours avec le frangin et la frangine… Pour changer les esprits du jeune homme totalement perturbé depuis qu’il a tué accidentellement son petit ami, sa sœur décide pour la nuit d’halloween de l’emmener passer la soirée avec sa bande de potes dans une ferme isolée de tout…

Mais bientôt le jeune homme va voir au loin l’homme qu’il avait tué un an auparavant portant son masque d’halloween… Hallucination ou réalité ? Peu de temps après les jeunes vont un à un se faire décimer…

Dès la scène d’introduction banale au possible, on sent que le film a été réalisé avec deux fois rien... pourtant on sent que le réalisateur tente de faire des efforts afin d’avoir une image soignée. Les lieux sont particulièrement bien choisis et les décorations d’halloween sont franchement sympathiques. On se fond bien dans le décor, ça sent bon les bonbons et la citrouille et c’est un bon point de départ !

 

Malheureusement, le film sent vraiment le déjà vu ! Et malgré que le réalisateur n’ait pas la prétention de renouveler le genre et qu’il nous a inventé un tueur avec un masque très réussi et bien angoissant… il y a un gros problème ! c’est qu’il y a aucun moments de suspense ! L’intrigue tient à peine 10 minutes… Il suffit des 8 minutes d’introduction puis des 2 minutes qui suivent pour savoir qui va être le fameux tueur masqué !

Et cela même si le réalisateur tente en vain d’essayer de brouiller les cartes au milieu du métrage en introduisant de nouveaux personnages… mais on nous l’a fait pas ! Après avoir mangé des kilomètres de slashers, les codes on les connait par cœur !

En plus d’une intrigue aussi fine qu’un papier à cigarette, Le Masque d’Halloween va mettre un temps fou à démarrer et ce n’est pas les acteurs, stéréotypés à mort et vraiment insupportables qui vont nous aider à rester concentré à regarder le film… Notamment les deux idiots du village Bone Daddy et son acolyte, ils sont à baffer…

 

Comme tout slashers low coast des années 2000, on ne déroge pas à la règle, en attendant que le tueur se mette au boulot, on va avoir droit à une quinzaine de minutes à contempler des jeunes boire jusqu’à plus soif et bien entendu voir la « bimbo biatch » de service se mettre en mode chaudasse et montrer ses atouts et plus si affinités…

Heureusement certains meurtres sont bien réalisés malgré qu’on ait aucun moment de surprises, je pense notamment à celui de Bone Daddy qui se fait décapiter lorsqu’il est entrain de pisser, du coup lorsque sa tête tombe, elle se fait arroser par sa propre urine… Ou celui du gros avec le maquillage d’Hulk où l’on voit en gros plans ses viscères sortir de son bide…

 

Les maquillages et effets spéciaux sont vraiment le gros point fort du film et d’ailleurs pour un slasher low coast c’est plutôt saignant comparé à d’autres !

 

 

Le réalisateur tente avec sa fin de sortir des sentiers battus du slasher post 2000 en évitant la happy end mais malheureusement même si c’est plus réjouissant que les fins cul-cul la praline, on la sentait venir à des kilomètres ! Dommage !

Pour conclure, Le Maque d’Hallowen fait parti de cette vague de slasher low-coast qui on était réalisé en masse suite à l’engouement qu’avait suscité Scream, Souviens Toi l’Eté Dernier et autres Urban Legend fin  des années 90. Ce n’est pas le plus mauvais que j’ai vu mais force est de constater que c’est tout de même loin d’être brillant !

On va dire que seul les effets spéciaux et les maquillages sortent ce Masque d’Halloween du naufrage… Le reste c’est du déjà vu… 1/5.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :

Via les réseaux sociaux :

Ou ici :

Écrire commentaire

Commentaires : 0

© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.