GHOSTS OF MARS

Ghosts Of Mars de John Carpenter - 2001 / Fantastique - Horreur

Titre : Ghosts Of Mars

Genre : Fantastique

Titre original : Ghosts Of Mars

Année : 2001

Réalisateur : John Carpenter

Acteurs : Natasha Henstridge, Ice Cube, Jason Statham, Clea Du Vall, Pam Grier, Joanna Cassidy...

 

Synopsis :

2176. Mars est devenue une colonie minière. Mais les terriens ont réveillé une chose innommable enfouie depuis des siècles, qui ne laisse derrière elle que silence et mort, et dont des milliers d'adorateurs en transe attendent la venue. Pour lutter contre cette terrible menace, le lieutenant Ballard va devoir s'associer au Mal incarné...

Phasmophobie : peur des fantômes

Ghosts Of Mars de John Carpenter - 2001 / Fantastique - Horreur

John Carpenter est un maître du cinéma d’horreur, reconnu dans le domaine comme étant le père de Halloween: la Nuit des Masques, The Thing, Christine et Fog. Connu en tant que réalisateur et surtout compositeur, il se hissa rapidement dans le monde de l’horreur avec des films ayant pour principal but de donner une image particulière de la société, avec des thèmes comme la folie et la violence.


Précurseur du Slasher, il inspira un bon nombre de réalisateurs avec ses créations, faisant de lui un “Master of Horror”. Il devint aussi un compositeur de génie pour ses films, reconnu notamment pour la célèbre bande originale d’Halloween et pour ses travaux sur synthétiseur.


Ghost of Mars, sorti en 2001 est jusqu’à ce jour, son avant-dernier film. Il mélangea plusieurs genres cinématographiques comme l’horreur, l’action et la science-fiction pour aborder un thème mondialement célèbre : les fantômes.

Ghosts Of Mars de John Carpenter - 2001 / Fantastique - Horreur

John Carpenter introduit donc le thème des fantômes sur... Mars et dans le futur, en 2176, à une époque lointaine ou les humains ont colonisé Mars. Un commando de la police de Mars est envoyé dans une ville minière isolée pour récupérer un criminel incarcéré dans la prison locale. Sur place, ils ne trouvent que les prisonniers. Tout le reste de la population a disparu et des cadavres et des objets d’aspect barbare sont dispersés un peu partout dans les bâtiments. Ils découvrent alors que la population a été infectée par un virus particulier, transformant toute la population de la ville en une espèce de zombie-fantôme, avide de scarifications en tous genres et de décorations de noël à base de têtes décapitées.

 

Il faut dire que travailler le thème des fantômes est très difficile aujourd’hui, et même en 2001 ça l’était, car c’est une thématique très prisée dans le cinéma d’horreur et travaillée un nombre incalculable de fois. Renouveler ce thème était un véritable défi que Carpenter a dû surmonter. Des fantômes sur Mars, dans un trip de science-fiction mélangé avec un virus étrange et des rituels vaudou, il fallait y penser. Ce cadre futuriste est appuyé avec des décors en lien avec l’époque et grâce à une BO électro très bien maîtrisée. Au passage, il faut noter que Carpenter aura une fois de plus conçu toute la bande originale du film, avec des synthétiseurs et il fit venir des guitaristes de métal, comme Robi Finck (ancien membre des Guns N’ Roses).

 

Ce film créé une ambiance martienne particulière, où règne un sentiment de terreur tout du long, entre corps pendus par les pieds et rituels en tous genre. Digne d’un film de série B, Ghost of Mars a réussi la liaison entre fantômes, zombies, virus, époque futuriste, Mars, action, horreur, techno et métal.

Ghosts Of Mars de John Carpenter - 2001 / Fantastique - Horreur

Du côté de l’action et du suspense, on n’a pas de quoi être déçu. Avec certains passages menés tambour battant avec des confrontations entre les fantômes et les survivants et des scènes silencieuses dans des bâtiments désaffectés, le film va d’un genre à l’autre, sans pour autant nous embrouiller l’esprit. L’ambiance est aussi maintenue grâce un humour noir mené principalement grâce à Ice Cube et ses “compadres” comme il le dit dans le film.

 

Le casting est bon, notamment avec Natasha Henstridge dans le rôle principal du lieutenant Mélanie Ballard. Elle y campe le rôle d’une femme forte et difficilement impressionnable, alors que Jason Statahm aurait tout de même pu montrer un peu plus de son charisme que l’on connaît tous très bien. La courte apparition de Pam Grier est appréciable et l’on peut aussi faire un éloge sur le fantôme principal, ce chef de tribu, menant ses soldats à la guerre. Le casting est donc très convaincant et, grâce à l’interaction des différents personnages, le film se laisse regarder facilement, entre suspense, humour et action.

Ghosts Of Mars de John Carpenter - 2001 / Fantastique - Horreur

Pour certains, mais ce ne fut pas mon cas, le mode de narration non-linéaire peut être un peu dur à suivre. En effet, le film est une série de flash-back. L’agent Mélanie Ballard ne fait que retracer toutes ses mésaventures à Shining Canyon devant un conseil. À chaque fois qu’elle parle des faits d’un autre personnage, on papillonne à droite et à gauche, allant d’un personnage à un autre pour regrouper tous les éléments. C’est vrai que c’est un peu dur à suivre au début. Ce genre de narration non-linéaire était encore peu utilisé dans le cinéma d’horreur. On sait que Tarantino s’y donnait à cœur joie et que la saga Saw s’y mordit les doigts un peu plus tard.

 

Au final, on sort de ce film avec un sentiment plutôt positif. Malgré quelques points négatifs au niveau de l’action parfois trop rapide, ou de l’histoire du virus tirée par les cheveux, le film est facilement appréciable, car il réussit la lourde tâche de mêler des genres cinématographiques très différents, dans une ambiance futuriste et horrifique.

Ghosts Of Mars de John Carpenter - 2001 / Fantastique - Horreur

Ghost of Mars est littéralement un melting-pot des genres. Entre horreur, action, science-fiction et parfois comédie, ce film nous transporte une heure et demi dans une nouvelle version de l’histoire des fantômes, dans un cadre totalement inapproprié, à savoir la planète Mars, colonisée par l’homme dans le futur. On y voit un certain mélange de différents films comme The Thing, Mad Max, ou encore Escape from New-York. Et, même si le film ne paraît pas crédible au début, l’action qui s’en suit rehausse le ton et ce cadre métal/techno/hard-rock devient agréable à regarder. C’est un film à voir, on ne réfléchit pas trop, ça bouge, on peut parfois sursauter et on a notre dose de sang et d’horreur.


Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.