LA DAME EN NOIR

La Dame En Noir de  James Watkins - 2012 / Horreur - Epouvante

Titre : La Dame En Noir

Genre : Horreur

Titre Original : The Woman In Black

Année : 2012

Réalisateur : James Watkins

Acteurs : Daniel Radcliffe, Ciaran Hinds, Janet McTeer, Sophie Stuckey, Roger Allam...

Durée : 1h35

 

Synopsis :

Arthur Kipps, jeune notaire à Londres, est obligé de se rendre dans le petit village perdu de Crythin Gifford pour régler la succession d'une cliente récemment décédée. Dans l'impressionnant manoir de la défunte, il ne va pas tarder à découvrir d'étranges signes qui semblent renvoyer à de très sombres secrets. Face au passé enfoui des villageois, face à la mystérieuse femme en noir qui hante les lieux et s'approche chaque jour davantage, Arthur va basculer dans le plus épouvantable des cauchemars.

Très emballé par son premier long métrage, l’excellent survival Eden Lake, j’attendais avec impatience le second long métrage du réalisateur John Watkins ! Et quelle ne fut pas ma surprise quand en plus, les rumeurs disaient, que son nouveau film La Dame En Noir allait être produit par la société Hammer ! Oui oui la Hammer, la boite de production mythique qui nous a fait connaitre Dracula et toutes les autres créatures mythiques  depuis sa date de création en 1934 ! Alors je ne pouvais qu’être enthousiaste !

 

La Dame en Noir entre dans la lignée de ces films d’épouvante à l’esthétique très très soignée. Enfin en même temps c’est produit par la Hammer donc forcément fallait s’y attendre à ces somptueux décors et à une photographie des plus magnifiques !

La Dame En Noir (2012)

Et comme c’est souvent le cas avec les productions Hammer, le film se situe dans le passé, là on a pas de date précise mais à la vue des tenues vestimentaires des différents protagonistes on peut vaguement situer le film dans les années 50 grand maxi.

 

La Dame En Noir, c’est l’histoire d’un jeune notaire qui est dans l’obligation d’aller dans un petit village reculé afin d’y régler la succession d’une femme décédée qui vivait dans  une demeure isolée sur un îlot (un peu dans le genre du Mont St.Michel). Arrivé sur place, il va se rendre compte que les villageois sont très superstitieux et on une trouille bleue de la dame en noir, un supposé fantôme qui hanterait la propriété de la dame décédée où il doit régler la succession et qui s’en prendrait aux enfants du village…

La Dame En Noir (2012)

Issu d’un roman que je n’ai pas eu l’occasion de lire, je ne peux pas comparer mais de toute façons force est de constater que dans les films, les réalisateurs ne peuvent pas autant détailler que dans les livres (on prendra en exemple Shining ou Carrie, assez différents à l’écran par rapport à la version papier).

 

Mais mine de rien, l’histoire de cette Dame En Noir est vraiment agréable à suivre et plus le film avance, plus l’atmosphère qui s’y dégage devient sombre. J’ai vraiment apprécié l’ambiance morbide qui allait en crescendo, notamment dans la fameuse bâtisse poussiéreuse… Honnêtement je ne pourrai pas y passer une nuit entière ! Une bâtisse au milieu de nul part entouré de marécage où y règne un fantôme effrayant.

La Dame En Noir (2012)

D’ailleurs les différentes apparitions du fantôme font froid dans le dos, certains sursauts sont au rdv. Et en plus de cela, les fantômes sont vraiment très bien réalisés, notamment celui de la Dame En Noir ! Un spectre énigmatique, à l’aspect terrifiant dont on va se demander pendant tous le film si c’est un spectre gentil ou méchant… Réponse qu’on nous dévoilera lors d’une scène finale bien lugubre et très spectaculaire dans tous les sens du terme.

 

Pour ce qui est de l’interprétation, on retrouve un Daniel Radcliffe assez étonnant ! Il arrive même à nous faire oublier son étiquette Harry Potter, chose qui était loin d’être gagné au début du film. Il en fait jamais de trop et arrive à nous prendre en empathie.

J’ai bien aimé certains rôles secondaires dont notamment celle de la femme dont son fils arrivait à prendre possession de son corps. J’ai beaucoup aimé son rôle très énigmatique.

La Dame En Noir (2012)

Le rythme du film est vraiment soutenu, on a pas le temps de s’ennuyer, le réalisateur va bien mettre en place son scénario afin de nous dévoiler petit à petit qui est cette fameuse dame en noir et pourquoi elle hante les lieux et s’en prend aux enfant des villageois. Le meilleur moment reste la dernière nuit que va passer le jeune notaire dans la demeure ! Énorme d’intensité, certains passages foutent vraiment les jetons ! que ce soit à cause du spectre, du lieu vraiment angoissant, de la musique en adéquation ainsi que toutes les petites choses qui rendent angoissant un lieu : les poupées de porcelaine et jouets à l’ancienne, les meubles tamisés de poussière, le fauteuil à bascule, les portes qui s’ouvrent toutes seules… Bref le réalisateur nous a concocté une vraie ambiance de film d’épouvante gothique comme on les aime !

 

La fin du film est assez inattendue pour une production Hammer, généralement c’est assez conventionnelle mais ici non ! La fin est vraiment dark est apparemment une suite est déjà programmée et se déroulera 40 ans après les évènements qui se passe dans celui-ci.

La Dame En Noir (2012)

Pour conclure, je dirais que La Dame En Noir revalorise ENFIN le film d’épouvante gothique comme on les aime et comme ils doivent être ! Car honnêtement les films de merde que sont Paranormal Activity et autres dérivés pourris pour ado avaient totalement enterrés le cinéma d’épouvante ! James Watkins nous prouve ici que de nos jours il est toujours possible de réussir un bon film d’épouvante qui de plus a vraiment une photographie magnifique ! C’est dark, c’est bien ficelé, ça tient en haleine et on a droit à quelques petits sursauts. C’est un film réussi.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film :

 


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.