LA NUIT DES MORTS-VIVANTS

Titre : La Nuit Des Morts-vivants

Genre : Horreur

Titre original : The Night Of The Living Dead

Année : 1990

Réalisateur : Tom Savini

Acteurs : Tony Todd, Patricia Tallman, Tom Towles

 

Synopsis :

Lors d'expériences atomiques, les morts se réveillent et sortent de leurs tombes afin d'anéantir les vivants. Cinq personnes se réfugient dans une cabane isolée...

Critique d'Anto :

 

 

Certainement le maquilleur le plus reconnu dans le milieu, Tom Savini n’en demeure pas un réalisateur assez doué et c’est après avoir collaboré avec Romero en 1976 et 1978 sur les effets-spéciaux et maquillages des films Martin et Zombie qu’il aura par la suite l’envie de faire un remake du premier film de son ami George, La Nuit Des Morts Vivants.

 

C’est donc en 1990 qu’il va entreprendre le risque de refaire au gout du jour ce monument du film d’horreur ! Bien entendu, il aura l’aval de Romero qui l’accoudera au niveau de l’écriture du script.

Donc dans ce remake, Savini reprend exactement les mêmes personnages, on se retrouve donc  au départ avec Barbara et Johnny dans le fameux cimetière et ils vont se faire attaquer par un mort-vivant…

Johnny va mourir en tombant lourdement la tête la première sur une pierre tombale et Barbara paniquer va s’enfuir tant bien que mal… Elle va se réfugier dans une ferme isolée et va faire la rencontre d’un homme de couleur, Ben et d’autres personnes enfermés dans la cave de la ferme. Ils vont tenter de se barricader afin de faire face aux zombies…

A première vue, on pourrait croire que le film est un simple copié collé de l’original mais en couleur! Il est clair que le synopsis et les personnages sont vraiment identiques et pourtant au fur et à mesure que le film va avancer, on va se rendre compte que Savini l’a totalement remodelé.

 

Il faut dire qu’il y a trois décennie d’écarts et que les problèmes qu’il y avait dans les années 60 étaient pas du tout les mêmes que ceux rencontrés dans les années 90. Du coup pour rester fidèle à l’aspect critique qu’avait Romero dans le film original, Savini va en faire de même mais en y introduisant un point de vue différent.

Du coup, il va totalement transformer les caractères des différents personnages principaux !

Et le personnage qui va radicalement changer du tout au tout c’est le personnage de Barbara. Dans l’opus original, la jeune femme est totalement perturbée à tel point qu’elle ne sait même plus vraiment où elle est et si ce qu’il se passe est la réalité ou non… Alors que dans le remake, Barbara est certainement le personnage qui garde le mieux son sang froid et qui arrive à gérer au mieux la situation.

Je pense que Savini a vraiment voulu en faire le personnage principal du film du fait que dans les années 90, il y avait le début de l’effet « Girl power », les femmes obtenaient enfin vraiment un staut quo avec les hommes que ce soit dans la façon de s’habiller ou au travail. C’est la décennie ou elles ont vraiment réussies à s’affirmer dans la société à parité égale avec les hommes.

Egalement dans l’opus de Romero, c’était Ben, l’homme de couleur, qui avait le rôle de l’homme responsable et intelligent. Dans le remake Ben a un rôle toujours important mais son caractère est un peu différent, il ne va pas être aussi affirmé et responsable… Il va même par moment péter littéralement les plombs ou avoir des réactions assez limites.

Il faut dire qu’en 90, même si le racisme était toujours présent, il n’était plus question de ségrégation aux Etats-Unis, du coup c’est surement pour ça que Barbara a remplacé Ben dans la hiérarchie de ce remake.

 

J’ai trouvé la modification des caractères des personnages plutôt intéressant et du coup ça donne un peu de fraicheur au film ; On sait que c’est un remake mais au final on y découvre une autre façon de penser.

Surtout qu’en ayant aux commandes du film un pro des effets spéciaux et maquillages, bien entendu ce remake s’avère être armé à bloque dans le domaine !

Les maquillages sur les zombies sont très réussis, ils sont vraiment dégueulasses et c’est limite si à travers l’écran on ne sent pas l’odeur de leurs chaires pourries…

Il y a également pas mal de scènes gores, qui de plus sont jamais hors-champs et vraiment elles aussi très réussies. Non y’a pas à dire, de ce côté-là, on sent que Savini aime ça et qu’il nous a concocté ses zombies avec amours.

Passons aux acteurs et je dois dire que le casting est à la limite de la perfection ! Réunir l’excellentissime Tony Todd (qui deviendra par la suite le mythique Candyman), Patricia Tallman, Bill Moseley et l’excellent mais trop peu connu Tom Towles (tout le monde connait sa tête mais peu connaisse son nom) c’est franchement pas mal ! Sur ce coup, c’est qu’on peut appeler un casting réussi ! Y’a pas de seconds couteaux qui jouent comme des manches !

 

J’ai adoré également l’ambiance du film, fidèle à l’original, une ambiance glauque qui tourne à l’hystérie à la fin du métrage. A signaler une fin légèrement différente de l’original mais qui reste vraiment dans le même esprit : nette, sans concession et qui montre à quel point l’homme peut-être d’une animosité extrême, sans âme et incapable de subsister sans l’effet de groupe… D’ailleurs Barbara prononce dans le film une phrase électrochoc : « Nous sommes eux et ils sont nous ! ».

Pour conclure, même si ce remake n’a pas l’impact que dégageait le film original de Romero, il n’en demeure pas être un très bon remake ! Doté d’un excellent casting et de fabuleux effets spéciaux, ce remake signé Tom Savini n’a pas à rougir de la comparaison. Pour les allergiques des films en noir et blanc, je vous conseille donc celui-ci car même si il est légèrement différent, il respecte l’esprit critique et l’ambiance de l’œuvre de Romero. Il mérite un bon 4/5.

Note d'Anto


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.