DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

Douce Nuit - Sanglante Nuit de Charles E. Sellier Jr. - 1984 / Horreur - Slasher

Titre : Douce Nuit, Sanglante Nuit

Genre : Horreur

Titre original : Silent Night, Deadly Night

Année : 1984

Réalisateur : Charles E. Sellier Jr.

Acteurs : Lilyan Chauvin, Gilmer Mccormick, Toni Nero, Robert Brian Wilson

 

Synopsis :

Le soir de Noel, les parents de Billy sont massacrés sous ses yeux, par un psychopathe déguisé en père noël. Billy et son petit frère sont alors envoyés dans un orphelinat. Mais la mère supérieure a des méthodes bien rigoureuses pour élever les petits orphelins. Aussi, même si Billy est désormais traumatisé par le père noël, chaque année, elle force Billy à monter sur les genoux de son pire cauchemar... Devenu adulte, Billy trouve un travail dans un magasin de jouet et noël approche !

 

En cette douce et belle période de Noël, où toutes les belles décorations scintillent et nous émerveillent une fois la nuit tombée… J’avais qu’une envie, c’était de revoir un film un peu particulier puisqu’il fut un scandale comme rarement vu lors de sa sortie en salle de cinéma… J’ai nommé Douce Nuit, Sanglante Nuit !


Pour avoir fait scandale, c’est même peu de le dire… Le film fut carrément assassiné par la critique aux Etats-Unis ! Oui cette belle Amérique… tellement puritaine que dès qu’on touche ou essaye de créer quelque chose d’original… on se fait catalogué d’énergumène ou de suppôts de Satan…

Douce Nuit - Sanglante Nuit de Charles E. Sellier Jr. - 1984 / Horreur - Slasher

Le réalisateur du film, en l’occurrence Charles E. Sellier Jr, fut pris a partie par des associations et par certains journalistes, mécontent qu’on utilise le Père-Noël et la magie qui va avec pour le transformer en psychopathe avide de sang… Il fut traité de pourriture et autres qualifications complètement abusive et injustifiée… Juste parce que pour eux, ça enlever l’image glamour de papa noël et que ça traumatisé leurs enfants… Que ça détruisait le mythe de pureté…

Baliverne je vous dis !

En même temps, un film d’horreur ce n’est pas destiné aux enfants… J’trouve cette polémique vraiment exagéré… Enfin c’était en 1984, en 30 ans, les mentalités ont un peu changées… heureusement…

Douce Nuit - Sanglante Nuit de Charles E. Sellier Jr. - 1984 / Horreur - Slasher

Pour en venir au fil de l’histoire, Douce Nuit – Sanglante Nuit nous invite dans la vie du jeune Billy, qui, traumatisé suite aux meurtres de ses parents lors d’un réveillon de noël, va être placé dans un foyer et élevé par des sœurs, dont une particulièrement sadique avec lui, n’hésitant pas à le martyriser pendant des années… Une dizaine d’années plus tard, Billy devenu ado, va obtenir un petit job dans un magasin de jouets. Il va devoir se déguiser en père noël mais cela va déclencher chez lui une fureur psychotique… Il va se mettre en tête de tuer toutes personnes ayant été méchantes le soir du réveillon…


Pionnier dans le genre slasher mettant en scène un père noël psychopathe avec le film Christmas Evil, Douce Nuit-Sanglante Nuit s’avère être aussi le plus efficace et le plus sombre de tous !


Je n’ai jamais compris pourquoi ce slasher  est passé quasi aux oubliettes car il est presque du même acabit qu’un Halloween ou qu’un des meilleurs opus de la saga Vendredi 13 ! Cela est certainement du au personnage de Billy, qui semble peut-être un peu moins effrayant et beaucoup moins charismatique qu’un Jason ou Myers…

Douce Nuit - Sanglante Nuit de Charles E. Sellier Jr. - 1984 / Horreur - Slasher

Reste que du début du film jusqu’au générique de fin, le film vous laisse un sourire béats tant il est en même temps enchanteur avec ses décors de noël magnifiques ; et en même temps sadique comme on les aime avec des meurtres franchement originaux mais malheureusement un peu trop censurés…


De plus le scénario est vraiment pas mal du tout, le réalisateur va vraiment creuser son histoire afin qu’on est un maximum de détails. Notamment sur la vie du jeune Billy afin qu’on puisse comprendre pourquoi et comment il va devenir ce père noël psychopathe.


Le film va donc débuter sur une scène d’intro assez conséquente où l’on va donc découvrir le massacre de ses parents. Une introduction qui nous met l’eau à la bouche avec des effets sanguinolents convaincants. Je pense que le réalisateur aurait même pu aller encore plus loin dans le côté sadique mais vu déjà les réactions à la sortie du film, au final c’est peut-être mieux comme ça^^

Douce Nuit - Sanglante Nuit de Charles E. Sellier Jr. - 1984 / Horreur - Slasher

Après ce fameuse intro d’une vingtaine de minutes, on va donc suivre Billy dans l’orphelinat. Dans cette seconde partie, certainement la plus dark du film, le réalisateur n’hésite pas à montrer comment les sœurs pouvaient être dures, cruelles et sans concession pour l’éducation…

Une partie cruciale dans le film qui va prendre tous son sens lors de la troisième et dernière partie. L’ambiance qui y règne est vraiment excellente, on est sous tension et la fameuse nonne tyrannique est énigmatique à souhait… Le genre de none qui fait bien cauchemarder quand on est enfant… Aussi flippante qu’un boogeyman.

 

Le réalisateur termine donc son film dans le slasher conventionnel, petit Billy devenu grand, va péter un câble, une fois avoir arboré le costume du père noël… Il va donc, le soir du réveillon, se mettre en tête de tuer toute personne faisait quelque chose de mal en ce soir de fête !

 

Une partie extrêmement bien rythmée où les meurtres plus originaux les uns que les autres, vont s’enchainer à vitesse grand V. En une demie heure, on va voir facile une quinzaine de meurtres…  A coup de hache, de couteau, de guirlandes électriques, avec une tête de cerf… tout en leur hurlant « méchant méchant » ou « Châtiment »… Notre cher Père-Noël ne va pas manquer d’idée. Les gens n’ont qu’à bien se tenir en ce soir de réveillon non mais ! lol

Douce Nuit - Sanglante Nuit de Charles E. Sellier Jr. - 1984 / Horreur - Slasher

La fin du film, même si elle reste dans tout ce qu’il y a de basique dans le slasher, s’avère tout de même sympathique et nous envoie directement sur un second volet.

 

Les seuls points noirs de ce sympathique slasher vraiment de circonstance pour les fêtes de fins d’années sont : l’interprétation qui dans l’ensemble est moyenne, de plus les doublages sont parfois vraiment moisis… On mettra ça sur le compte des années.

L’autre défaut reste comme je le disais plus haut, un trop grand nombre de meurtres hors champs de caméras du à la censure et au petit budget (estimé à 1 millions de dollars).

Douce Nuit - Sanglante Nuit de Charles E. Sellier Jr. - 1984 / Horreur - Slasher

Pour conclure, vous cherchez un film d’horreur de circonstance pour les fêtes de fins d’années ? Je vous conseille fortement le 1er opus de la saga Douce Nuit – Sanglante Nuit !

De beaux décors, une histoire sympathique à suivre et un papa noël psychopathe qui va nous réserver de bons petits meurtres originaux pour les personnes qui n’ont pas été sages. Quand on vous dit qu’il faut être sage à l’approche de Noël ;) Un slasher culte à ranger aux côtés de La Nuit Des Masques et des 3 premiers opus de la saga Vendredi 13 entre autres.

Un bon 4/5.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.