LA MALEDICTION

La Malédiction de Richard Donner - 1976 / Epouvante - Horreur

Titre : La Malédiction

Genre : Épouvante

Titre Original : The Omen

Année : 1976

Réalisateur : Richard Donner

Durée : 1h51

 

Synopsis :

Le 6 Juin à 6 heures du matin, Katherine Thorn, la femme de l'ambassadeur, accouche d'un enfant mort-né. Son mari échange le bébé contre un enfant abandonné. Cinq ans après, de curieux phénomènes se produisent autour du petit Damien. D'après un prêtre venu visiter l'ambassadeur, Damien serait l'Antéchrist...

Casting :

Je viens de me rendre compte qu’on avait osé faire la chronique du remake de The Omen sans n’y avoir au préalable fait la sienne ! Quelle honte de notre part !

C’est chose résolue aujourd’hui et donc du coup, je vais même m’attaquer à la saga entière !

 

Revenons donc tout d’abord par le film original réalisé en 1976 par Richard Donner ! Avant de se lancer dans les réalisations de gros Blockbusters comme Superman et L’Arme Fatale, Richard Donner avait réalisé le film que l’on peut qualifier le plus abouti sur le sujet de l’antéchrist !

 

Il y a bien eu de bons films tels l’excellente surprise qu’était The Calling ou encore l’Antéchrist mais jamais aucun n’a égalé La Malédiction de notre ami Donner.

La Malédiction de Richard Donner - 1976 / Epouvante - Horreur

Pour ceux qui sont allergiques aux films qui commencent à prendre de l’âge, je peux vous assurer que celui-ci, réalisé en 1976 parait plus jeunes que son insipide remake de 2006 ! De plus, pour les éditions DVD et Blu-Ray, l’image a été correctement travaillée, du coup, le film parait de facile 15 ans plus jeune, que sa véritable date de création.

 

Et pour ceux qui ne connaissent point ce film, La Malédiction nous narre l’histoire d’un couple qui a perdu son nouveau né un 6 juin. Incapable d’annoncer à sa femme la mort du bébé, le mari décide d’adopter un nouveau né orphelin, en faisant croire à sa femme que c’est leur enfant… Avec le temps, le couple va se rendre compte qu’il se passe des choses étranges autour du petit garçon…

La Malédiction de Richard Donner - 1976 / Epouvante - Horreur

La première chose qui nous frappe dès l’introduction du film, ce sont la beauté des images ! Le film parait vraiment plus récent et les décors sont de toutes beautés. De plus c’est magnifiquement tourné, on sent que le réalisateur qui se trouve derrière la caméra a un sacré talent.

 

Le film démarre de façon assez brutale puisqu’on va découvrir l’horrible choix que doit faire le diplomate Robert Thorn, suite au décès soudain de son nouveau né. Il est tiraillé entre le souhait d’annoncer à sa femme la mort de l’enfant ou faire un pacte avec l’église pour adopter un nouveau né, fort ressemblant à son enfant défunt et le substituer… Choix doublement glauque puisqu’en plus d’avoir la difficile étape du deuil de son enfant, il doit porter sur ses épaule un mensonge hors normes à se femme ! Ça doit pas être facile d’assumer un tel secret…

 

Le film va ensuite prendre un aspect plus sympathique. Le réalisateur va, par effets d’images souvenirs, un peu à la manière d’un générique, nous montrer l’évolution du petit Damien et de sa famille. Partie qui va durer que l’espace d’une dizaine de minutes et qui va résumer en quelques sorte sa vie, de ses premiers mois jusqu’à l’âge de l’anniversaire de ses 5 ans.

La Malédiction de Richard Donner - 1976 / Epouvante - Horreur

Une fois rentré dans cette fameuse date du cinquième anniversaire du petit Damien, le film va donc prendre la direction de l’épouvante. On va se diriger dans un long voyage vers l’enfer pour ses pauvres parents, qui malgré eux, protègent un gamin qui n’est autre que la réincarnation de l’antéchrist.

 

Le film est vraiment plaisant dans la mise en scène. On ne s’ennuie pas, puisque les éléments tragiques qui vont donc au final tous être liés au jeune garçon, vont s’enchainer de manière assez constante tout au long du métrage.

 

D’ailleurs, lorsque l'on regarde pour la première fois le film, on est véritablement étonné dans la façon dont la première victime vient à mettre un terme à sa vie. La scène est vraiment spectaculaire, notamment pour un film réalisé en 1976 ! En primes le suspense étant tellement présent, qu’on ne s’y attend vraiment pas.

La Malédiction de Richard Donner - 1976 / Epouvante - Horreur

C’est d’ailleurs ce qui va faire la grande force du film, c’est qu’on ne sait jamais qu’est-ce qu’il va se passer ! On ne sait jamais de quelle manière et surtout on ne sait jamais qui va être la prochaine victime de ce sale gosse au visage d’ange !

 

Les effets-spéciaux sont également incroyables pour l’époque ! Je me souviens avoir été hyper choqué quand j’étais ado, lors de la scène de la décapitation ! Quelle scène gore pour l’époque ! Surtout que tout était porté à l’écran ! Bon c’est sûr que de nos jours, ça n’a pas le même effet mais il faut remettre le film dans son contexte !

 

L’interprétation est excellente, que ce soit acteurs principaux ou les seconds rôles, tous jouent à la perfection. D’ailleurs, le jeune acteur incarnant Damien : Harvey Stephens, est vraiment convaincant ! C’est rare que les jeunes acteurs soit crédibles et bien ici en tout cas, on a rien à redire ! Son sourire lors de la scène de clôture fait froid dans le dos ! Il en a traumatisé un paquet d’ado à l’époque lors de cette scène finale.

La Malédiction de Richard Donner - 1976 / Epouvante - Horreur

J’ai était, également, totalement envouté par l’ambiance que dégage le film. On est vraiment dans ce genre d’ambiance mystique, ce genre d’ambiance qui pourrait convertir un athée à la religion^^ lol (non faut pas non plus déconner).

 

Vous allez me dire, "avec une chronique si flatteuse et optimiste par rapport à ce film, pourquoi lui met-il donc au final que 4/5 "?

 

J’ai longuement hésité entre 4 et 5 mais au final je ne vais que lui accorder que 4 car certes c’est un excellent film ! Oui il fait moins vieux qu’il ne l’est ! Effectivement  la mise en scène est soignée et rythmée et de surplus envoutante…. Mais avec le temps, l’impact au niveau frisson se fait beaucoup moins présente. Prenez par exemple dans le même genre L’Exorciste, je trouve qu’il arrive toujours à nous déstabiliser… La Malédiction nettement moins. Ça reste mon avis bien entendu, tout est subjectif.

La Malédiction de Richard Donner - 1976 / Epouvante - Horreur

Pour conclure, La Malédiction est l’œuvre la plus aboutie dans le domaine de l’Épouvante concernant le thème de l’Antéchrist. Une histoire passionnante, une mise en scène rythmée et des décors de toutes beautés. Un casting réussi sur toute la ligne et un suspense haletant jusqu’au tragique dénouement final. Un film culte à voir absolument, surtout vu l’atrocité de la copie rendue par le remake de 2006.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film :

 


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2018 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.