LA NUIT DE LA MORT

Titre : La Nuit De La Mort

Genre : Horreur

Année : 1980

Réalisateur : Raphael Delpard

Acteurs : Michel Flavius, Charlotte De Turckheim, Isabelle Goguey, Michel Debranne

 

Synopsis :

Par l'intermediaire de son petit ami, Martine a trouve un emploi d'aidesoignante dans un hospice de vieillards Elle y fait la connaissance de Nicole qui lui montre le travail. Cette derniere est attaquee pendant la nuit par les pensionnaires qui la tuent et se nourrissent de ses entrailles pour se fournir en cellules jeunes.

Critique d'Anto :

 

 

Ca faisait un bail que je cherchais à obtenir des dvd de films de ce genre français réalisé dans les années 80. En fouillant dans les bacs à solde je suis tombé sur La Nuit De La Mort, 1 euro le dvd… Vu le prix je m’attendais à pas grand chose, de plus que le réalisateur, Raphaël Delpard m’étais totalement inconnu…

Mine de rien, le scénario s’avèrent être sacrément bon, je n’ai pas lâché les yeux de l’écran une seconde. J’ai été complètement absorbé par l’atmosphère démentielle qui y régnait ! L’histoire est vraiment agréable à suivre. Une jeune femme au chômage depuis un bout de temps décide d’accepter le job que lui à trouvé son mec : gouvernante dans une maison de retraités… Mais la pauvre femme va vite se rendre compte que les retraités sont vraiment très louche… La directrice elle aussi à l’air de dissimuler pas mal de choses. Et en plus de ça, le gardien lui aussi à l’air d’en tenir une couche...

La mise en scène est diaboliquement efficace. Jour après jours, on en apprend de plus en plus sur cette demeure de retraité, on y apprend leur vraie façon de vivre. Eux qui ont l’air si inoffensifs, qui ne mangent pas de viande et qui ont tant la joie de vivre sont en réalité tout le contraire… D’ailleurs, la première scène de cannibalisme est très réussi et vraiment très gore.


On notera aussi que la musique qui accompagne le film du début à la fin et vraiment très glauque et colle parfaitement à l’ambiance malsaine que dégage la maison et ses pensionnaires. En plus, c’est accompagné par ci- par là à d’effets sonores stridents qui alimente l’angoisse (vers la fin du film, les effets sonores sont les mêmes que ceux utilisés dans Psychose).

Le film est divisé en 3 partie :

- La première est une sorte de découverte. Le réalisateur nous montre les différentes pièces de la maison de retraités. On y découvre les différents personnages, qui sont d’ailleurs vraiment bien détaillés. On s’installe petit à petit dans le film et l’ambiance qui y règne et à la fois sympa et mystique.

- La seconde partie du film est nettement plus sombre. L’héroïne commence à déceler le tableau noir. Le réalisateur nous plonge alors dans un film à ambiance Hitchcockienne voir par moment glauquissime à la Fulci… Le film devient alors dément et on est de plus en plus à fond dedans…

- La troisième partie vire au survival, ça va à 100 à l’heure, le côté démentiel est toujours de mise en prime. Et en plus de ça, le réalisateur nous offre des rebondissements qu’on attend pas, mais alors pas du tout. Ca nous met complètement sur le cul ; pour finir sur une fin très glauque et sans happy end comme je les adore !!!!!

Niveau effets spéciaux, et bien je peux vous dire que pour un film français, et des années 80 qui plus est, c’est vraiment réussi ! On a droit à une jolie éventration, suivi d’une belle scène de cannibalisme. L e tout montré en gros plan, yeah ! On a droit également à une petite énucléation, à des découpages de membres, à un joli transpercement de gorge, à un joli « kebab » dans le congélateur… Bref c’est pas mal gore et c’est très bien foutu.

Niveau interprétation, ce n’est pas super super mais ce n’est pas mauvais non plus. Ca fait bizarre de voir Charlotte De Turckheim dans un film comme celui-ci ! Mais elle assure pas mal. Isabelle Goguey est un peu limite mais on la suit dans ses péripéties avec grand plaisir. Mon coup de cœur va à Michel Debrane qui est hallucinant dans son rôle de gardien à la ramasse (d’ailleurs la scène où il pête les plombs dans sa chambre et incroyablement glauque et d’une folie extrême).

Pour conclure, force est de constater qu’il n’a pas fallut attendre Alexandre Aja pour que le cinéma de genre Français soit d’un excellent niveau. Cette Nuit De La Mort est tout simplement magistrale pour l’époque. Je n’arrive toujours pas à croire qu’un film avec une telle intensité morbide et une telle pointe de folie passe tellement inaperçu, surtout du côté de chez nous ! Merde, ce film est excellent !
Je comprends mieux pourquoi peu de film d’horreur made in France sortent étant donné que les réalisateurs qui pourtant nous sortent de bons films sont au final totalement ignorés !
La Nuit De La Mort est pour moi un film culte qui est à découvrir d’urgence par tous ceux qui aiment le bon cinéma de genre français !
Dommage que : Raphaël Delpard n’est pas continué dans ce genre car ce film était vraiment prometteur pour lui !

J'hésite entre 4 et 5 pour la note mais finalement je vais mettre que 4/5 car au niveau de l'interprétation j'ai vu quand même mieux...  

Note d'Anto


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.