DRAGON ROUGE

Dragon Rouge de Brett Ratner - 2002 / Thriller - Horreur

Titre : Dragon Rouge

Genre : Thriller

Titre original : Red Dragon

Année : 2002

Réalisateur : Brett Ratner

Acteurs : Anthony Hopkins, Edward Norton, Ralph Fiennes, Harvey Keitel

 

Synopsis :

Brillant profiler du FBI, Will Graham est parvenu à arrêter le Dr Hannibal Lecter, le tueur anthropophage, au prix de bien des sequelles psychiques. On le tire de sa retraite car lui seul pourrait démasquer un tueur de la pleine lune. Mais pour y parvenir, Graham va avoir besoin du brillant esprit criminel de son terrifiant ennemi : Lecter.

 

Pensiez vous que Jason Voorhees était le seul à avoir endossé le terrifiant masque de Hockey ?

 

Le docteur Hannibal Lecter, créer par l’écrivain Thomas Harris, est sans doute l’un des personnages les plus fascinants du monde de la fiction.

 

Dragon rouge est une adaptation du roman du même nom. Au départ, un film fut tournée en 1986 avec pour titre Le sixième sens (nom pas le film avec Bruce Willis). Pour info, le personnage du docteur Lecter fus joué par Brian Cox

Bref, le film suit assez bien le livre, un bon point.

Le casting reste pour moi assez classe, avec le retour d’Anthony dans son meilleur rôle, le très célèbre skinhead Edward Northon, notre Mr Pink Harvey Keitel, sans oublier notre prince des ténèbres dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, Ralphes Fiennes.

 

Au départ, on se plonge dans l’une des passions du docteur, la musique. Puis l’on demarre dans le canabalisme où il invite ses convives à déguster des mets fait par ses soins, à partir du corps de l’un des musiciens. Le film se poursuit avec l’arrestation du docteur par Will.

 

Bref, on le tire de sa retraîte pour qu’il élucide une nouvelle affaire. Un tueur qui tue toute une famille, scarifie la mère avec des bouts de glace et laisse une signature sur l’arbre du jardin des victimes. Le signe de la carte du dragon rouge au Mah Jong. A partir de là, le film ne devient plus qu’un banal film policier avec une enquête sur un tueur en série.

Les retrouvailles entre le docteur et le profiler ne sont pas aussi intense que celles entre le docteur et Clarisse Starling (personnage des deux opus suivants). Malgré le fort charisme d’Anthony Hopkins, on sent que la vieillesse le guette.

Dragon Rouge de Brett Ratner - 2002 / Thriller - Horreur

On peut en effet le trouver un peu mou. Certains moments nous prouvent en effet que l’implication des acteurs dans leur rôle n’est pas au delà de ce que l’on pourrait attendre d’eux.

 

Cependant, le jeu d’acteur entre le tueur Francis et une jeune aveugle interprétée par Emily Watson sauve la mise. Bien avant qu’il interprète le rôle de Lord Voldemort, Ralphes Fiennes nous présente sa vision d’un tueur schyzophrène, craignant par dessus tout sa mère, et voulant devenir un dragon rouge.

C’est pourquoi, l’auteur fait intervenir la célèbre aquarelle de William Blake, Le dragon rouge.

 

Dans le film, le vrai tueur ce n’est pas Anthony mais Ralph. Le scène où il déchire l’aquarelle authentique et l’avale en entier est assez stupéfiente et nous présente le talent de l’acteur. Une énergie et un jeu d’expression, pour la plupart impassible qui ne nous laisse pas indifférent.

 

Côté suspense, la bande son est assez bien réussi. De même que les quelques scènes violentes (notamment l’amputation du nez avec les dents), qui nous ramène dans le thème d’Hannibal, le cannibalisme.

Dragon Rouge de Brett Ratner - 2002 / Thriller - Horreur

Tout comme dans le film, le personnage d’Hannibal Lecter reste secondaire. Son rôle n’est qu’instrument, si je puis dire, dans la résolution de l’enquête. Je suis tout de même déçu que la relation entre le tueur et l’aveuglette n’a pas aboutie. Des moments de tendresse avec le tigre, et la fellation devant un film de famille. Une part d’humanité chez l’homme que Ralphes Fiennes n’a pas hésité à montrer.

 

Au final, l’homme se fait lui même attraper par l’un de ses points faibles, son enfance trouble lorque que sa mère ne cessait de la maltraîter.

 

Les secrets de la personnalité du docteur Lecter ne sont donc pas dévoilés dans cet opus. Son apparation secondaire est assez décevente. Une scène nous montre quand même le côté monstre de l’homme, celle où il est attaché sur un brancard, un masque de hockey sur le visage pour éviter de mordre. Son regard noir, la bouche entrouverte, une expression déjà vu dans Le silence des agneaux, mais qui terrifie toujours autant.

 

Autre point aussi, l’affiche. Pour moi c’est un point important mais cette dernière est si banale qu’elle ne nous donne pas vraiment envie d’aller voir le film.

Dragon Rouge de Brett Ratner - 2002 / Thriller - Horreur

En conclusion, malgré une adaptation assez fidèle du bouquin, et en comparaison des deux opus suivants, sortis quelques années auparavant, il reste le moins bien.

Un casting assez charismatique pour un jeu d’acteur assez vide. Ce premier opus est assez banal. Un aperçu rapide du caractère et de la personnlalité du psychiatre, qui ne nous charme pas dès le début.

Au moins, la fin a le talent de faire monter le suspense avec une dernière citation : “le nom de cette jeune femme ?”.

 

La suite dans la prochaine critique…

 

Une note assez simple : un 3 sur 5


Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2018 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.